Explication du Capitaine Amadou Haya Sanogo sur la démission de Cheick Modibo Diarra [vidéo]

142 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Image de prévisualisation YouTube

142 Réactions à Explication du Capitaine Amadou Haya Sanogo sur la démission de Cheick Modibo Diarra [vidéo]

  1. Valuable information. Lucky me I found your web site by accident, and I’m shocked why this accident didn’t happened earlier! I bookmarked it.

  2. le capt n est pas un froduleu

    \

    re conbatant ni destructeur mais sauveur il fait ce qu il falaiT

  3. BATHIO

    CAPITAIN DE LA HONTE

    Malheureusement Jusqu’a present on ne connait pas les vrai motifs de cette demission. Son auto jugement n’engage que lui seul, mais le peuple sera le vrai juge a la fin du jour. Si CMD ne respect le peuple malien, lui meme fait la meme chose en refusant l’accuse a s’explique devant ce meme peuple. Qu’est ce que le capitain veut reellement: Le NOM, Le President, Le SAUVEUR des maliens, L’HONNEUR. Un conseil, tu aura ton honneur seulement dans un champs de bataille, non sur une scene politique. Un honron ne salit jamais son invite de la sorte, meme s’il a commis des betises. Ses accusations sont a dormir debout, c’etait les points d’attaque du FDR qu’il a exactement evoquer contre CMD.

    QUOI DEVIENT LE NORD DU MALI
    Dans les oubliettes comme toujours. Bizzarement le malien creve de popularite. Le nord sur toute les levre, et moins dans nos coeurs. Armement bloques, Armement debloques, Bamako ne bouge pas. Et par surprise on vient d’attendre une autre raison pour ne pas attaquer: CMD n’as rien acheter pour l’armee. Voyez vous Kati votre jeux commence a etre exposer.

    LEGACIE DE CMD
    Il n’etait pas parfait, comme persone ne l’ai d’ailleurs, mais son action a reunir le monde entier autour du Mali faisait trembles les jambles du capi, c’est cela que Sanogo l’accuse de ne pas donnez des explications. CMD ne complotait pas contre vous mon Capi. mais seulement il avait compris que vous n’etiez pas non seulement a la hauteur de sauver le nord Mali, mais que vous meme avais d’autre ambitions comme l’avez bien citer souvent que si le peuple te demandai et toi pourquoi pas.

  4. sanogo qui nomme les ministre écouter bien le reportage

    ecouter bien la video de sanogo il dit le nouveau premier ministre sera nommner et qui va constituer un nouveau gouvernement qui serait d ailleurs composé de l ancienne équipe ce qui explique que c est lui qui impose son choix et nomme les personnes qui acceptent de se soumettre !! ah sanogo i yan doro allah ka sara ila !!
    en tout ce petit couillon qui gouverne et les sal generaux et colonels se cassent sous les lits et les laches

  5. Cette démission du 1er ministre doit servir de leçon au vautour Blaise

    Pilone Pilon

    Cette démission du 1er ministre doit servir de leçon à la CEDEAO pour ne pas donner carte blanche au vautour Blaise

    Le 1er ministre est parti illégalement comme il est venu illégalement.
    Cela doit servir de leçon à la CEDEAO pour ne pas donner carte blanche à au vautour de Blaise qu’il a désigné comme médiateur de cette crise malienne.

    Le médiateur de la CEDEAO a violé les principes démocratiques et la constitution en signant un accord cadre avec la junte venue par coup d’Etat et donc sans existence légale. Cette junte a nommé sans consensus le 1er ministre qu’il vient de contraindre à la démission.
    Le 1er ministre était le jouet et le complice de la junte qui l’avait bien utilisé pour rejeter toute présence d’une force internationale au Mali. Sanogo et le 1er ministre étaient tous alliés contre le président par intérim et contre la CEDEAO, l’Union Africaine et la Communauté internationale.

    Sanogo et Diarra visent chacun la présidence mais chacun croyait pouvoir se servir de l’autre pour parvenir à son objectif.

    Après la reconduction du 1er ministre par Djoncounda, le 1er ministre a cru être affranchi du joug de la junte qui est de fait le seul maître du pouvoir.

    Cheick Diarra a ainsi décidé de travailler en toute indépendance pour conquérir le pouvoir avec son clan et sa belle famille.
    Sanogo a dit la vérité en disant que Cheick Modibo Diarra n’a pas été un homme de devoir. En effet, il n’a oeuvré depuis sa nommination que pour ses ambitions personnelles et l’intérêt de son clan.

    Ce que Sanogo a omis de dire, c’est qu’il sont tous intéressés par la présidence de la République et ne sont préoccupés que par leur intérêt individuel d’où la brièveté de leur amitié.

    Néanmoins, Sanogo a le mérite de pouvoir faire des concessions et de pouvoir comprendre les menaces et les risques contrairement à l’ex 1er ministre Gonogo qui est avide de pouvoir au point d’être complètement borné et insolent. Il a tout oublié et prêt à tout faire pour être président.

    L’ex premier ministre est un accident des plus graves qui puisse arriver au Mali en période de crise. Mais le Mali a la chance que ce goinfre Chèque Diarra n’a pas été élu président. Sinon, rien ne le ferait quitter le pouvoir que la mort.
    Je me demande comment un si grand borné comme Chèque Diarra a pu obtenir un doctorat en physique.

    • sanogo qui nomme les ministre écouter bien le reportage

      on sait tu es le neveu de sanogo tout ce que je sais Diarra n est pas le béné oui oui que ton oncle veut imposer o mali !!! en tout Mr DIARRA SOU ka sa ni é ni sanogo bè gnènèmayé

  6. Mogo2

    HE SANOGO AULIEU DE TE MONTRE A BAMAKO VA AU NORD POUR NOUS LIBERER
    ET SUR TOUS TU N’AI PAS UN HOMME DE PAROLE

  7. BMakan

    Lisez ce court article de Jeune Afrique. On y apprend que Blaise veut imposer l’idee d’une  »autonomie avancee pour les Touaregs ». C’est la preuve que la France qui pretend etre contre  »l’independance » ou  »l’autodetermination » joue sur les mots. Elle n’a en realite jamais abandonne l’idee de partition du Mali et elle entend y arriver par etapes en accordant d’abord une autonomie, c’est-a-dire une independance deguisee.

    Maliens, voila le vrai probleme auquel vous devez faire. On veut amener le peuple malien a  »recuperer le Nord » pour le remettre au MNLA ou, par le jeu des  »negociations » et des  »concessions » qu’on va declarer  »necessaires », amener le Mali a ceder volontairement le Nord.

    Il ne faut jamais cesser de le repeter car c’est le vrai defi (pire que la guerre) auquel les Maliens doivent faire face: ACCORDER L’AUTONOMIE AU MNLA. C’est l’enjeu de ces pretendues negociations qui consistent en realite a amener le Mali a  »faire des concessions » dans ce sens. Piege dans lequel il est facile de tombrer pour ne pas paraitre  »extremiste ».

    Voici l’article de Jeune Afrique:

     »
    Crise malienne : des discussions, vraiment ?

    MNLA(261) – ansar eddine(236) – médiation(216) – Nord Mali(198)
    12/12/2012 à 19h:05 Par Jeune Afrique

    Le président burkinabè Blaise Compaoré (2e à droite), le 3 décembre à Ouagadougou. © AFP
    Au Mali, les discussions entre Touaregs, islamistes et indépendantistes sont encore loin d’aboutir. Ansar Eddine, par exemple, n’a notamment pas l’intention de renoncer à appliquer une charia « light » dans la région de Kidal.
    La médiation burkinabè souhaiterait faire valider par les Maliens l’idée d’une « autonomie avancée » pour les régions du Nord, puis mettre en place rapidement une cellule de réflexion à ce sujet. Encore faut-il au préalable que les autorités maliennes accordent leurs violons. Et que Touaregs, islamistes et indépendantistes parviennent à s’entendre sur une plateforme commune. Ce qui semble relever de la gageure, tant sont vives les rivalités tribales et les querelles d’ego. Ansar Eddine, par exemple, n’a pas l’intention de renoncer à appliquer une charia « light » dans la région de Kidal. Encore moins de laisser le MNLA parler au nom de « tous les enfants de l’Azawad ». Bref, le bout du tunnel est encore loin.

    More Sharing Services »

    • coco

      :roll: :roll: :roll: :roll: ( :lol: :lol: :lol: :lol: )
      JEUNE AFRIQUE a lu et interprété à sa façon «  »" »…Le Reggaeman Alpha Blondy à propos de la crise malienne : » La crise malienne sent du pétrole. Quitte aux maliens de taire leurs divergences et … « «  »" »" »"
      (http://www.maliweb.net/news/musique/2012/12/07/article,110417.html)
      …………….

      …….conclusion ……

      si Alpha Blondy n’avait pas parlé dans le micro CMD serait toujours à son poste …..

      :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

      • Lynx22

        Slt COCO!
        Il y a encore mieux:
        «  »"Army Times news service reported that the U.S. is expected to deploy more than 3,000 soldiers to Africa in 2013. They will be assigned to every part of the continent. Major General David R. Hogg mused: “As far as our mission goes, it’s uncharted territory.” But the presence of U.S. soldiers in Africa is nothing new, and even though Hogg is unwilling to admit it, the obvious mission is to lock down the entire continent.

        The U.S. military has at least a dozen ongoing major operations in Africa that require hands-on involvement by U.S. troops. By ensuring that U.S. troops will be found in every corner of Africa, there will be little risk that any regions where U.S. interests are threatened will be left uncovered. For example, MALI HAS OIL RESERVES AND IS STRATEGICALLY LOCATED, but it has been destabilized by a growing secessionist movement in the north. Conveniently, Mali has also been the site of a U.S. military exercise called “Atlas Accord 12” which provided training to Mali’s military in aerial delivery. »" »

        http://www.globalresearch.ca/bad-news-for-africa-3000-more-u-s-soldiers-are-on-the-way/5312664?print=1

        Nous refusons categoriquement de prendre en compte l’aspect geopolitique de la crise…

        :evil: :evil: :evil:

  8. Monti Raroy

    je ne pourrais jamais imaginer qu’un jour je sois d’accord avec le Capitaine.Mais là je soutiens aujourd’hui le capitaine militaire meme s’il a manqué de diplomatie dans la demission de CMD. Ce-ci dit je l’exhorte à ce qu’il reste dans son coin jusqu’à ce qu ‘on l’autorise à intervenir au nord ce qui est sa mission .