Luta “lumière sur nos talents” : Un festival incubateur de jeunes talents dans les arts et la culture en novembre

0

Les organisateurs du festival Luta “Lumière sur nos talents” étaient face à la presse le samedi 18 août dernier à l’hôtel Colibris pour parler de l’objectif de Luta de faire découvrir les jeunes talents dans les domaines de l’art et de la culture plus précisément l’esthétique, le stylisme et la musique.

La conférence de presse était animée par Aguibou Niang, directeur du festival et PDG de Bathia-Production, Djénébou Touré, l’initiatrice conceptrice du projet, Mme Traoré Oumou Cissé consultante internationale et experte dans les questions électorales, en présence de plusieurs artistes, dont Koko Dembélé et Van Baxy.

Faire découvrir les jeunes talents en herbe en les mettant en compétition dans les domaines de l’art et la culture (l’esthétique, le stylisme, la musique), tel est l’objectif de ce festival Luta “Lumière sur nos talents” dont le coup d’envoi est prévu pour le mois de novembre prochain à Bamako.

A en croire l’initiatrice, Djénébou Touré, “Luta” sera à sa première édition. “Il regroupera plusieurs jeunes artistes qui seront formés pendant un moment par le projet et ensuite mis en compétition. Il y aura un grand concours de musique entre 6 artistes musiciens (3 femmes et 3 hommes). Les jeunes artistes seront habillés et coiffés par d’autres artistes du festival, qui aussi seront en compétition. Au finish, il y aura des vainqueurs dans tous les domaines à savoir, stylisme, musique et coiffure traditionnelle”, a-t-elle laissé entendre.

Pour le directeur du Festival, la Luta a pour principal but de mettre la lumière les jeunes talents en herbe. “En plus de leur permettre de se former en renforçant leur capacité et en offrant des créneaux d’expression pour leur talent, nous tenons vraiment à apporter ce coup de piston à la culture et aux talents des jeunes Maliens dans ce domaine”, a témoigné M. Niang.

“Le talent est libérateur. Il faut s’exprimer par le talent et par la culture. La femme ne doit plus rester en marge. Elle doit forger son avenir et destin”, a conseillé l’experte, avant d’annoncer les modalités d’inscription.

                        Mahamadou Traoré

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here