Les Tirailleurs sénégalais, de Morlaix à Thiaroye

1

 

 

Ils s’étaient battus contre les nazis, ils avaient été prisonniers de guerre, ils avaient droit à des primes. A Thiaroye (Sénégal), ils les ont encore demandées, l’armée coloniale française leur a tiré dessus, le 1er décembre 1944.
Ils avaient passé une dizaine de jours en Bretagne avant d’embarquer pour Dakar.
Interviews (en avril 2014) de Monique Buron Le Rue, marraine de guerre, de Anne Cousin, historienne (Morlaix, Finistère), et de Joseph Collet, maire de Trévé (Côtes d’Armor)
Merci à Boubacar Boris Diop, écrivain et romancier.
Merci à Baye Gallo et Kader Fahem pour leur magnifique ode au “Tirailleur sénégalais”.

 

Françoise Wasservogel

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.