Mercredi 21 Novembre 01:35 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Sans tabou
Explications post Accord d’Alger:Entre incohérences et contradictions
 Info-Matin, 25/07/2006   E-mail Imprimer
Entre faux-fuyant, dilatoire ou même négation de l’évidence l’on aura eu droit à toute sorte de manœuvres de diversion au cours de la présente offensive généralisée du pouvoir pour tenter de faire avaler aux Maliens la couleuvre de l’Accord signé clandestinement et au mépris des institutions de la République, le 4 juillet dernier à Alger. Le chef d’Etat major général des armées, le Général Seydou TRAORE, entré tardivement dans la danse, n’a pas à son tour échappé à cette fourberie mal orchestrée dans sa tentative de discréditer la presse qui aurait publié la copie d’un accord non paraphé. Et ironie du sort le même texte incriminé sert de référence au négociateur en chef de l’Accord, Général Kafougouna KONE, qui l’exhibe à toutes les occasions. La contradiction ne peut que faire sourire. De même que bien d’autres.
 
L’offensive de charme du pouvoir auprès du peuple malien relativement à l’Accord d’Alger se poursuit de plus belle malheureusement sur fond de propos discordants et même de contradictoires. Pourrait-il du reste en être autrement lorsqu’on cherche à défendre l’indéfendable ? Assurément non. Cela le vaillant chef d’état major général des armées, Seydou TRAORE, ouvrier de la 25ème heure de l’Accord d’Alger, ne semble pas l’avoir compris. Parce que l’homme dans sa tentative inespérée de faire ingurgiter la couleuvre de l’Accord n’a pas trouvé meilleure recette que de faire passer la copie publiée dans la presse comme un «faux » Mais mal lui en pris parce que la vérité finit toujours par rattraper ceux qui s’y refusent. Inutile de revenir sur ce sujet puisque les accords d’avant le 4 juillet du 4 juillet sont pratiquement identiques.
La preuve c’est que c’est le Général Kafougouna KONE, négociateur en chef et de ce fait mieux placé que quiconque pour connaître le contenu de l’Accord qui promène dans son attaché-case une copie du quotidien des sans voix pour l’exhiber partout où besoin est, comme contenant le texte paraphé dans la capitale algérienne. C’était le cas lors de la rencontre avec les partis politiques à son département, idem avec les diplomates accrédités dans notre pays. Une contradiction flagrante qui ne manque pas de faire sourire d’autant plus qu’elle met en lumière toute la panique qui s’est emparée des uns et des autres après avoir été pris en flagrant délit de haute trahison. Et pour cause le texte incriminé est bel et bien celui qui a été signé à Alger.
Mais il ne s’agit pas là de la seule manœuvre de diversion d’un régime clairement en porte à faux avec son opinion sur une question d’intérêt national. Aussi pour tenter de rectifier le tir après la bourde monumentale d’Alger a-t-on procédé insidieusement à une réformulation de l’intitulé de l’Accord. Alors que celui qui a été signé entre le Mali et les insurgés était ainsi libellé : « Accord d’Alger pour la restauration de la paix, de la sécurité et du développement dans la région de Kidal », le nouvel intitulé intègre l’ensemble des régions du Nord et non plus seulement Kidal. Cette mesure de rattrapage n’a échappé à personne tant était grossière la faute de signer un accord portant sur le développement d’une seule et unique région et cela dans les circonstances que l’on sait et que l’on dénonce.
Tout cela étant insuffisant face à l’ampleur du désastre, des renforts sont sollicités de tous les côtés. Tenant alors leur sucre d’orge les opportunistes de tous les bords voient dans ce désespoir du naufragé une aubaine pour se refaire une santé financièrement parlant. Pas étonnant dans ces conditions que pleuvent les déclarations de soutien après une période de lourd silence sur l’Accord de la capitulation. Du reste Moussa TRAORE avait été soutenu également en son temps jusqu’à…sa chute. Alors sachons séparer le bon grain de l’ivraie. A bon entendeur salut !
Par Bertin DAKOUO
Info-Matin, est seul responsable du contenu de cet article  
875 hits
Remonter


 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011