CAN 2013 – Le président Dioncounda remet le drapeau national au capitaine des Aigles, Seydoublen [vidéo]

17

Après un encouragement par le président par interim, les Aigles s’envolent pour l’Afrique du Sud ce mercredi.

Voir photos de l’événement

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Bonne chance aux aigles même si je pense que l’argent pour cette CAN aurait servi à arrondir les fins de mois quelque part.

  2. CET DANGGADER DE PRESIDENT VA NOUS LIBERER AU NORD AULIEU DE JEUX
    CET DORMEUR DE PRESIDENT

  3. djonkiss le miserable oiseau de mauvaise augure….il croit qu,il a ete elu par les maliens…..les aigles pouvaient se passe de ce mouribont president interimaire….

  4. Bonne Chance aux Aigles même si à la place de l’éntreneur, j’irai avec l’équipe de Gabon2012

  5. Vous voyez qu il ny a meme du serieux dans le cauchemar malien .qui enverra ses enfants se faire tuer pendant que vos autorites minimise le danger aux profit des futulites?

  6. Cesez toutes ces comedies et s’occupez vous de la situation militaire du pays. D’autres coupes d’Afrique vont venir mais le Mali est entrain de couler. L’armee est retranchee depuis des mois a Sevare et aujourd’hui des medias nous annoncent encore qu’on a pas les moyens de se defendre. Qu’est qu’on a fait durant tout ce temps ? Pourquoi on a pas achete des avions de combat ? Je demande au gouvernement d’introduire des taxes (ou similaires) de guerre quelque chose qu’on devrait solliciter depuis longtemps. Pourquoi tant de mois sans se preparer face a ces imbeciles ? La communaute internationale peut nous aider a condition que nous memes nous acceptions de mourrir. Si jamais vous laissez encore Sevare, c’est fini pour tout le Mali. Beaucoup de Maliens sont prets a mettre la main a la poche pour financer l’armee a condition que l’argent soit reellement utilise dans ce sens. Mettez les structures en place et demandez de l’aide aux Maliens avant qu’il ne soit trop tard.

    • Le Football n’a rien avoir avec la gestion du conflit Malien. On peut décider d’y aller ou de ne pas y aller mais les sommes mis en cause ne suffise ne serait-ce qu’à couvrir une semaine d’offensive. et aussi c’est une occasion de mettre un peu de réjouissance dans le cœur du Malien qui a tant de soucis en ces moments difficile ce qui est une politique de gestion de l’état.

Comments are closed.