Démocratie : pourquoi la perpétuité des coups d’État en Afrique ?

2

Face à la multiplication des coups d’État militaires dans maints pays africains, dont le Mali, Tidiani Bakary Guindo, étudiant en master philosophie au Mali opte pour la réforme de la Cédéao et condamne la gouvernance militaire.
Ne nous leurrons pas : la perpétuité des coups d’État en Afrique de l’Ouest est due au fait que la CEDEAO, organisation sous-régionale parrainée par la France soutient les dictatures et la mauvaise gouvernance.
À chacun sa fonction
Certes, il n’est point question de cautionner les coups d’État au siècle du troisième millénaire, mais plutôt de condamner des pouvoirs militaires, des hommes en treillis au pouvoir, des militaires armés avec des bérets et des galons d’officiers dans nos palais présidentiels comme hommes forts ou maitres du moment.
À travers cette manière de gouverner, on se demanderait comment le développement et l’indépendance des peuples pourraient être un acquis. Les coups d’État conduisent difficilement à la stabilité et au développement tant souhaité.
Dans une vision aristocratique de la société, je reste persuadé, comme Platon et Aristote, que les militaires ne sont pas formés pour gérer la cité. À chaque groupe revient un métier approprié. Que chacun exerce le métier pour lequel il a été formé ! C’est cela la justice et l’égalité.
Dans les royaumes, les rois n’étaient pas armés. Toutefois, dans les palais royaux, on rencontrait des gardes bien armés pour assurer la sécurité du roi et des princes, la défense des frontières du royaume. Mais ils ne s’ingéraient point dans la gestion du royaume.
« On ne gouverne pas avec les muscles »
On ne gouverne pas avec une tenue militaire, un ceinturon, un béret qu’il soit rouge, bleu ou vert et un pistolet automatique au ceinturon. Gouverner est un art dont la pratique revient à ceux qui ont appris à gouverner. Un militaire commande ou il reçoit le commandement.
J’ai horreur des présidents qui se mettent au garde-à-vous. Ils sont rares ceux qui réussissent. Thomas Sankara est un cas exceptionnel. Donc, loin de moi une volonté de généralisation de l’échec des hommes en treillis.
Si vous rêvez de gouverner la cité, n’allez pas à l’école des automatismes et des mécanismes. On ne gouverne ni avec les muscles encore moins avec les armes. On gouverne avec les idées, la vision qu’on a pour la prospérité sociale.
Réformer la Cédéao
Toutefois, l’idéalisme n’est pas le réalisme. Le coup d’État au Mali est bien consommé. N’en déplaise aux partisans irréductibles des théories démocratiques. Le moment est donc venu pour reformer la CEDEAO, cette organisation fantôme et fantoche, de même que l’Union africaine.
Quand le Mali a souffert avec les bourdes, la voyoucratie et le népotisme de IBK, où était la CEDEAO ? Il est temps que les peuples fassent réfléchir ces médiocres dirigeants toujours imbus d’eux-mêmes. Que chaque peuple prenne son destin en main et qu’il vive ou périsse ! Tant mieux ou tant pis.
Tidiani Bakary Guindo
Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas celles de Phileingora
Source : https://phileingora.org

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Les coups d état en Afrique en particulier en Afrique de l ouest francophone montre que les dirigeants et la CEDEA sont nuls et corrompus; ils n ont aucun égard pour le respect de la constitution moins pour le bonheur de leur peuple.

    • To be blunt cause of coup by military is bad governance. Where we do not act against bad governance it show acceptance of bad governance. There was need to act. IBK government corruption was as out of control as it could be.
      Although long term military governance have proven to have mediocre success at best short term military governance offer chance if properly conducted to get governance on correct track.
      In Mali case corruption was out of control. If every citizen had acted as Mali corrupt government was acting terrorists would have had control of Mali in months plus invoked outdated plus barbaric Sharia law fit for only bloody war. Test for good governance for milleniums have been plus remain if citizens apply same method as government all go well. Where it do not go well government for some cause is incompetent. That have not happen. However politicians wait plus work to control Malians government so that they may obtain position where they invoke uninhibited corruption. This is condition that need be duly addressed plus have effective preventative plus quick acting measures put in place before Transition Government allows election. Corruption officer need be independent of elected government but limited to acting by law.
      It is indicated with war ongoing as protective measure military budget will be considered as separate entity but along side government budget. This is to in part insulate winning war effort from corruption Mali politicians will invoke if elected to position allowing them to be corrupt with little chance of punishment. In short we need have effective corruption officer overseeing government plus military budgets whether those budgets are of same budget or independent budgets.
      Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here