Dimanche 18 Novembre 02:02 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Mali: Amadou Toumani Touré réélu à la présidence lors d'un scrutin contesté
  03/05/2007 Commentaires [ 9 ] E-mail Imprimer
© AFP - Le président malien Amadou Toumani
Touré à Treichville, le 21 avril 2006
BAMAKO (AFP) - jeudi 03 mai 2007 - 18h45 - Le président sortant du Mali, , a remporté l'élection présidentielle du 29 avril avec 68,31% des voix, selon des résultats complets contestés par la principale coalition de l'opposition.
Le président sortant recueille 1.563.640 suffrages sur 2.288.993 exprimés, soit 68,31% des voix, selon les résultats annoncés devant la presse par Boubacar Sow, directeur national de l'administration du territoire.

Le président de l'Assemblée nationale, Ibrahim Boubacar Kéita, principal adversaire du président Touré, arrive loin derrière avec 425.609 suffrages (18,59% des voix).

Viennent ensuite Tiébilé Dramé et Oumar Mariko, avec respectivement 2,9 et 2,7% des voix, les quatre autres candidats se partageant le reste des suffrages.

Dès le lendemain du scrutin, le camp présidentiel avait revendiqué la victoire, alors que l'opposition dénonçait des fraudes.

La principale coalition de l'opposition, le Front pour la démocratie et la République (FDR, 16 partis), a annoncé mardi son intention de déposer un recours en annulation devant la Cour constitutionnelle.

"Les conditions dans lesquelles les élections se sont déroulées rendent caducs les résultats. Nous allons saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir l'annulation et la reprise de cette élection", a annoncé Soumeylou Boubèye Maïga.

L'avocat du FDR, Me Mamadou Gakou, a confirmé mercredi qu'il était en train de rédiger une plainte pour demander "l'annulation pure et simple" du scrutin.

Cette coalition présentait quatre candidats (MM. Keita et Dramé, Soumeylou Boubéye Maïga et "Blaise" Mamadou Sangaré) qui avaient signé un pacte électoral en vue d'un éventuel deuxième tour
.
Les observateurs de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) qui ont suivi le déroulement du scrutin avaient qualifié le premier tour de "libre et transparent", malgré quelques imperfections.

Les responsables du FDR, qui n'étaient pas disponibles pour réagir aux résultats jeudi après-midi, devaient participer à un "grand meeting" en fin d'après-midi dans un stade de Bamako.

Le taux de du scrutin du 29 avril a été de 36,17%, avec 2,3 millions de votants sur un total de 6,9 millions d'inscrits, selon le responsable du ministère de l'Administration territoriale, qui a précisé qu'il s'agissait de résultats "définitifs (complets, ndlr) et provisoires".

La participation, traditionnellement basse au Mali, avait été supérieure (38%) lors du premier tour de la dernière présidentielle, en 2002.

La Cour constitutionnelle aura pour charge de proclamer les résultats officiels de l'élection, après avoir statué sur d'éventuelles plaintes des candidats.

Celui qu'on surnomme "ATT" briguait un nouveau et dernier mandat de cinq ans en qualité d'indépendant, mais il bénéficiait du soutien de l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP, coalition de 43 partis).

A la tête d'un coup d'Etat mené en 1991 contre la dictature de Moussa Traoré, le général "ATT" s'est distingué en instaurant le multipartisme avant de céder sa place aux civils et à Alpha Oumar Konaré, auquel il succéda en remportant la présidentielle de 2002 après sa retraite de l'armée.

Pays très pauvre de 13,5 millions d'habitants régulièrement salué pour ses progrès démocratiques depuis quinze ans, le Mali est classé à la 175e place (sur 177) du classement du développement humain des Nations unies.

Source: AFP

 
5146 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Mali: le président Amadou Toumani Touré en tête de la présidentielle  ( 9)
EDITO - Présidentielle 1er tour : ATT piégé ou gagnant ?  ( 8)
Surenchère et violence en politique  ( 1)
Association de soutien à IBK: Une marche reportée à la dernière minute  ( 16)
Marche de la jeunesse RPM: Répression policière après le hold up électoral  ( 7)
Aux Elections Présidentielles du 29 Avril 2007 : Le FDR a frôlé l'humiliation !  ( 9)
Annulation des Résultats : Le FDR a saisi la Cour constitutionnelle  ( 7)
Tentative de Marche hier contre l’élection frauduleuse du 29 avril : Des militants du FDR molestés et blessés par les forces de l'ordre  ( 2)
Présidentielle - Les Brèves de l'Indépendant  ( 4)
Présidentielle Malienne du 29 Avril 2007 : Une élection « libre, apaisée et sincère » malgré quelques insuffisances selon la fondation OSIWA  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par baillai  12,  le 04 May 2007 18:19:10 GMT
 
Merci ATT tu peux mieux faire. La ménance de IBK c' est pour trouver une fois de plus une
bonne place au niveau national.IL faudra lui proposer une bonne place, la paix na pas de
prix.
 
  Rpondre < baillai >
Post par sanblag  521,  le 04 May 2007 09:54:04 GMT
 
Ceux qui contestent aujourd'hui les résultats, sont ceux là mêmes qu'on a accusés
traditionnellement de fraudeurs. Alors questions: - ont-ils trouvé leur maître en la
matière? - ou alors les nouvelles conditions de transparence les auraient privé de "leur
vieille arme".
 
  Rpondre < sanblag >
Post par ben  424,  le 04 May 2007 09:14:30 GMT
 
Oui M.Doudou mais mon problème dans toute cette affaire de vote c'est les fonctionnaires du
ministère de l'administration qui n'arrivent pas à nous donner les vrais chiffres 5jours
après le scrutin ...Dommage pour ce pays
 
  Rpondre < ben >
Post par justicier  349,  le 04 May 2007 08:56:57 GMT
 
Le Mali est un grand pays dans le quel le respect des uns et des autres se pose comme l'une
des valeur fondamental de notre riche culture. Je ne suis pas d'avis qu'on chante la gloire
des hommes quant ils sont avec nous et demain qu'on les humilient parceque il ne sont plus
avec nous. Même en politique sachons raison garder car l'or de cette élection on a tout
attendu: des injures certain son jusqu' aller à poser la problematique des parentd de leur
adversaire que Dieu nous en preserve.L'histoire retiendra q ATT est et reste une reference
pour des generations future le Mali reste un et indivisible. Aujourd'hui quant vous veniez
au Mali la chose qui vous frappe c'est de voir tous ces jeunes dans leur grain chacun
supportant son candidat mais dans un esprit de fraternité voila l'exemple à defaut d'être
donner par nos politicien est donner par des jeunes qui semble avoir l'espoir plus mur que
leur ainés Alors de grace ne les montés les un contre les autre pour assouvir vos désirs
 
  Rpondre < justicier >
Post par tientiguiba  34,  le 04 May 2007 08:36:01 GMT
 
il faut être fou pour devenir président au Mali selon ATT. Qu'en pensez-vous?
 
  Rpondre < tientiguiba >
Post par Faso  137,  le 04 May 2007 07:28:53 GMT
 
Je ne partage pas vos avis mais je les respecte. Pensez vous un seul instant qu'il y avait
un candidat plus crédible et plus honnête que ATT? Mandela est unique et ce qu'il a fait
pour son pays n'a pas de précédent et n'est comparable à aucun dirigeant africain. Par
contre notre Président est mieux que les autres au moins car il y a la liberté
d'expression et les opposants sont quand même respectés. Pourquoi vous oublier vite, si
vite et aussi vite que son arrivée au pouvoir a permis de mettre fin à la crise politique
orchestrée par IBK et ses acolytes? Le pays a besoin aujourd'hui de progrès économique de
justice sociale. Le Président est un homme comme les autres et peut se tromper, mais au
Mali, la corruption est aujourdhui établie comme système depuis belle lurette et chacun à
son niveau doit lutter contre cette pratique. Vive le Mali! Vive La démocratie!
 
  Rpondre < Faso >
Post par baissou  9,  le 04 May 2007 05:41:20 GMT
 
je me pose la question ce qu'on entends par democratie au mali à nos jour. un candidat qui
se independant se voit soutenue par 43 paris politiques, ma foi du bon dieu où va ce pays??
oui le partage du pouvoir.. socle de la corruption de l'impuinité, du vol à grande
echelle. voila ce que decrit la situation actuelle du mali.celui se disait être l'acteur
principal du fameux KOKADJÉ, est prêt à collaborer avec ceux quiont pié ce pays, sans
citer de noms on sait qui a fait quoi.Au bout du rouleau c est le peuple qui est ammené
a`bateau comme on le dit :souley ma ou sa ni demba yé... je suis deçu et degouter.
 
  Rpondre < baissou >
Post par diawarachina  87,  le 04 May 2007 05:07:04 GMT
 
sorry pour la democratie calculer est derisoire ,oh pauvre afrique quand tu auras ton salut
,je ne sais pas mais bon que dieu nous guide contre les venereux du pouvoir .
 
  Rpondre < diawarachina >
Post par Doudou  228,  le 04 May 2007 04:07:53 GMT
 
Allahou akbar! sous le régime de ATT des citoyens sont mollestés pour avoir marcher pour
relamer leur droit. Hommage à Nelson Mandela qui, à ma connaissance est le seul dirigeant
africain qui après un mandat a quitté le pouvoir, seulement pour consolider les pratiques
démocratiques dans son pays et en Afrique. Nous autres avions cru, que ATT était un de ces
dirigeants capables d'emboiter le pas au géant Mandela. Mais helas la montagne a accouché
d'une souris. ATT n'est pas mieux que Blaise, Debi Taylor, Moussa Traoré, Wade, Bongo,Biya
etc etc. Ils sont nombreux ces hommes qui sont pret à liquider la democratie dans nos
Etats pour asseoir leur pouvoir personnel. Alors chers maliens ne leurons pas ATT c'est une
mauvaise de graine de plus. L'Afrique doit attendre encore longtemps pour avoir un second
Mandela.
 
  Rpondre < Doudou >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011