Temps Forts >
Éventuel «dossier ATT» à l’Assemblée nationale : Renvoi aux calendes grecques?

Éventuel «dossier ATT» à l’Assemblée nationale : Renvoi aux calendes grecques? ... (7)

Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 03 juillet 2015

Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 03 juillet 2015 (1)

MPLM : Un nouveau mouvement armé en gestation

MPLM : Un nouveau mouvement armé en gestation (10)

Remaniement imminent: –  5 à 6 ministres quitteront   –  Les mouvements armés ciblent des postes

Remaniement imminent: - 5 à 6 ministres quitteront - Les mouvements armés ciblent des postes ... (37)

il y a 2 années

Djibril Bassolé : « Le dialogue avec Ansar Dine, pas une erreur »

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Image de prévisualisation YouTube

 

Second volet de l’entretien avec Djibril Bassolé , ministre des affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso. Le médiateur de la CEDEAO et de l’OCI pour le Mali dresse le bilan de la communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest dans la gestion de la crise malienne.

Djibril Bassolé :  » Transformer la Misma en mission de paix « 

Image de prévisualisation YouTube
L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

5 Réactions à Djibril Bassolé : « Le dialogue avec Ansar Dine, pas une erreur »

  1. MALIDJE
    128 commentaires
    8 fév 2013 à 08:11

    BLAISE ET BASSOLE SONT DES TERRORISTES

  2. toure aameed ben hamat
    180 commentaires
    8 fév 2013 à 05:30

    CI EST LE BURKINA FASO QUI AVAIS DES TERORISTES OU DES ISLAMISTES COMME ANSARDINE MUJAO ET LE MNLA JE DONNE MA TETE A COUPER BLAISE N’ALLAIS JAMIS NEGOCIER IL ALLAIS LES EXECUTER TOUS. BLAISE NE BLAGUE PAS AVEC DES GENS COMME CA, POURQUOI VEUT IL QUE LE MALI NEGOCIE AVEC DES BANDITS COMME SES GROUPES MUJAO MNLA JIHADISTES ET AUTRES. QUE LE BURKINA NOUS LEURS DONNE SES BANDITS ARMEES POUR QUE L’ON LES JUGES.

  3. T.Sankara
    2006 commentaires
    6 fév 2013 à 22:21

    COMMENT PEUT-ON ETRE AUSSI CYNIQUE QUE CA? JE NE SAIS VRAIMENT PAS SI BASSOLE ET BLAISE SONT DES BURKINABE, LES VRAIS. CAR LES BURKINABE QUE JE CONNAIS ET SE COMPTANT EN MILLIER SONT DES HOMMES INTEGRES ET HONISSENT DE TELLE MAUVAISE FOI. http://www.essor.ml/analyse-mnla-le-rentier-de-la-violence.html

  4. Lynx22
    2748 commentaires
    6 fév 2013 à 21:35

    TERRORISME:
    « Ensemble d’actes de violence (attentats, prises d’otages, etc.) commis par une organisation ou un groupe d’individus, agissant pour son propre compte ou pour celui d’un État, en vue de créer un climat d’insécurité, d’exercer un chantage sur un gouvernement ou une organisation internationale, afin de satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays, d’un système. »

    Mr le minister que fait le MNLA????
    A moins que vous n’ayez votre propre definition du mot terrorisme.

    Et quelle idee de soulever les questions politiques en etat de guerre:?: :?: :?:

    Acteurs politiques maliens ,faites extrenement attention,il n’aura plus d’echappatoire,l’entiere responsabilite de la situation repose sur vous…

    :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

    • Salim Cissé
      12 commentaires
      8 fév 2013 à 09:25

      Je ne sais vraiment pas à quel jeu se prête le médiateur. Fait il le jeu du lobby touareg? On s’éternise pas au pouvoir en Afrique sans être dans les bonnes grâce du gouvernement de l’ancien colonisateur ou être sous la couverture d’une « Mafia » ou d’un Lobby. J’estime que Blaise ne négocierait pas. l’Algérie a combattu le FIS ET LE GSPC qui sont pourtant des algériens. La Mauritanie n’a jamais négocier. La France, la Mauritanie et l’Algérie ont tous taxé le Mali de maillon faible de la lutte contre le terrorisme, alors que l’ex président a tout fait pour que les pays du sahel coordonnent leur actions, mais en vain. L’Algérie nous a berné en nous faisant signer les « accords d’Alger » et servir de base arrière et de lieu d’approvisionnement aux terroristes et narco traficants. La Mauritanie aussi a protégé le MNLA et favoriser la naissance de Ansaredine. Tous ont voulu préserver leur territoire en rejetant le mal sur le Mali. Plongés dans leur égoïsme, ces pays espéraient le chaos au Mali