Union Nationale des Travailleurs du Mali : La commission ad hoc annonce le congrès pour le 15 mars

0
siege_Untm
siege_Untm

« Organiser irrémédiablement le  12e congrès de l’UNTM, le 15 mars 2014 », tel est la volonté affichée du conseil central de l’UNTM. Et une commission ad hoc pour l’organiser a été mise en place. Cette dernière était face à la presse, le vendredi 7 mars 2014, pour prendre à témoin l’opinion nationale et internationale de leur  résolution ferme à organiser ce 12e congrès qui peine à se tenir. 

 

ReportĂ© Ă  quatre reprises, le congrès de l’UNTM peine Ă  se tenir. Selon la commission, le mandat du bureau exĂ©cutif national du syndicat, dirigĂ© par Siaka DiakitĂ© depuis au moins 16 ans, a pris fin en aout 2011. « De l’expiration de ce mandat-plongeant du coup la centrale dans l’illĂ©galitĂ©-Ă  ce jour, les salariĂ©s n’assistent –dĂ©semparĂ©s–qu’à des reports de leur 12e Congres sur la base de prĂ©texte fallacieux», a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident de la commission ad hoc, Tidiane Diallo. Il ajoutera qu’ainsi les membres de l’UNTM, dans un sursaut de patriotisme, ont acceptĂ© le sacrifice d’attendre un climat apaisĂ©, suite aux Ă©vènements sociopolitiques de mars 2012, avant d’exiger la fin de l’illĂ©galitĂ© du bureau actuel, Ă  travers l’organisation d’un congrès. « Un groupuscule de membres du  bureau illĂ©gal actuel n’a cessĂ© d’user de ruses et de manĹ“uvres dilatoires pour renvoyer l’organisation dudit congres », a-t-il expliquĂ©. Et selon lui, c’est dans ce contexte que le conseil central, l’instance statuaire supĂ©rieure au bureau exĂ©cutif, et dirigeant les activitĂ©s entre deux congres, a pris comme rĂ©solution ferme d’organiser irrĂ©mĂ©diablement le 12e congrès Ă  la date du 15 mars 2014. D’oĂą la mise en place, prĂ©cise-t-il, d’une commission de Suivi des recommandations du conseil central en vue de l’organisation du 12e congrès de l’UNTM.

 

 

La commission dit avoir entamé ses travaux le 14 février 2014, après avoir vainement attendu un signal du bureau exécutif. « Toute nos demandes et sollicitations sont restées sans suite. Dans sa fuite en avant et ses autodérisions, le bureau exécutif a foulé au pied son propre chronogramme », a expliqué le président de la commission. Et face à ce qu’elle qualifie de mauvaise foi manifeste de certains membres du bureau exécutif, la commission exige, sans délai, et pour la dernière fois : la mise à leur disposition des copies des rapports des différentes commissions mises en place, en son temps, pour l’organisation du prochain congrès de l’UNTM ; la preuve immédiate de la disponibilité de fonds pour l’organisation du prochain congrès du 15 mars ; la preuve immédiate de la disponibilité de fonds pour l’organisation du prochain congrès ; la preuve immédiate de l’établissement et de la transmission des lettres de convocation et d’invitation au 12e congrès prochain  et la preuve immédiate de la réservation de la salle devant abriter les travaux du prochain congrès. Dans le cas échéant, la commission du suivi des recommandations du conseil central de l’UNTM compte prendre en charge l’effectivité de l’organisation du 12e  congrès le 15 mars 2014. Rappelons que la commission mise en place par le comité central est composée d’un représentant (non membre de l’actuel bureau exécutif de l’UNTM) et de chacun des 13 syndicats nationaux affiliés à l’UNTM.

Madiassa Kaba Diakité

PARTAGER