C’est une institution en Afrique et pourtant. Plus d’un siècle après son arrivĂ©e, la Barclays se dĂ©sengage du continent. La banque britannique a doublĂ© ses pertes l’an dernier et voit son salut dans un recentrage vers l’AmĂ©rique. D’ici deux ou trois ans, elle aura cĂ©dĂ© les rĂŞnes de l’ABSA, sa filiale africaine, Ă  d’autres actionnaires. Un trĂ©sor de douze millions de clients, quarante mille employĂ©s et quatre milliards d’euros d’actifs. Quel impact en l’Afrique?

Notre site : http://www.france24.com/fr/

PARTAGER