Interview de la semaine: Entretien de Yaya Konaté avec Abdourahmane CISSE

2

inter

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. il faut de la transparance sur les fonds contribution “éffort de gueurre, une partie de fond doit être mise à la disposition des organisations comme la croie rouge pour aider les refugés Maliens, il faut évité que l’argent tombe dans la main des politiks ou des officiers de l’armée. qu’on nous indique jusqu’au dernier centime ou est rentré l’argent. retenez bien que ce argent n’est pas à utiluiser pour payer le commité de redressement de l’armée même si je suis pro pussist.

  2. Je crois qu a l etape actuelle le Mali a besoin et doit profiter de ces organismes humanitaire confirmees dans la mesure ou le probleme de deplcaes a Bamako ,sevare et autres et surtout de nos compatriotes se retrouvant au Fasso et pays limitrohes;reste alarmant et meme peut mette en peril le processus electoral.
    Alarmant dans la mesure ou,naturellement pauvre;ces dites populations deviennent completement demunies.En un premier temps il faut les donner de quoi survivre et ensuite les ramener sur leur lieu d habitation et ensuite leur aider a reprendre leurs occupations.Tout cela attendant l aide exterieure?Je crois que l attente sera vaine voire de longue duree.
    De ce fait comme vient de le dire le president de la croix rouge malienne;on doit se mobiliser autour de cette institution humanitaire nationale en donnant un peu de temps;un peu de ressources etc.. pour une assistance a nos populations du nord en detresses.

Comments are closed.