L’ancien président du Tchad, Hissène Habré, a été condamné lundi à la réclusion criminelle à perpétuité pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, torture et viols lors de la répression menée lorsqu’il était à la tête de son pays entre 1982 et 1990. Le bilan de la répression sous le régime Habré est estimé à 40 000 morts. Ce procès servira-t-il d’exemple sur le continent ?
Émission préparée par Pauline Heilmann, Louma Sanbar et Anthony Saint-Léger.

Notre site : http://www.france24.com/fr/

PARTAGER