Tieman Coulibaly, Ministre des Affaires Etrangères du Mali

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Image de prévisualisation YouTube

Monsieur le Ministre bonjour,

Antoine Mokrane : Sur le terrain après le succès des premiers jours de l’armée malienne, aidée par l’armée française, on a constaté qu’une nouvelle ville avait été prise par les djihadistes. Est-ce que l’on peut craindre une nouvelle avancée de ces djihadistes vers le sud ?

Tieman Coulibaly : Je ne crois pas, je ne le pense pas.

Bamako est complètement hors de danger ?

Vous savez, nous sommes dans un processus, les engagements ont commencé et il faut s’attendre à des épisodes. Un engagement militaire se joue sur plusieurs épisodes et vous pouvez avoir des poches de résistance et des tentatives d’incursions mais qui, en tout état de cause, feront l’objet d’un traitement selon notre plan d’opérations.