« Mémoires d’un enseignant » et « réflexion sur l’enseignement catholique au Mali » : Deux nouveaux ouvrages de KoundyaJ.Guindo sur les marchés

1

Courant samedi 25 juillet, les locaux du Centre Djoliba de Bamako ont abrité la cérémonie de dédicace de « Mémoires d’un enseignant » et « Réflexion sur l’enseignement catholique au Mali ».Deux nouveaux ouvrages de Koundya Joseph Guindo, directeur national de l’enseignement catholique au Mali.

Avec la parution de ces deux nouveaux ouvrages de l’écrivain Koundya Joseph Guindo, non moins directeur national de l’école catholique du Mali, le monde du savoir africain et mondial vient s’enrichir. La cérémonie de lancement et de dédicace de « Mémoires d’un enseignant » et « Réflexion sur l’enseignement catholique au Mali » a eu lieu au Centre Djoliba de Bamako. Le premier coûte 8 000F et le second fait 10.000F.

Les « Mémoires d’un enseignant » est une collection mémoire puisque l’auteur y expose sa vie professionnelle. À travers une plume simple et limpide, l’auteur commence par donner des détails sur son enfance pour aboutir à cette vie professionnelle.

« Ce que j’ai vécu, je voulais surtout partager cela avec ma famille, mes petits enfants pour qu’ils sachent ce qui a été la vie de leur grand-père. Mais, en même temps, je voulais aussi réaliser des souhaits parce que mes amis disaient qu’il fallait que quelqu’un parmi nous puisse trouver un moyen pour écrire tout ce qu’on a vécu ensemble dans les écoles fondamentales », expliquel’écrivain.

S’agissant de la « Réflexion sur l’enseignement catholique au Mali », Koundya Joseph Guindoindique :« Depuis 1965 jusqu’à nos jours, j’ai évolué dans le secteur de l’éducation. Au niveau de l’enseignement catholique, j’ai toujours occupé des postes jusqu’à celui du directeur national ».Ces multiples années passées dans le secteur de l’enseignement catholique, M. Guindo a jugé nécessaire de partager ses expériences avec ses collègues enseignants. Toutefois, l’auteur prévient sur une mauvaise compréhension du livre. A l’en croire, l’intitulé de cet ouvrage ne doit nullement conduire en erreur, car le livre parle aussi du système éducatif malien de façon générale.« Mais, dit-il, je me suis insisté sur l’enseignement catholique parce que c’est le domaine que je connais mieux ».

Dans cet ouvrage, les lecteurs découvriront 25 propositions sur le système éducatif du Mali. Puis d’évoquer les grandes lignes qui se trouvent dans ces ouvrages.« Dans le premier livre, je parle d’abord de mon enfance, la vie au village, celle de mon école fondamentale. Je parle aussi de ma vie professionnelle en tant qu’enseignant ».Le dernier ouvrage termine, selon lui, par une analyse sur le système de l’éducation malienne.

À son sens, quatre défis doivent être actuellement relevés par le système éducatif du pays. Sur ces défis, il cite le manque de formation des enseignants ; le défi de la dépolitisation du système scolaire.« Je parle aussi du système éducatif en cours dans l’enseignement catholique et je fais des propositions pour des années à venir ».

Aux dires de l’auteur, il faut que les gens acceptent de dialoguer. L’enseignement est un métier de partenariat.« Les enseignants ne peuvent pas enseigner les élèves tant qu’ils ne sont pas appuyés par des parents. Ils doivent travailler ensemble avec les partenaires et les décideurs afin de donner une vision à notre système éducatif », a-t-il conseillé. Le directeur estime que toutes les crises que nous vivons de nos jours au Mali sont dues au manque de l’éducation.D’où la dédicace de ces ouvrages au monde du savoir intellectuel(école).

Notons que la cérémonie a enregistré la présence de plusieurs invités, dont le représentant de l’archevêque de Bamako, le cardinal Jean Zerbo, le Père Clément Lonah,président de l’UCAO de Bamako.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here