Interview de la semaine: Entretien de Yaya KONATE avec Adam Thiam, journaliste éditorialiste

19 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Image de prévisualisation YouTube

19 Réactions à Interview de la semaine: Entretien de Yaya KONATE avec Adam Thiam, journaliste éditorialiste

  1. Tafiiê

    Très chers compatriotes,
    le problème du Mali comme de beaucoup de pays africains se résume à un chapelet de mots que le vocabulaire français nous fourni généreusement
    Il s’agit:
    De l’impunité généralisée
    De la Corruption érigée en mode de vie
    De la prévarication
    De L’ignorance crasse
    De L’obscurantisme flamboyant
    De Laxisme
    Du manque totale de Sens et de Notion D’état
    De la totale absence de notion élémentaire du travail comme source de développement..
    Le Dieu tout puissant ….On pense que Tout vient de Dieu: la pauvreté, la fortune, les accidents, les crimes, les inondations, la mauvaise récolte, les maladies, la mortalité infantiles, les décès inexpliqués,
    le sous développement…
    Le bon Dieu accusé de tout fini par se fâcher contre ces populations qui lui mettent leurs incapacités sur son dos.

  2. mariam diallo

    maliens, sortez en masse et chassons ces faux militaires du pouvoir.
    vous n’aurez jamais la reconnaissance du peuple malien et vous n’entrerez jamais dans l’histoire du Mali, vous êtes la honte de l’armée

    • VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

      Mamou jolie, j’ai l’impression que tu n’as pas encore pris tes medicaments!

  3. mariam diallo

    Nos militaires sont des laches et des homosexuels

    • VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

      How do you know?
      Je te conseillerais de respecter les orientations sexuelles des uns et des autres!
      Mamou jolie, il faut prendre tes medicaments!
      Mes salutations a’ tantie Lobo!!! En ce qui concerne le petit Toure’ et les deux petites toure’, personne n’a besoin d’eux!!! KO NI KOGNAW GONI YARA TOUREW BE’ BOLI!!! Allez Mariam, tu nous laisseras respirer!!!

  4. mariam diallo

    La plupart des maliens sont soit aveugles, soit ils font semblant de ne rien comprendre ou tout simplement ils ont tous peurs. Au lieu de perdre notre temps à personnaliser la crise malienne en accusant celui ci ou celui là; nous feront mieux de nous poser les vrais questions. Le capitaine sanogo et compagnie ne sont pas le Mali. Ce n’est pas la propriété de leur père; hors voilà de soit-disant militaires qui se disent patriotes et à la rescousse de leur pays, mais qui depuis bientôt un an ne font rien à part jouir des biens de notre pays, du contribuable malien. En réalité c’est une bande de froussards des Pédés qui n’ont pas de couilles. Les seules adversaires qu’ils sont capables d’affronter ce sont les civils maliens, les journalistes, les femmes bref, des gens sans armes. Mais s’il s’agit d’affronter les vrais hommes, ils chient de peur dans leur floc. Et voilà nos pauvres militaires qui avaient échoué certainement leur cursus scolaire raison pour laquelle ils ont dévié dans l’armée à défaut de trouver autre chose, puisque ce sont des nullards avec des cacas dans la tête. La preuve, ce ne sont même pas de bon soldats. A présent, ils veulent devenir riches par le biais d’un coup-d’Etat parce que c’est plus facile.Ils en veulent à ceux qui ont étudié pour mériter leur palce et leur niveau de vie. Ce qui ont obtenu leur Doctorats aux prix de veillées nocturnes. Où étaient -ils eux ces militaires pendant ce temps? en réalité ce sont des bons à rien, peut être de bons voleurs, des tricheurs. Peut être que le coup d’Etat était bienvenu mais et l’après coup d’Etats? Combien de temps encore les maliens vont se laisser mener en bateau? Je lance un vibrant appel à tous les maliens, particuliairement à la classe intelectuelle et politique de se mobiliser comme en 1991 pour bouter hors de notre pays ces lâches armés j’ai nommé capitaine Sanogo et compagnies comme on l’avait fait pour moussa traoré et son armée. Celui qui aspire à la richesse doit travailleret le mériter.Bande de pédés. Il parait même que le véritable auteur du coup d’Etat est un illéttré. Ce sont ces gens là qui dirigent le Mali? C’est une honte. Espèce de petits militaires.S’il vous restait un peu de dignité vous alliez vous suicidez.

    • Tafiiê

      Mariam Diallo, votre acharnement sur l’armée et les auteurs de ce coup d’état trahit de manière flagrante votre appartenance au clan du président déchu.
      Je comprends votre colère mais vous ne pouvez vous en prendre qu’à votre ATT qui n’a jamais été à la hauteur de la tâche et qui , par une combine stupide pour garder le pouvoir, a finalement livré le Mali à d’autres encore plus crétins qui lui .
      Le perdant dans l’histoire est le Mali..balloté entre la peste et le choléra.

    • VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

      Mamou Jolie, je suis entrain de rire parce que tu te crois intellectuelle et tu t’attaques aux personnes innocentes a’ cause de leur orientation sexuelle!
      Etre illettre’ n’est pas la fin du monde. Je t’informe que le prophete Mohamed ALEYHI SALAT WA SALAM etait un illettre’!!!
      Ma cherie, je te conseille de prendre tes medicaments!!!

  5. justicequity

    vision2013 je partage ton post , si Satan en personne doit revenir sur terre je pense que le Mali sera sa terre d’accueil , parce que tant qu’il y aura du fric à se faire les maliens le suivront , la seule limite d’un malien par rapport à l’oseille est son imagination , heureusement que nous nous creusons pas trop la tête . Cher vision2013 n’insulte pas la guinée , ne compare le Mali à aucun pays du monde parce que malgré la corruption et tous les problèmes dans ces pays , il y a encore des gens à qui il reste un peu de conviction , alors qu’au Mali les seuls qui semblent avoir des convictions sont ceux qui cherchent à mettre la main à la patte mais dès que c’est fait ils sont atteints d’amnésie . Par contre si l’argent , le gain facile constitue une conviction alors tous les maliens en ont une et ils la respecte respectent quoi qu’il arrive .

  6. VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

    Seuls les naifs se demandent comment des soldats lourdement arme’s ont pu quitter la Libye pour se retrouver au Mali. Ce n’etait point un hasard, tout etait plannifie’!!
    Les nercotrafiquants sont presents dans tous les pays maghrebins et ouest-africains. Avec les salaires de misere, les fonctionnaires jouent le jeu car une seule petite transaction avec les narcotrafiquants est plus que leurs salaires annuels. Plusieurs des nouveaux riches ne sont rien d’autres que des narcotrafiquants. Les milieux narcotrafiquants ont infiltre’ jusqu’aux sommets de plusieurs etats africains.
    Les prises d’otages aussi alimentent les caisses. Prendre un otage est devenu comparable a’ gagner a’ la lotorie.
    To make a long story short, la situation a explose’ parce que nous avons un melange du crime organise’ avec du terrorisme et une revendication independantiste. Le tout coiffe’ par un reglement de comptes entre etats, la recherche d’une arene de combat contre le terrorisme international et des dirigeants irresponsables et inconscients!
    L’interview est bien dans l’ensemble mais Mr Thiam etait plus un politicien qu’un analyste dans certaines de ses reponses. Il est peut-etre poli. Comme je ne le suis pas, je dirai qu’il n’y a pas eu de demission. ATT a ete’ demis de ses fonctions par un groupe de jeunes militaires. La classe politique qui etait presse’e de prendre sa place, etait contente de le voir partir pour Dakar. Nous ne sommes pas sortis de la Constitution parce que nous n’y etions pas. LA CONSTITUTION ET LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE SONT POUR NE PETITE MINORITE QUI N’A AUCUNE PITIE’ DE LA MAJORITE’!Il n’y a aucune instabilite’ gouvernementale car la junte gouverne depuis le 22 mars 2012. Ceux qui ont compris cette realite’ n’auront aucun probleme mais ceux qui tiennent a’ etre plus royalistes que le roi seront debarque’s!!!!
    La classe politique de notre fasso n’a probablement pas entendu la phrase suivante de JFK: « ASK NOT WHAT YOUR COUNTRY CAN DO FOR YOU. ASK WHAT YOU CAN DO FOR YOUR COUNTRY. »
    LA CLASSE POLITIQUE A LAMENTABLEMENT ECHOUE’!!!!!!!!!!! C’EST BIEN POUR CACHER SON ECHEC ET NOUS FAIRE OUBLIER SES NOMBREUX FORFAITS, QU’ELLE BLAME LE TOUT SUR LES MILITAIRES!
    ALLEZ LES AMIS,ALLAH KA BE’ SON HAKILILA!!!!

  7. VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

    Boumedienne est mort. On l’a remplace’ par Chadhli Benjedid parce qu’il etait l’officier le plus ancien avec le grade le plus eleve’! Si je ne me trompe pas, il etait le commandant de la region militaire d’Oran. Les algeriens ne voulaient pas rester a’ l’ecart de la democratie de…Baule. il fallait bien suivre la marche du…monde dicte’e par les grandes puissances. A la grande surprise des dirigeants…militaires algeriens, ce sont les islamistes qui gagnent les legislatives et les communales. Les generaux algeriens qui n’avaient pas prevu un tel scenario, decident de suspendre les elections tout en accordant une retraite anticipe’e au President Ben Jedid. Les nouveaux maitres du jeu algerien, ont ait venir Mohamed Boudiaf du Maroc pour le nommer President afin de…l’assassiner! Le Ministre des Affaires Etrangeres de Boumedienne (Abdel Aziz Bouteflika) est devenu le President sans pouvoir dans une Algerie ou’ le plein pouvoir etait entre les mains militaires. Les islamistes qui n’etaient pas prets a’ baisser les bras, ont engage’ une lutte arme’e contre les militaires. La guerre civile algerienne a dure’ plusieurs anne’es et a fait plus de 100 000 morts. Les generaux algeriens etaient divise’s entre plusieurs clans. Certains desdits clans qui ne voulaient pas etre ecarte’s du jeu politique,militaire et financier (L’ALGERIE EST UNE PUISSANCE REGIONNALE AVEC UN BUDGET MILITAIRE DE 5 MILLIARDS DE DOLLARS PAR AN); ont trouve’ le chemin des islamistes terroristes. Oui, le GSPC qui est un groupe terroriste algerien,a ete’ infiltre’ et utilise’s par differents clans militaires algeriens. C’est bien le meme GSPC qui decida de faire alliance avec Ossama Ben Laden pur changer de nom et devenir AQMI en 2007. Oui, c’est bien ce meme AQMI qui donna naissance au MUJAO en 2011 (une branche dissidente d’AQMI constitue’e de jeunes de l’Afrique de l’ouest qui ne voulaient plus prendre leurs ordres des chefs algeriens.)
    L’actuel Chef du MUJAO etait en prison a’ Nouakchott. Il doit remercier le President Konare’ qui a exerce’ une pression pour faire echouer le coup d’etat du General Mohamed Ould Abdel Aziz. C’est bien le regime democratique de la Mauritanie dirige’ par le President Sdi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi qui decida de liberer les islamistes qui etaient dans la prison du General Mohamed Ould Abdel Aziz. Aujourd’hui Kheirou qui commande le MUJAO dans le nord de notre fasso doit remercier Alpha car il etait parmi les prisonniers islamistes libere’s par le successeur d’Abdel Aziz.
    Il n’est un secret pour personne que le regime algerien et celui du defunt Khadafi avaient utilise’ les touareg maliens comme des mercenaires. Si le colonel Nejim et quelques uns de ses soldats sont venus de la Libye, les bahanga et compagnie etaient tout simplement des mercenaires!
    Le regime ATT a fait les deux grosses betises suivantes:
    1- Il a pris position contre la France en RCI. J’ai specifiquement demande’ pourquoi une telle position en faveur de Gbagbo au detriment des interets superieurs du Mali. On m’a fait comprendre qu’il y a 3 millions de maliennes et de maliens en RCI!
    2- Le meme regime ATT a pris position pour le defunt dictateur Khdafi au moment ou’ les forces francaises et americaines etaient en action pour eviter le massacre de plus d’un millin de personnes a’ Benghazi.
    LES FAUTES CITE’ES PLUS HAUT ONT DES CONSEQUENCES. (a’ suivre)

  8. a l aise et talentueux,reponses justes, claires et nettes.

  9. moune

    ……..Je suis entièrement d’accord avec ADAM THIAM.

  10. Kassin

    C’est l’histoire de la grenouille qui voulait être plus grosse que la vache.

    Le ridicule ne tue plus au Mandé, avril 2012, « excuses » et « aides » sont demandées par le Cnrdre à la CEDEAO, 24 heures après les manifestations et les déclarations de fausse fierté hostiles à la même CEDEAO.

    Celle ci a continué ses efforts pour le Mali, à travers sa médiation certes controversée mais permanente, ses interminables sommets jusqu’à arriver à l’adoption d’un « concept d’opération » approuvé par l’Onu qui a voté finalement, le 20 decembre 2012, sa résolution 2085 en faveur d’une intervention militaire étrangère au Mali assortie de conditions draconiennes (élections et négociations de paix mais dans le strict respect de l’intégrité territoriale du Mali).

    Beaucoup de pseudos intellectuels ont appris à leur dépens que ce n’est pas la grandeur des boucles d’oreilles qui détermine la clairvoyance et la pertinence des idées.

    Au moment où Diango Cissoko entame une tournée sous régionale pour rencontrer les chefs d’état de la Cedeao empêchés en avril dernier d’atterrir à Bamako Sénou, souvenons nous!

    Ce n’est surtout pas par galanterie envers ADO, Yayi Boni et Blaise Compaoré que la junte militaire de Kati a lâché, en avril 2012, son appel à l’aide des « amis du Mali », mais c’est à cause d’une évidente impuissance à combattre les salafistes surexcités au nord du Mali.

    Résultat de la course en avril 2012: Anéfis, Bourem, Kidal, Ansongo et Gao quinté gagnant des salafistes mais perdant pour le Mali en moins de 10 jours d’une géante farce Katoise dont il faut continuer à se battre pour ne pas en être un dindon.
    Quelques pseudos politiciens et militants incrédules d’associations en mal d’écrans de télévision et un astrophysicien quelque peu agité et un peu trop ambitieux en apprendront huit mois plus tard à leur dépens.

    Le bon sens, la fierté et le courage vaudraient que nos braves mutins aillent d’abord au nord, récupérer les cinq villes qu’ils ont filé sans combattre aux salafistes, pour qu’au moins nous revenions aux mêmes positions militaires sur le terrain que lors du coup de farce contre le régime des généraux d’ATT.

    Mais hélas on a préféré courber l’échine devant une CEDEAO, vexée et blessée dans son honneur au cœur du pays du « Djatiguiya » et donné une belle occasion au monde entier de ricaner.

    On a préféré continuer de se cacher derrière les armes bloquées aux ports de la Cedeao pour ensuite se comparer à De Gaulle, tout en laissant volontiers François Hollande faire le nécessaire pour que l’Onu et les américains bougent enfin, en faveur d’une intervention militaire étrangère au Mali qu’on a rejeté des mois durant dans un premier temps.

    J’ai beaucoup pensé à Babemba Traoré « Moi vivant, les français… », je me dis que quelque part dans le camp Soundiata, le cours de Capitaine n’a pas été bien assimilé encore moins les cours d’histoire.

    Mais bon, le ridicule ne tue pas, en tout cas pas à Kati et on est en droit de se demander combien de temps encore la farce géante qui a balayé ATT et CMD, à travers ses numéros d’équilibristes et ses discours fleuves tiendra encore face à la réalité du terrain, face à la réalité tout court.

    L’équipe nationale de combat de l’armée malienne a changé d’entraineurs (des Généraux Kalifa Keita et Gabriel Poudiougou on est passé au Capitaine Amadou Haya Sanogo et au Lieutenant-capitaine Amadou Konaré) mais visiblement les résultats des matchs se suivent et se ressemblent.

    Ce qui a changé avec les nouveaux entraineurs, ce qu’on n’a plus de sponsors et plus de budget pour renforcer nos effectifs au mercato d’hiver 2012/2013, pire, notre encadrement technique peine à trouver un schéma de jeu clair, la tactique n’est pas son fort et nos milieux de terrain jouent repliés à Kati et à Bamako et n’aident pas vraiment nos attaquants à Diabali et à Sevaré.

    Alors vous comprendrez pourquoi nos vaillants soldats sont très vigilants sur les vieillards prêcheurs arabes désarmés du Dawa à Diabali, mais totalement aveugles et même sourds muets sur le Mujao à Douentza.

    Mais franchement, que peuvent faire une lance-roquettes, un BRDM, une Kala, et un char conduit par des soldats démoralisés ou très peu engagés pour la patrie face aux orgues de Staline tenus par des fous de Dieu prêts à mourir pour un Émirat Islamique?

    En réalité rien, les fausses fiertés et les égos démesurés qui ont conduit à la farce géante du 22 mars 2012 ont précipité les choses.

    Explication:

    Pour tout observateur averti de la géostratégie, c’est le camp d’amachach de Tessalit, qui ne pouvait pas et qui ne devait pas tomber aux mains des islamistes.
    Les islamistes l’ont encerclé pendant plus d’un mois sans pouvoir le prendre.

    Et pourtant ceux qui encerclaient le camp ont facilement repoussé deux « impressionnants » convois de renforts et de ravitaillement de l’armée malienne conduit par des Colonels valeureux et connaisseurs du terrain.

    La raison est qu’amachach est protégé par la nature et il est imprenable si ses occupants décident de se battre réellement.

    C’est justement là le problème, coupés du monde pendant plus d’un mois mais ravitaillés par le pont aérien de l’armée américaine, nos soldats ont craqué psychologiquement et bêtement, (ils n’ont jamais été à court de munitions à Tessalit, contrairement à la légende largement relayée dans la conscience populaire) et ont livré le camp de Tessalit sur un plateau d’or aux salafistes avec en prime armes et piste d’atterrissage.

    Alors que de par son isolement, sa position stratégique, et sens symbolique dans la guerre (le camp fut construit par des français dans les temps colons), amachach jouait pour l’armée malienne le rôle de filtre de rétention du gros des troupes du mnlaqmi et donnait de facto un répit salutaire à Kidal, Tombouctou et Gao.

    Point n’est besoin d’aller dans une académie militaire pour comprendre cela.

    Dans toute chose, la dispersion d’énergie est une source d’affaiblissement et ça, nos généraux du « repli stratégique » avaient au moins compris mais apparemment pas nos mutins de Kati.

    Alors ATT et ses généraux, après l’erreur d’appréciation du PC de Gao sur Aguelhoc, jouaient avec le temps et cette dispersion des efforts des salafistes.

    C’est pour cela qu’ils exhortaient Tessalit à résister et, entre temps, eux ils jouaient la carte de la victimisation pour le Mali (rapport d’enquête nationale sur les massacres d’Aguelhoc, lien entre Aqmi et Mnla, pays attaqué dans son intégrité territoriale, ouverture au dialogue…) pour étendre le champ de nos alliés et isoler sur le plan international le Mnlaqmi.

    Ils espéreraient ainsi une intervention militaire internationale pour mettre fin à tout cela, permettre la tenue des élections et assurer l’alternance démocratique à Koulouba.

    Le scénario était séduisant et avait séduit américains, russes, chinois et africains (de l’UA comme de la CEDEAO) parce que le label « Démocratie » jouait à notre faveur et était en réalité notre seule vraie arme dans cette guerre.

    Eh oui, mes chers amis, la stratégie dans cette guerre n’était pas militaire, elle était politique car les forces en présence et la détermination des combattants sur les théâtres des opérations étaient loin d’être en notre faveur.

    Mais cela est incompréhensible pour celui dont les cours de capitaine ont été mal assimilés.

    En agissant par instinct et en surfant sur le déficit de communication des généraux du « repli stratégique » et le nationalisme mal placé de certains maliens, le CNRDRE n’a pas tué seulement la démocratie malienne, il a blessé aussi pendant 9 mois et sûrement plus, l’unique arme de l’armée malienne dans cette guerre: l’arme politique qui permet à la communauté internationale d’intervenir militairement pour vaincre les salafistes et faire échouer leur projet d’Emirat Islamique sur ces terres de Kankou Moussa.

    Et dire que la grenouille voulait être plus grosse que la vache!

  11. Abdoulkarimlami2

    Bonjour trouvé éloquent ces
    propos et plein de bon sens et surtout une bonne part de vérité, il est vrais que le patriotisme manque beaucoup de nos leaders politiques attiré par le gain de la corruption, le gain facile, mais je trouvé que nous faisons trop de procès sur CMD, l’ancien premier ministre .Du coup trouvé un peu de contradiction chez Adam THIAM en disant queCMD ne pensait qu’ à sa personne en cas pas à sa poche personnelle et d’ailleurs il en avait pas besoin . Du point de vue politique n’oublions pas que ce monsieur hérite d’une culture anglophone au moment ou les autres se permettent de tergiverser ne sachant pas quoi faire , il à de soit qu’ à un moment donné qu’il se décide de prendre les décisions qu’il s’imposent. L’histoire est en train de lui donné raison .Les personnes qui devaient démissionner étaient le MInistre des forces armée et celui de la sécurité s’il sont des vrais patriote, mais helace

  12. Fakrid Ahmed

    C’est une mafia cette affaire de journalistes regardez la télévision c’est toujours les mêmes visages comme s’il n’ya pas d’autres journalistes juste pour un perdiem. Ils ne sont pas sérieux. D’autres font le porte à porte devant les services hey c’est une autre secte de garibouya.

  13. moises

    Au Mali les plus corrumpus sont les journalistes! Il n.ya aucun journaliste dire la verité, ils sont comme des griots chantant louanges des politiciens.Voilá pourquoi nous sommes dans ces conditions aujourd.huit.J.aprecis ce ADAM thiam, MAIS MEME LUI IL PARLE AVEC UN PEU DE PEUR DANS LE VENTRE!

  14. Vision2013

    Aucun malien n’aime le Mali en realite…tous veulent seulement profiter du Mali…. les gens que je peux un peu estimer aimer le Mali cest peut etre les sonrais qui aiment bien leurs communautes… le reste sont fotus par leur amour du gain facile dans l’interet purement personnel, ce qui fait du Mali le pays le plus corrompu en Afrique apres la Guinee Conakry…ce que les autorites de ces pays permettent aucun pays au monde ne le permet…je parle en parfaite connaissance de cause… il y a des cas de corruption que jai vu qui font que je ne veux meme pas voir un homme de tenue malien ou un juge malien…tu peux tuer, tu vendre la drogue, tu peux violer des femmes, tu peux detourner les biens publiques,tu peux meme vendre les enfants… et ces deux sont toujours prêts a t’absoudre, pourvu que tu de l’argent a leur donner. Ces deux jai confiance aux gamins plus qu’eux. Et le probleme du Mali se situe au niveau de ces deux.

    • SudSahara

      Je ne suis contre personne mais si réellement les sonrais aimaient leur communauté le nord n’allait pas tombé dans la mains de terroristes.