Alors que l’élection présidentielle au Gabon se tient samedi, France 24 reçoit Jean Ping, principal candidat de l’opposition face au président sortant Ali Bongo.

“Je vais reprĂ©senter l’opposition consensuelle pour mieux gagner”, affirme Jean Ping, candidat Ă  la prĂ©sidentielle gabonaise, dans un entretien accordĂ© Ă  France 24 Ă  Libreville.
Ancien pilier du rĂ©gime d’Omar Bongo, rĂ©cemment passĂ© Ă  l’opposition, cet ancien diplomate reprĂ©sente la principale menace pour le prĂ©sident sortant Ali Bongo Ondimba, candidat Ă  sa rĂ©Ă©lection. Jean Ping vient d’obtenir le ralliement derrière sa candidature de deux poids lourds de la politique gabonaise.

Le rival de l’actuel chef de l’État ne mâche pas ses mots : “Ali Bongo a dirigĂ© le Gabon pendant sept ans et l’on voit que c’est un homme absolument incapable de diriger un pays. Son administration est incapable de payer les fonctionnaires, il y a des grèves partout. La crise n’est pas seulement sociale, elle est aussi politique et Ă©conomique. Les Gabonais ne veulent plus de cela”.
“Mensonge systĂ©matique”

S’il est Ă©lu, Jean Ping promet un changement radical. Il compte “installer la dĂ©mocratie, les droits de l’Homme, la bonne gouvernance politique” et “mettre en place une nouvelle RĂ©publique, basĂ©e sur une vision et des objectifs clairs”. “Nous entrerons dans la modernitĂ©, dans l’état de droit, ce sera la deuxième indĂ©pendance du pays”, promet le principal opposant gabonais.

Concernant les accusations de corruption qui l’éclaboussent, Jean Ping balaie ces affaires et crie au complot ourdi par le pouvoir : “Ces gens passent leur temps Ă  mentir, Ă  salir, c’est la seule arme qui leur reste, l’insulte et le mensonge systĂ©matique”.

Ă€ quelques heures de l’élection prĂ©sidentielle, samedi 27 aoĂ»t, le candidat Ă  la magistrature suprĂŞme redoute d’ailleurs “des fraudes massives”. Il appelle ses partisans Ă  “surveiller le scrutin et Ă  mettre en place des brigades anti-fraude”.

À voir sur France 24, entretien avec Ali Bongo, président sortant du Gabon.

Notre site : http://www.france24.com/fr/

PARTAGER

1 commentaire

  1. UN DES MEMBRES DU CARTELE DE PAYS PRODUCTEUR DE PETROLE LE PRIX VA CHUTER PLUS QUE $37 LA BARIL .
    POUR TE FAIRE ELIR ES TU PRET QUE LE PAYS PERD?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here