Mali : Des compromis pour un accord

1

ACCORD1

PARTAGER

1 commentaire

  1. COLLECTIF DES MALIENS DE FRANCE POUR LA PAIX (CMFPAIX)
    COMMUNIQUE DE PRESSE :
    CONDAMNATION ET REJET DES DERIVES DE L’ACCORD DE OUAGADOUGOU DU 18 JUIN 2013

    Paris 20 juin 2013

    Pour la tenue de l’élection présidentielle le 28 juillet prochain, le gouvernement a signé à Ouagadougou sous l’égide du médiateur de la CEDEAO, M. Blaise COMPAORE, un accord dit, « accord préliminaire à l’élection présidentielle et aux pourparlers inclusifs de paix au Mali ».

    Après analyse approfondie dudit accord, le Collectif des Maliens de France pour la Paix (CMFPaix), condamne avec fermeté, dénonce énergiquement et rejette les dérives suivantes inacceptables, au nom de l’intérêt supérieur du MALI :
    – Le Caractère exclusif de l’accord dont les parties signataires sont : le gouvernement du Mali, les groupes armĂ©s qui ont le sang sur les mains : mouvement national de libĂ©ration de l’azawad (MNLA), le haut conseil pour l’unitĂ© de l’azawad (HCUA) ; tandis que le mouvement arabe de l’azawad et les forces

Comments are closed.