Affaire « Bérets rouges » : Amadou Haya Sanogo, Yamoussa Camara, Ibrahim Dahirou Dembélé déférés devant la cour d’assises. Sidy A Touré, l’ex chef de la DGSE libéré

75

Le verdict de la chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako est tombé hier mardi 22 décembre 2015 dans l’Affaire « Enlèvement de personne, assassinat et complicité », dites des « bérets rouges », impliquant 28 personnes dont l’ex ministre de la Défense, l’ex chef du Cnrdre, le Général Amadou Haya Sanogo, le Général Yamoussa Camara, l’ex chef d’état-major des Armées, le Général Dahirou Dembélé, l’ex Directeur général de la Sécurité d’Etat, le Général Sidy Alassane Touré et consorts. Si ce dernier a bénéficié d’un non lieu, les autres généraux croupissent toujours en prison et seront jugés devant la cour d’Assises.

La décision rendue hier mardi 22 décembre 2015 par la chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako dans l’affaire dite des « bérets rouges » est sans équivoque. Sur les 28 détenus dans cette affaire, le parquet général avait requis un non lieu pour 11 personnes. Mais la chambre d’accusation dans son délibéré d’hier a déclaré le non lieu pour 10 détenus, parmi lesquels figurent l’ex chef de la DGSE, Sidy Alassane Touré et Sirman Fané (décédé).

La chambre d’accusation dans sa sagacité a accusé certains généraux dont Amadou Aya Sanogo, le chef de la junte qui a perpétré le putsch du 22 mars 2012, Yamoussa Camara, ex ministre de la défense et des anciens combattants, Ibrahim Dahirou Dembelé, ex chef d’Etat major général des armées, pour « Enlèvement de personnes, assassinat et complicité d’assassinat ». Ils seront jugés devant la cour d’assises conformément à la loi.

La chambre d’accusation présidée par Hamadoun Souleymane Sidibé a lors de son audience publique du 22 décembre 2015 suffisamment établies les préventions des crimes d’enlèvement et d’assassinat contre Fousseyni DIARRA dit Fouss, Mamadou KONE, Tiémoko Adama DIARRA, Lassana SINGARE, Cheickna SIBY et Issa TANGARA, de complicité d’enlèvement et d’assassinat contre Amadou Aya SANOGO , Bloncoro SAMAKE, Amassongo DOLO, Simeon KEÏTA, Oumarou SANOGO dit Kif Kif, Soïba DIARRA, Christophe DEMBELE, Amadou KONARE, Mohamed Issa OUEDRAGO, Ibrahim Boua KONE et complicité d’assassinat contre Yamoussa CAMARA et Ibrahim Dahirou DEMBELE. En conséquence, la chambre d’accusation a prononcé leur mise en accusation en raison des faits ci-dessus spécifiés et qualifiés.

« Décerne contre eux ordonnance de prise de corps et les renvoie devant la Cour d’Assises pour y être jugés conformément à la loi ; dit qu’ils seront pris de corps et déposés à la maison d’arrêt établie près ladite cour : mande et ordonne au surveillant chef de la maison de justice de les recevoir et les garder en se conformant à la loi, réserve les dépens », selon l’arrêt N°585 signé par le greffier en chef, Baba Mamadou Traoré.

Ce jour, à la Cour d’Appel, ce n’était pas la grande foule, mais on apercevait de part et d’autres les avocats de la défense, les parents des détenus, et peu, sinon discrets les plaignants. Collé à son téléphone, on surprenait Me Tiessolé Konaré communiquer avec qui, on ne saurait le dire, indiquant avoir obtenu 9 non lieu. Mais pour lui, le compte n’était pas bon car il misait sur 11. La cour statuant en chambre du conseil, dit « n’y avoir lieu à suivre contre Siriman FANE pour cause d’extinction de l’Action Publique ; Sidy Alassane TOURE, Mamadou CISSE, Drissa COULIBALY, Seydou Baba DIAKITE, MADY Oulé DEMBELE, Ibrahim KEITA, Bakary COULIBALY, Tahirou MARIKO et Adama DIARRA, des chefs de complicité d’enlèvement et d’Assassinat ; Ordonne par voie de conséquence, la mise en liberté de Sidy Alassane TOURE, Mamadou CISSE, Drissa COULIBALY, Seydou Baba DIAKITE, MADY Oulé DEMBELE, Ibrahim KEÏTA, Bakary COULIBALY, Tahirou MARIKO et Adama DIARRA, s’ils ne sont détenus pour autre cause ».

Sans beaucoup de commentaire, l’avocat des généraux Amadou Haya Sanogo et autres, Me Tiessolé Konaré a fait savoir qu’il respecte la décision judiciaire. « Ils sont au nombre de 28 personnes poursuivis pour des faits d’enlèvement et d’assassinat. Le parquet général avait décidé de dire « n’y a pas avoir lieu contre 11 personnes », mais à notre grande surprise la chambre d’accusation vient retenir le général Yamoussa Camara et Dahirou complices des faits à eux reprochés. Cette même chambre d’accusation a décidé de ne pas retenir dans les liens de l’accusation,  9 personnes, la dixième personne Siriman Fané étant décédé. Je respecte toutes les décisions judiciaires. Maintenant il s’agira de nous battre lors de l’audience des assises pour la cause de nos clients », a-t-il dit. Répondant au collectif des femmes et parents des bérets rouges qui s’était insurgé contre une quelconque libération des personnes impliquées à l’assassinat de leur enfants, Me Konaré a rétorqué que celles-ci ont oublié que leurs maris ont fait des morts en montant à Kati, à l’Ortm et à l’Aéroport Bamako Sénou. « On a dénombré seulement à l’hôpital Gabriel Touré 21 corps du fait des bérets rouges. Il ne faut pas qu’ils oublient qu’eux aussi ont des parents. Parmi ces 21 victimes figuraient 10 civiles dont 5 femmes. Il faut qu’on sache raison garder. Si vous mettez une cause à la disposition de la justice, suivez la justice, les juges ne sont pas à menacer. Il faut qu’elles sachent aussi que leurs maris ont fait des victimes », a-t-il dit.

Contactée Mme Sagara Bintou Maïga, présidente du Collectif des parents des bérets rouges disparus, s’est étonnée de cette décision judiciaire de libération de certaines personnes impliquées dans ce dossier d’assassinat. Elle a tout de même indiqué que son Collectif reste derrière la justice. « Nous restons derrière la justice. Mais nous voulons l’application de loi pour la paix au Mali », a-t-elle dit.

Aguibou Sogodogo

 

PARTAGER

75 COMMENTAIRES

  1. Yugo, mes tontons les GANGARAS (MARAKAW) sont en repli “strategique depuis plus de 500 ans!!!
    Les unite’s bamabara ont eu pitie’ du mon grand tonton MARAKAKE’ GENERAL GASSAMA QUI S’EST TRANSFORME’ EN UN SPECIALISTE DE LA… VITESSE DEVANT LES JEUNES SOLDATS DE KATI!!! L’AUTRE TONTON AUSSI (L’AMI A’ MOUSSA AG) LE GENERAL ATT, AVAIT DECIDE’ DE TRANSFORME’ L’AMBASSADE DU SENEGAL EN UN KOULOUBA QUE LES MALIENNES ET LES MALIENS IGNORAIENT!!! LE PAUVRE COLONEL GUINDO EST DEVENU UN TAXI HUMAIN!! YUGO, IL NE FAUT PAS ME FAIRE PARLER!!!
    MOUSSA TRAORE’ A BATTU KISSIMA DOUKARA!
    ATT A BATTU LAMINE DIABIRA!
    SANOGO A BATTU GASSAMA
    J’ECRASE AU DEBAT KINGUIRANKE’ ET YUGO!!!!!
    QUE FAIRE QUAND MES TONTONS SONT TOUJOURS PERDANTS!!!! OUAGADOU BIDA VIENDRA REDONNER LA VICTOIRE AU GRAND PEUPLE MARAKA!!! RIRE!!!!!
    KOUMBA SACKO, J’AI BEAU RIRE EN LISANT TES BETISES!!!

    • NCapitaine Naloma Sanogo, tu sais comme recompense a ton pere, ta mere a tout fait pour que tu sois le fils d’un autre homme, demandes-la elle va te dire pourquoi en tant que Soninke elle a refuse de faire un enfant pour celui que tu appeles ton pere mais qui n’est pas reellement ton pere.

      • kinguiranke’, je ne reponds pas aux bassesses!!! C’EST TOI MON PERE!!! WALAY ANKE’ TA YAGOU!!!!!Je n’insulterai pas ta mere!!! Je la trouve brave parce qu’elle a eu affaire a’ L’Enfant idiot que tu es pendant plusieurs anne’es de sa vie!!! TU ES UN VRAI DJANGALEME’!!!!!
        Mon fils Modibo Diallo viendra couper ton petit winni d’un millimeter que dieu t’a donne’ pour uriner seulement!!!!
        TU ES UN VRAI IDIOT!!!!

  2. La justice s’occupe des affaires concernant ces massacres et
    La justice est engagée à gérer ces problèmes et à mettre la loi en faveur de ces coupables

  3. Les maliens doivent faire confiance en leur juste en attendant les décisions de la cour d’assise
    Mais on ne doit même pas parler de jugement pour Sanogo car toutes les preuves sont contre lui.
    On doit plutôt lui appliquer la loi du talion.Pour ses crimes,il doit payer de sa propre vie. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. Pour ma part, j’aimerais appeler les parents et les épouses des bérets rouges assassinés à toujours garder leur calme. Et je les appelle à faire confiance à la justice. Aucun crime ne restera impuni. En effet, le premier verdict de ce jour en est une preuve.

  5. Moi je pense qu’il faut rendre justice mais à tous les niveaux. Il y a des bérets verts et des bérets rouges qui sont morts dans cette affaire qui trouve sa base dans le contre-putsch lancé par les bérets rouges. Même si je ne cautionne pas le putsch des bérets verts je crois qu’eux aussi ont perdus des hommes et il faut qu’il y ait justice pour eux aussi.
    JUSTICE LIBRE ET ÉQUITABLE POUR TOUS!

  6. La première fonction de la justice est de faire en sorte que tout le monde respecte le droit. Ainsi, la justice protège les citoyens d’un éventuel trouble et empêche qu’on porte atteinte à leurs droits.
    L’affaire des bérets rouges touche tous les maliens mais c’est à la justice de juger le coupable car nul n’est au dessus de la loi

  7. Pour ma part, je pense que les parents de bérets rouges devraient faire preuve de patience car les procédures judiciaires sont lentes et demandent beaucoup de minutie pour ne pas donner des verdicts contestables. La justice fera son travail et aucun crime ne restera impuni. J’estime le premier verdict de la cour en ce jour est une preuve indéniable pour l’établissement de la lumière sur cette affaire.

  8. Contactée Mme Sagara Bintou Maïga, présidente du Collectif des parents des bérets rouges disparus, s’est étonnée de cette décision judiciaire de libération de certaines personnes impliquées dans ce dossier d’assassinat. 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)
    Ils peuvent en tout cas s’en étonner tout en oubliant la part de responsabilité de leurs parents dans cette histoire. Le tort de Sanogo c’est qu’il s’est rendu justice lui même en vengeant ces hommes qui ont été assassinés par ces bérets rouges.

  9. Pour ma part, je pense que le premier verdict qui sera rendu en ce jour, serait déterminant dans cette affaire dite béret rouge. Il permettrait de soulager un tant soit peu les parents des victimes. Tant mieux pour l’établissement de la justice.

  10. Je pense qu’une affaire de justice ne peut être tranchée comme un palabre au sein d’une maison. Donc, je demande aux parents des victimes de patienter et que justice sera rendue qui satisfasse tous. D’ailleurs, aujourd’hui serait un jour important dans cette affaire car il a lieu le premier verdict.

  11. La justice malienne est au travail pour trouver une issue à cette affaire très complexe.
    La population doivent juste lui faire confiance car elle ne dira que le droit..

  12. Nous sommes dans un Etat de droit. Et je pense qu’en matière de justice, il faut beaucoup de patience car toute procédure judiciaire est lente. Par conséquent, je demande aux parents des victimes des bérets rouges de faire confiance à la justice et que justice sera rendue de façon équitable et transparente. Et aujourd’hui, nous rentrons dans la première phase de cette affaire avec le premier verdict. Cela nous réjouir pour faire la lumière sur cette histoire.

  13. A mon humble avis, je pense que cette sortie des parents des bérets rouges assassinés est noble. Mais, je leur demande de faire preuve d’indulgence et de patience car la justice à ces méthodes à elle qui demandent des enquêtes pour ne pas donner des verdicts contestables.

  14. La justice malienne est à pied d’œuvre pour découvrir toute la vérité sur cette affaire.
    Mais nous savons tous qu’à la différence de certaines personnes pour qui un non lieu a été prononcé,tous les faits incriminent Sanogo.
    Alors il doit répondre de ses actes pour que les familles de ses victimes puissent enfin avoir un tout petit de soulagement.

  15. Article 3 de la constitution malienne affirme que : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des sévices ou traitements inhumains, cruels,
    dégradants ou humiliants. Tout individu, tout agent de l’Etat qui se rendrait coupable de tels
    actes, soit de sa propre initiative, soit sur instruction, sera puni conformément à la loi.
    Alors restons calme – Soyons sereins

  16. Une junte est un acte qui mets toujours le pays en retard en causant des préjudices dans matériels, financiers qu’humains. Ces bérets rouges voulaient combattre certains de leurs frères d’armes engagés dans un mouvement et en sont morts tout ne faisant aussi des morts. Et des personnes les soutiennent comme si leur acte n’était pas répréhensible. La justice fait son travail alors qu’on arrête vraiment de la traiter de tous les noms.

  17. Moi, je pense que la justice vaille que vaille rendra son verdict. Mais les parents,certes, sont pressés pour que la justice soit rendue sans oublier que celle-ci a besoin de temps pour mener ses enquêtes afin de donner un verdict équitable et transparent. Donc, j’en appelle à la patience des parents des victimes.

  18. La justice sera rendue mais ce qui est dommage c’est que les plus grands fautifs (bérets rouges) ne sont plus en vies pour répondre de leurs actes. On ne peut pas réclamer justice et oublier leur part de responsabilité dans cette affaire. De toutes les façons attendons le verdict de la justice.

  19. J’aimerais m’incliner devant la mémoire des victimes et compatir à la douleur des parents de celles-ci. Que c’est dur de perdre un parent dans des circonstances pareilles. Cependant, je souhaiterais leur indulgence et leur patience, tout en leur disant que nous sommes dans un pays de droit et que, justice sera rendue de façon équitable et transparente.

  20. Chers parents des victimes de Sanogo,il est important que nous sachions faire les choses car les procédures judiciaires sont souvent lentes.
    Nous devons tous attendre la décision de la justice qui est en ce moment au travail pour faire éclater la vérité.

  21. Je pense que la justice est en train de faire son travail et par conséquent nous devons la laisser faire. Nous sommes dans un pays de droit et la justice s’applique à ceux qui sont reconnus coupable et ceux qui ne le sont pas sont relaxés. Soyons donc patient car la justice parlera.

  22. Pour ma part, j’invite les parents des victimes de Sanogo à observer la patience, car ne dit-on pas que la patience est un chemin d’or. Par conséquent, je leur demander de faire confiance à la justice et elle rendra la loi.

  23. Je pense que la volonté du président de la république de faire de la justice malienne une justice crédible n’a jamais changé. Il l’a affirmé lors de la campagne et tient toujours à cette promesse qui était à l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nécessaire pour que ces enquêtes puissent se terminer et que cette affaire et bien d’autres qui n’avaient pas encore eu de dénouement puissent être tirées au clair.

  24. Je pense que les déclarations faites par si, par là des victimes de Sanogo pour réclamer justice est tout fait normale. Et le temps nous à donner raison car en ce jour s’ouvre le premier procès sur ladite affaire.

  25. La justice fait en ce moment tout ce qui est nécessaire pour que la lumière soit faite sur cette histoire.
    Je pense donc que les parent des victimes doivent avoir raison gardée tout en restant patients pour attendre les résultats de son travail.

  26. Moi je pense que la justice fait et fera toujours son travail. Les enquêtes peuvent piétiner mais elles donnent toujours des conclusions. C’est dans l’intérêt même de la nation que les gens qui posent des actes répréhensibles payent de leurs actes donc je crois que la volonté des autorités ne seraient nullement être que ces faits restent totalement impunis.

  27. Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi, n’en doutez pas une seule seconde. Depuis l’avènement la cour d’assise aucune impunité n’est accordé aux fautifs. Les fautifs doivent être jugé ils le seront tôt ou tard.

  28. Sans vouloir cautionner le fait que cette enquête ait mis du temps je dirai qu’il y des enquêtes qui font plus de 2, 3 voire 5 à 10 ans donc pour dire que quelques soit le temps la justice fini par agir mais je souhaite que nous n’en arrivions pas là. Que notre justice soit efficace et rapide dans ces décisions pour que les parents de ces hommes soient en paix.

  29. Nous savons tous que les familles de ces bérets rouges sont manipulées par des mains obscures.
    Mais elles doivent comprendre que le respect de la mémoire de leurs proches ne permet pas qu’ils se laissent manipuler par des politiciens véreux.
    Leur dignité en dépend…

  30. Je voudrais dire seulement que les décisions de justice sont des choses qu’il faut prendre très au sérieux car d’elles dépendent la vie de personnes et même souvent la vie des peuples à l’image de celle de l’affaire des bérets rouges alors une enquête doit prendre le temps qu’il faut pour ne pas prendre le risque de se tromper et prendre de décisions qui feront plus tard regretter.

  31. Les familles doivent savoir que tout processus judiciaire obéit à des critères pour sa bonne marche.
    Alors elles doivent se calmer pour attendre la décision de la cour d’Assise.

  32. C’est une affaire de justice et nous devons toute fois laisser notre justice fait son travail.
    Ce journaliste est reconnu pour son manque de professionnalisme et son irresponsabilité. Je demande qu’on fasse attention à cet idiot.

  33. En nommant les magistrats, il attend un résultat positif donc il veut savoir à quel stade se trouvent les dossiers qui sont à leur possession. Il faut respecter les procédures telles que prescrites par notre loi. La cour vient de montrer que nous pouvons lui faire confiance

  34. Il faut reconnaître dans ce pays , le pouvoir IBK connait ses limites avec le pouvoir judiciaire. Il ne fait pas d’ingérence dans leur manière de juger donc ne fait pas croire les poulets ont des dents pour se laisser mordre.

  35. Après tout ils peuvent être graciés pour service rendu à la nation à travers les premières heures de la crise au nord. Nous avons des lois qui permettent de gracier des individus

  36. La justice est équitable donc elle n’a pas de parti pris alors si elle estime que les généraux tout comme l’ex- DGSE doivent être relâchés c’est qu’elle a une belle raison. Ceci n’est pas une occasion de polémiquer monsieur le journaliste.

  37. La population malienne doit apprendre à faire confiance à notre justice. Elle a été renforcé depuis l’avènement d’IBK qui une justice forte et équitable c’est à dire une justice pour les justiciables sans impunité.

    • C’est plutôt notre justice qui doit apprendre à donner confiance aux populations. 💡 💡

  38. Nous devons directement accuser ATT est à la base de carnage. Il doit répondre devant la justice de cette trahison. Il a endeuillé ces familles par son immaturité en envoyant ces soldats à l’abattoir

  39. La justice suit toujours son cours. Elle a été certes lente mais situera les responsabilités. Toutefois, il faut savoir que le dossier n’est pas clos. Le malien doit changer de mentalité. On ne peut pas avoir tout en même temps

  40. Le général Sanogo a mal agis en tuant ces bérets rouges qui ont certes trahi mais devaient emprisonner que de les tuer de la sorte. Nous savons plus ou moins les auteurs mais la justice a rendu son verdict. Les parents ont compris le fonctionnement de notre justice qui travaille malgré les critiques non fondés.

  41. Le pouvoir exécutif n’a pas de main mise sur le pouvoir judiciaire donc IBK n’a pas d’ordre à donner à la justice sur cette affaire des bérets rouges. Le dossier est rendu publique pour le bien de tous. Merci à la cour pour cette justice équitable

  42. La societe malienne sera meixux sans tous ces generaux de soulards, ou eataient-ils quand les 3/4 du Mali etaient occupes par les Jihado-MNLA? Tous des boites vides qui devraient restes hors de la societe malienne qui n’a pas pas besoin de ses faux jetons.

    • @ Kinguiranke, nfp et Koumba Sacko,
      Je crois que vous commentez avec justesse surtout soeur Koumba Sacko: ATT le general bèbi babolo. Quelle pourriture. Pareil au même comme AOK et IBK aujourdhui.
      Le Mali compte plus de generaux que tous les pays de la sous region. Quelle honte, qu’elle merde et nomination sans merite a outrance. Incroyable.
      Bref j’essaye de faire confiance a Notre justice que les decisions rendues sont correctes. Tant mieux…
      A suivre…

  43. Nous disons et rappelons que la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons dans le cadre d’1vraie justice les chefs de bérets rouge responsables de l’attaque des bérets verts doivent être aussi arrêtés et entendus devant la même cours d’assise Ils ont été les premiers à s’en prendre aux bérets verts

    *Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que depuis l’humain est sur cette terre ce type d’affrontement entre voyous guerriers soldats mafiosi ne respecte aucune règle Il est violent et ne prend fin que quand l’adversaire est anéanti totalement sans aucun état d’âme ou en déroute totale aux fins que plus jamais il ne vient à l’idée des rescapés de récidiver

    *Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que les lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux de l’ex mouvance d’ATT dont le FDR ayant été privés du « Gâteau Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint » par Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses Soudards » ont alors envoyé les bérets rouges soldats familiaux claniques politiques d’ATT qu’ils prennent pour des « imbéciles heureux de soldats au nez troués buvant l’eau par leurs narines » à aller « punir et faire passer de vie à trépas Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses Soudards » aux fins de récupérer le « Gâteau Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint »

    *Nous disons et rappelons sûrs d’eux les bérets rouges n’ont point hésité à faire la « Sale Besogne à Savoir Décapiter Assassiner Bouffer Sanogo Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et Ses Soudards » Aux Fins Que Plus Jamais Il Ne Vient à l’Idée d’Un Béret Vert Au Mali De Ramasser Le Pouvoir D’Un Béret Rouge et Empêcher Ainsi les Bérets Rouges Soldats Familiaux Claniques Politiques et Le FDR De Bouffer le Gâteau-Mali Savoureux Succulent Qui Donne de l’Embonpoint Et ils ont été encouragés en cela par leurs femmes familles et sympathisants qui ne les ont point dissuader d’aller contre leurs frères d’armes qui ne les avaient pourtant point attaqué

    *Nous disons et rappelons ainsi ils tuèrent tous les bérets verts qu’ils croisaient sur leur chemin depuis le camp para Djikroni en passant par la radio télévision malienne Et Cela Sous les Applaudissements et Encouragements du FDR de Leurs Epouses Parents et Sympathisants

    2)Nous disons et rappelons Mal Leur A Pris Quand Ils Furent en Face de Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et Ses Soudards Qui Ne Voulaient Pas Se Laisser Passer de Vie à Trépas » car ils furent défaits sans aucun état d’âme et les rescapés furent poursuivis et mis également hors d’état de nuire par Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses « Soudards » comme cela se passe dans de telle circonstance partout dans le monde depuis que l’humain est sur cette terre

    *Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes qui est le criminel ou l’assassin entre celui que des personnes encouragent et envoient délibérément avec 1arme de combat pour aller tuer 1autre mais se fait tuer par ce dernier à sa grande surprise

    *Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes qui est le « «coupable le voyou la racaille qui refuse de passer par les voies légales et choisit de se faire justice » entre celui qui va avec 1arme de combat « punir » 1autre mais se fait « punir » par ce dernier à sa grande surprise

    3)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que le FDR les chefs des bérets rouges les épouses les parents les sympathisants des bérets rouge tués se sentent coupables et n’ont pas la conscience tranquille Ainsi ils « veulent coute que coute faire croire que les bérets tués ne sont que de simples victimes innocentes »

    4)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses amis Soudards » non satisfaits de leur rencontre avec le ministre de la défense d’alors avaient décider d’aller rencontrer et de lui parler de vives voix le chef suprême des armées d’alors à le lettré mutant Homme en armes ATT « Général Pépinière Fuyard Abandonnant ses Troupes et Laissant Tomber Derrière lui le Pouvoir» ancien président du Mali et 1des principaux responsables de la déliquescence du Mali au sujet de leur sous équipement et de la présence de rebelles au sein de l’armée comme « cheval de Troie »

    *Nous disons et rappelons se sentant coupable tel 1assassin d’avoir envoyé des soldats non familiaux non claniques politiques se faire massacrer égorger avec des armes obsolètes et des rebelles comme « cheval de Troie » le lettré mutan Hommes en armes ATT « Général Pépinière Fuyard Abandonnant ses Troupes et Laissant Tomber Derrière lui le Pouvoir» ancien chef suprême des armées ancien président du Mali et 1des principaux responsables de la déliquescence du Mali détala de la colline de Koulouba tel 1champion du monde des 100mètres avec son grand boubou que le vent soulevait comme 1parachute en laissant tomber le pouvoir et tel 1commando para il atterrit au camp para de Djikroni

    *Nous disons et rappelons Sanogo « Général Pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses amis Soudards » se trouvant devant 1pouvoir « abandonné par terre» avec son propriétaire « introuvable » en fuite sans dire où il partait ont alors récupérer « ramasser ce pouvoir à l’abandon» en ne sachant quoi en faire car leur but n’était point 1coup d’état mais ne dit on pas « La nature a horreur du vide »

    Nous disons et rappelons Sanogho « Général pépinière Ramasseur de Pouvoir et ses amis Soudards » ayant appris que le lettré mutant Homme en armes ATT « Général pépinière Fuyard Abandonnant ses Troupes et Laissant Tomber Derrière lui le Pouvoir» ancien chef suprême des armées ancien président du Mali 1des principaux responsables de la déliquescence du Mali était au camp de Djikroni n’ont point pris l’initiative d’attaquer le camp para et les bérets rouges pour le déloger

  44. L‘assassinat commit sur les bérets rouge était des crimes très grave, se sont des crimes organisés, accompagner par des tortures, des enferment, des assassinats a sang froid et en personnes arrêtés toujours portées disparues, des charniers retrouvés. Dans la constitution malienne la crise organisé étant l’un des crimes les plus graves, le verdict doit être très lourd et sans appel.

  45. Le verdict de la chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako est salutaire et réconfortant. Toute la population malienne fait confiance en la justice. Ces criminels doivent savoir qu’au Mali, la justice s’est comment punir des criminels comme eux.

  46. Il ne s’agit plus de « complicité d’enlèvements » mais de « complicité d’assassinats », a annoncé le juge d’instruction en charge de l’affaire, Yaya Karembé. Il a précisé que cette requalification des charges pesant contre l’inculpé a été décidée à l’issue de son interrogatoire sur le fond et, par conséquent, en fonction des réponses données.
    Depuis des mois, cette requalification était attendue et l’opinion la sentait imminente après la découverte, en décembre, d’un premier charnier contenant 21 corps puis, il y a deux mois, de cinq nouveaux cadavres, tous appartenant vraisemblablement à des bérets rouges. Le résultat des analyses devant confirmer leur identité n’a toujours pas été versée au dossier.

  47. Les généraux payeront pour leurs crimes, la justice malienne sous le régime d’IBK est une vraie justice. Les putschistes devraient finir leur vie en prison. Les bérets rouge assassinés ne doit pas rester impuni. La justice malienne essuiera les larmes de ces bérets rouge assassinés de sang froid.

  48. « Nul n’est et ne sera au-dessus de la loi » ➡ ➡
    « La justice est pour tous et contre tous » ➡ ➡
    Il répondront de leur acte un par un et chacun aura sa part. Ce crime organisé sur la personne des commandos parachutistes Sanogo et ses compagnons payeront chère. 👿 👿 👿

  49. Les charges retenus contre Sanogo, ses complices et les trois généraux ne sont pas des charges a prendre à la légère. Des crimes d’une manière atroces, des disparitions sans suite et aussi la tortures des prisonniers sont des crimes très grave. La justice doit être au point de l’attente de la population malienne.

  50. Ceux sont des assassins 😳 😳 😳
    Ceux des individus ont ni loi, ni foi. 💡 💡 💡
    Ceux sont les apatrides. 👿 👿 👿
    Ceux des recalés de l’armée malienne 😯 😯 😯
    Ils coupable tremper jusqu’au osseux 👿 👿 👿

  51. Cet crime commit sur les bérets rouges ne doit pas rester impuni. Les acteurs de ces crimes tous les 28 acteurs doivent servir d'exemple, le juge doit les donnés des pienes très lourde. Ils doivent croupit en prison.

    • Djenebou Sylla, j’espere que tu n’es pas cette tante qui insulte la langue de Moliere
      commiS!!
      CE crime!!!!
      … doit donneR
      …PEINES!!!!
      ….LOURDES!!!!
      ….CROUPIR!!!!
      Djene-jolie, 14175 commentaires!!!!!! TONTON KINGUIRANKE’ EST UN COCHON! IL NE FAUT PAS SUIVRE LES PAS DE TON COCHON DE… PERE!!!
      Ma Cherie, you take care!!!!

  52. Des crimes ont été commit pendant cette période et cela tout le monde le sait. Les charges retenus contre les putschiste sont véridique. La justice n’aura fini avec eux si seulement cette histoire n’est point éclairer. Les commandos parachutistes tué de toute les manières, justice doit être rendu à qui de droit.

  53. La procédure judiciaire menée au Mali contre Amadou Haya Sanogo, l’ex-capitaine promu général et meneur du coup d’Etat militaire du 22 mars 2012, se poursuit avec la requalification et alourdissement des charges contre lui.
    Détenu et poursuivi depuis novembre pour « complicité d’enlèvements » dans le cadre de l’affaire de la disparition des bérets rouges, ces militaires proches de l’ancien régime et dont une tentative de contre coup d’Etat avait été violemment réprimée en avril 2012 par la junte militaire, Sanogo voit se renforcer, les charges retenues contre lui.

  54. Ceux qui ont une part de responsabilité dans l’affaires des bérets rouges ont été arrêtés et maintenant les enquêtes ont montré aussi que tous les incarcérés n’étaient pas coupables, je ne vois pas de polémique dans cela. La justice est là et elle veut seulement des preuves. Elle est impartiale et neutre dans ces décisions.

  55. Ce sont les résultats des enquêtes qui ont donné lieu à cela donc il ne faut pas essayer de vous servir avec cela encore pour aboyer. Sanogo et les autres ne sont pas incarcérés innocemment et ils sont en prison pour leurs actes.

  56. Pourquoi vous aimez toujours les polémiques chers journalistes? La justice a fait son boulot et personne ne doit contester cela parce que c’est elle seule qui est habilité à se prononcer la dessus. S’ils ne sont pas contents qu’ils aillent le faire sortir.

  57. Merci à la justice malienne, il faut continuer à bosser il y’a trop de dossiers que nous attendons les résultats. Aucune personne n’est parfaite et on ne peut pas satisfaire tout le monde aussi, seulement il faut faire l’essentiel. Ceux qui ont été libérés ne sont pas au-dessus de la loi et il n’y a eu aucun favoritisme. Qu’ils nous laissent en paix.

  58. Vous revendiquiez la justice partout et maintenant cela a été rendu et vous voulez contester cela encore mais nous sommes dans quel pays comme cela?

  59. Chers journalistes là où nous sommes actuellement, il faut contrôler vos dits. Cette histoire est un sujet très délicat qui doit être géré dans le calme et avec la sagesse. Vos propos sont très dangereux pour la stabilité du pays.

  60. Personne n’est au-dessus de la loi. Ils seront tous jugés sans distinction. Mais il faut les collectifs et les parents des victimes ne se laissent pas manipuler par les hommes politiques.

  61. On veut qu’IBK se mêle de tout cela alors que les faits sont antérieurs au régime d’IBK. Que chacun reste derrière les décisions de la justice seulement pour que cette situation soit vite réglée.

  62. Vous revendiquiez la justice partout et maintenant cela a été rendue et vous voulez contester cela encore mais nous sommes dans quel pays comme cela?

  63. Moi je suis plutôt surpris de voir que SANOGO ne puisse pas bénéficier d’un non-lieu, ce héros grâce à qui les Maliens ont découvert que chez nous aussi il y a de la corruption. 🙄 🙄 🙄 😳

    Ces gens doivent apprendre à respecter les Maliens.

    • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
      Salut Yugo,….

      Moi aussi je suis très surpris … surtout que mon frère super con… Sambpu avait promis que le super-héros des super con sera libéré comme Mala … et yari …et yara… 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

      Bon … ce n’est pas encore fini donc y’a toujours de l’espoir de voir un sursaut national de cretins …. ce qui serait très spectaculaire …. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

      Moussa AG,… Depuis qu’on a été cueillir le crétin comme une mangue mûre … sous les yeux de ses super cons … ALLI CHIE MA WILI KAH BOH A KILI KAN … moi j’ai perdu espoir …. 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

      Apparemment … il t’a une différence entre un con et un fou … ILS NE SONT PAS FOUS CES SUPER CONS DU GÉNÉRAL 4 GRIS GRIS … 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

      • 😀 😀 😀 😀 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Ton BOURANKÈH avait même promis un front BAMBARA contre LADJI si jamais ce dernier touchait à un cheveu de leur héros. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

        Je m’étais mis à imaginer un scénario à la SOKOÏBA. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

        • Heyi les HASSIDIWOU, un peu de retenu 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 . On parle du GENERAL CHIEUR la, un peu de “quand meme hein” 😆 😆 😆 .

          C’est quoi cette histoire de SALOIBA encore? Yugo tu veux que l’ASTRO-SUMO vienne nous donner une lecon sur la creation du Mali? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

          • 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 Après avoir écouté la bande sonore que Général-Bokèla depuis sa cellule avait envoyé à ses inconditionnels pour les galvaniser,…. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀
            😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 ……je me suis bien équipé pour pouvoir filmer les unités BAMBARA à l’œuvre. Les médias n’étant plus ce qu’ils étaient en 1960 ce énième REPLI TACTIQUE allait se faire aussi sous les caméras et les projecteurs du monde entier. 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  64. “mais à notre grande surprise la chambre d’accusation vient retenir le général Yamoussa Camara et Dahirou complices des faits à eux reprochés.” 😯 😯 😯 😯 😯

    A la soi-disant “grande surprise” de QUI? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ce journalistes plaisante! 🙄 🙄 🙄
    Si ces deux-là avaient été relâchés, ça aurait été la PREUVE ABSOLUE de la complaisance de la Justice! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Ils sont DIRECTEMENT mouillés et DIRECTEMENT complices des atrocités commises par (ou sous les ordres) de Sanogo le crétin, et ils ont tenté de camoufler les exécutions sommaires en simples “morts au combat” (Complicité DIRECTE)! 👿 👿 👿

    C’est au contraire s’ils avaient été relâchés que ça aurait été “une grande surprise” et surtout, UN IMMENSE SCANDALE! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Soyons sérieux! 8)

  65. Il faut que ce régime accepte de faire ce jugement et correctement pour le bonheur de l’ensemble des maliens afin de garantir la postérité de ce pays. De milliers d’yeux sont rivés sur le Mali quant à ce jugement, il y va de soi de la confiance et de la crédibilité de la justice malienne qui se trouve actuellement dans des conditions où elle est toujours vilipendée à travers le monde. Qu’Allah le tout puissant aide et protège notre très cher Mali.

Comments are closed.