Elles passent à tabac une ado et postent les photos sur Facebook

1

elles passent à tabac une ado et postent les photos sur FacebookUne jeune fille de 19 ans a été violemment attaquée par six femmes, dans l’Ohio (Etats-Unis) qui ont ensuite posté sur les réseaux sociaux des vidéos et des photos de leur agression.

Le soir de Noël, Cheyanne Willis, une adolescente de l’Ohio (Etats-Unis) est en voiture avec son petit ami. Alors qu’il la conduit sur le parking d’un centre commercial, dans la banlieue de Cincinnati, la jeune Cheyanne Willis, 19 ans, est loin d’imaginer l’enfer qu’elle s’apprête à vivre.

Elles sont six femmes à l’attendre sur ce parking. Laissée seule, Cheyanne se fait alors attaquer d’une manière extrêmement brutale. Ses assaillantes entreprennent de la frapper et de la traîner par terre, avant de lui raser une partie du crâne et d’écrire des insultes sur son front au moyen d’un eye-liner.

“J’aurais préféré qu’elles me tuent”

La vidéo de l’agression, filmée par l’une des suspectes, montre la jeune adolescente le visage écrasé contre le capot d’une voiture, suppliant ses agresseuses de cesser leurs attaques. Dans la vidéo, postée ensuite sur Facebook, on entend la jeune fille supplier ses bourreaux, en vain. Elles ont écrit sur son front à l’eye-liner, volé son sac et détruit son permis de conduire. Pour l’heure, seules deux d’entre elles ont été arrêtées par la police.

Les mobiles de l’agression restent flous. La jeune Cheyanne aurait essayé d’acheter une voiture, dont une des assaillantes serait la propriétaire. Quoiqu’il en soit, la jeune femme porte aujourd’hui les stigmates de cette attaque : “Je suis traumatisée, raconte-t-elle au Daily Mail ce samedi. J’aurais vraiment préféré qu’elles me tuent. Je voudrais ne plus être là, honnêtement. Je sursaute à chaque bruit que j’entends, j’ai des cauchemars, je ne quitte plus ma mère”.

Par Webnews | Webnews

PARTAGER

1 commentaire

  1. S’il y a une chose qu’un journal ou un site internet sérieux ne doit pas faire c’est de participer à la diffusion de vidéos violents, barbares d’un autre âge.

    Là Maliweb se fourvoie.
    Ce n’est pas de l’information que les gens se comportent comme des animaux, des bêtes sauvages avec les moyens de diffusion modernes.

Comments are closed.