La mission de l’ONU en Centrafrique a identifié sept nouveaux cas présumés d’abus sexuels commis par des casques bleus, donc cinq concernent des mineures. Conséquences, l’ONU a décidé de rapatrier “120 soldats congolais”.

Reportage : http://f24.my/1nM8g6E

PARTAGER