header top background
Dimanche 16 Juin 04:54 GMT 
à Bamako [La Météo]

Coopération
Son Altesse le prince Aga K han : En visite à Bamako depuis hier
 Nouvel Horizon, 24/04/2008 Commentaires [ 1 ] E-mail Imprimer

Il était 13h00 mn temps universel quand l’avion de marque LX-PK de son Altesse le Prince Aga Khan, accompagné de sa famille, atterrissait hier à l’aéroport international de Bamako-Sénou. A sa descente d’avion, il fut chaleureusement accueilli par le président de la République du Mali, M. Amadou Toumani Touré, Chef de l’Etat qui lui a souhaité un agréable séjour sur la terre africaine du Mali.

 

           C’était en présence du Premier ministre Modibo Sidibé, accompagné de plusieurs membres du gouvernement et de l’ensemble du protocole de la République.

L’OBJECTIF DE LA VISITE

          Après un entretien solennel avec le Chef de l’Etat dans le salon d’honneur de l’aéroport international de Bamako-Sénou, son Altesse le Prince Aga Khan a eu des échanges avec la presse malienne. Au cours de ce point de presse, le Prince s’est dit très heureux de l’accueil chaleureux qui lui a été reservé par les autorités maliennes.   

 

          Ce retour dans notre pays entre dans le cadre d’un partenariat dynamique. Il s’agit, pendant cette visite, de pouvoir faire le point de différentes actions de développement entreprises dans notre pays en partenariat le Réseau Aga Khan de Développement (AKDN). Mais aussi, d’afficher de nouveaux objectifs en faveur du développement de la communauté aussi bien locale que nationale.

          Pour terminer, il a souhaité la réussite des actions antérieures et espéré pouvoir retourner avec un nouveau agenda. Son Altesse Aga Khan, accompagné du Prince Rahim, du Prince Hussain et de la Princesse Khaliya, va effectuer du 23 avril au 1er mai 2008 une visite dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Il s’agit pour eux de mesurer les progrès des programmes de l’Imamat et de l’AKDN déjà prévus dans la région.

SON ALTESSE AGA KHAN

          C’est à l’âge de 20 ans, exactement le 11 juillet 1958 que son Altesse Aga Khan devient le 49ème Imam, chef spirituel des musulmans chïïtes imamites ismaïli. Il est Imam héréditaire et descendant direct du Prophète Muhammad par son cousin et gendre Ali, premier Imam, et son épouse Fatma fille du Prophète.

          Son Altesse privilégie la spiritualité et la philosophie de l’Islam et de sa foi, qui demandent la tolérance et le respect de la dignité de l’homme, la plus noble création d’Allah. Fidèle à cette vision de l’islam et à cette tradition de compassion envers l’humanité, il a installé un cadre institutionnel très élaboré dans les pays. Ce qui vise à renforcer les capacités et améliorer la qualité. Sous son regard, le cadre s’est transformé en Réseau Aga Khan de Développement (AKDN).

L’OBJECTIF DU RESEAU AKDN

          Ce groupe d’organismes a pour rôle d’améliorer les conditions de vie et de promouvoir le progrès social dans les régions spécifiques du monde en développement. En effet, dans cet pays, ces institutions oeuvrent au bien commun de tous, sans distinction de confession ni d’origine. Leurs actions concernent les domaines de l’éducation, de la santé de l’architecture de la promotion du développement rural et de l’entreprise privée.

          Le Réseau Aga Khan de Développement existe depuis 25 ans. Au Mali, il s’investit à travers les activités culturelles et sociales. Ces activités s’inscrivent d’ailleurs dans le cadre d’un Accord d’Etablissement signé le 1er août 2005 entre la République du Mali et l’Imam Ismaïli et le Réseau Aga Khan de Développement.

          Au Mali, le réseau est actionnaire dans plusieurs sociétés telles la société Embalmali depuis 1999 avec 51% des actions, la Compagnie Aérienne du Mali, depuis le 25 février 2005, et dans l’Energie du Mali avec 3% depuis 14 octobre 2005.

          En outre, avec le ministère de la Culture, un mémorandum de coopération a été signé le 22 février 2006 pour la Conservation de l’architecture en terre au Mali. Il a participé également à la construction de la Grande Mosquée de Mopti terminée en 2006. Le réseau est actuellement engagé pour la restrauration de la Mosquée de Djingareyber à Tombouctou. Egalement, ce réseau a des actions dans les sociétés de microfinance.

          Bref, d’énormes programmes du réseau sont envisagés dans le domaine de la construction des écoles, de la lutte contre la maladies tels que le VIH/Sida, toujours dans le cadre du développement du Mali.

           En dehors de notre pays, ce réseau existe dans plusieurs pays africains. Au cours de sa visite avec la délégation qui l’accompagne, son Altesse aura des rencontres avec le président de la République et inaugurera par la suite plusieurs nouveaux projets de réhabilitation culturelle à Bamako, Mopti et Tombouctou avant de s’envoler dans d’autres pays africains le 26 avril 2008 qui marquera la fin de sa visite au Mali.

Hady BARRY

Nouvel Horizon, est seul responsable du contenu de cet article  
1562 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Le prince aga Khan depuis hier au Mali : Faire le point des activités de la fondation AKFD (Aga Khan de Développement)  
Le Directeur-Résident au Mali de l’entreprise Kilani de Tunisie face à la presse : "Le marché du PDIAM a été une carte de visite pour notre entrée dans les marchés malien et ouest - africain"  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par Gnamakou  111,  le 24 Apr 2008 14:46:27 GMT
 
un Sarrakadila est venu ensors ds mon pays !! hé mon pauvre Mali
 
  Répondre à < Gnamakou >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.