Deux ans après un premier procès en France pour les massacres de 1994 au Rwanda, un deuxième acte s’ouvre ce mardi. Deux anciens bourgmestres comparaissent devant les assises de Paris pour leur participation présumée au génocide. Octavien Ngenzi et Tito Barahira, qui nient les faits, sont accusés d’avoir directement participé au massacre de centaines voire de milliers de Tutsi en avril 1994 à Kabarondo, une église à l’est du Rwanda. Ils sont accusés de “génocide” et “crimes contre l’humanité”.
Emission préparée par Patrick Lovett et Elom Toble.

Notre site : http://www.france24.com/fr/

PARTAGER