PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Il a Ă©tĂ© major de sa promotion Ă  DAKAR et au MALI il a Ă©tĂ© premier au BAC. Un intrepide n’est jamais un
    grand , il est tout simplement un voyou

  2. Rien n’a dire frère je t’ai connu depuis 2007 je suis parmis les premiers a t’approche et t’Ă©couter. Un jour tu me disais frère je m’enerai la lutte jusqu’Ă  ma mort sa C’Ă©tait en 2007

  3. C’est la première fois que je vois et Ă©coute Ras bath dont j’avais dĂ©jĂ  beaucoup entendu parlĂ© ici Ă  Paris. Il est tout simplement brillant! Il rappelle les B.A ba de la dĂ©mocratie Ă  IBK qui manifestement n’a plus toute sa tĂŞte pour vouloir imposer de manière Ă©hontĂ©e un dĂ©tricotage de nos acquis dĂ©mocratiques. Pauvre Mali! Heureusement qu’il nous reste encore des individus valeureux et courageux comme Ras Bath et son mouvement pour Ă©veiller les consciences. L’espoir est encore permis mais la vigilance et la mobilisation s’imposent.

    Courage Ras Bath! Je suis avec vous!

  4. Si l’intervention que je viens d’entendre est celle d’un “drogue” alors je prefere suivre ce petit “drogue” que de suivre nos grands hommes politiques et religieux.

  5. Sans complexe Ras Bath defend ses idees la ou il passe car il est dans le vrai .L’erreure est plurivoque ,il y a une seule maniere de penser vrai .
    le gouvernement du Mali se trompe sur beaucoup de point .C’est vrai ce sont nos parents mais il est temps que la jeunesse Malienne prenent le pouvoir nous leur demanderons des conseils quand ont aura besoin .

  6. – Son intervention est claire et nette! Il ya une parfaite cohĂ©rence entre l´idĂ©e et l´argument comme cette histoire de sĂ©nat oĂą on veut faire siĂ©ger nos religieux, derniers socles d´espoir en cas de conflits internes…
    – Simplement anachronique Ă  vouloir amener la religion dans 1 hĂ©micycle dans un pays dit laic!

  7. Je comprends maintenant pourquoi il a été Major de sa promotion ä l´Université Cheick Ata Diop de Senegal (UCAD). IL est billant, coherant et maitrisant parfaitement son sujet. Des Hommes rares aujourd´hui dans ce Mali de 2017. Je comprends aussi maintenant pourquoi on veut le faire taire.
    Courage mon frere!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here