Dimanche 18 Novembre 01:58 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
Les anciens ministres du Mali démocratique : Qu’est ce qu’ils deviennent ?
 Nouvel Observateur, 19/09/2008 Commentaires [ 28 ] E-mail Imprimer

Depuis l’avènement de la démocratie en mars 1991 à nos jours, notre pays le Mali a enregistré désormais dans ses anales huit anciens et emblématiques Premiers ministres. Apparemment, ces braves technocrates ont presque tous été à la hauteur de leurs tâches.

A l’image de Soumana Sacko le tout nouveau premier ministre d’un Mali libre de la dictature du Général Moussa Traoré. Zou à cicatrisé les rancœurs de la révolution. Après la première élection transparente, plusieurs premiers ministres ont été confrontés à d’énormes difficultés : comme la crise scolaire, des problèmes liés aux syndicats des travailleurs, la crise du nord etc. D’ailleurs deux ministres ont jetés l’éponge à cause de la crise scolaire, Il s’agit de Younoussi Touré et Me Abdoulaye Sekou Sow. Par contre, Ibrahim Boubacar Keita s’est révélé très autoritaire et rigoureux. Tenez vous bien, IBK, à cause de sa rigueur, a stabilisé le pouvoir de Alpha Oumar Konaré en son temps.

IBK est jusque là le premier ministre malien ayant occupé son fauteuil pendant 6 ans. En plus de sa fonction de premier ministre, il était également le président du parti présidentiel ‘’l’adema PASJ’’. IBK a marqué l’histoire du Mali de bout en bout. Après avoir stabilisé l’école malienne en décrétant une année blanche, il a géré la crise du nord avec diplomatie jusqu’à sa démission du gouvernement pour ses politiques. Quoi que les gens disent sur IBK au Mali, il a été vraiment l’homme de la situation. Quand à Mandé Sidibé, grand frère de l’actuel premier ministre, il n’a pas eu assez d’obstacles par rapport a ses prédécesseurs. D’autre le surnomme d’ailleurs ‘’M Tranquille’’.

Mandé a été suivi de Modibo Keita, qui n’a eu aucun obstacle dans sa fonction. Modibo Keita a bouclé en beauté le dernier mandat de Alpha. Après que ‘’le renard’’ de la politique malienne ait envoyé l’ascenseur au Général Amadou Toumani Touré. Ce dernier a nommé comme premier ministre le doyen au nom kilométrique Ahmed Mohamed Ag Hamani. Il faut signaler que Ag Hamani reste l’un des premiers ministres, selon les témoignages, le plus impopulaire du Mali. Enfin Ousmane Issoufi alias ‘’Pinochet’’ pour les journalistes et les opposants, ferme la marge des anciens premiers ministres. Tout comme IBK, Pinochet a été à la hauteur des attentes. Il s’est imposé à cause de sa rigueur et son esprit créatif. Pinochet s’est maintenu pendant 3 ans à la primature.     

Quelques parcours de nos anciens Premiers ministres !

Soumana Sacko : né en 1949 à Bamako

Il est connu des Maliens par son franc parlé, à dire non à ses supérieurs si leurs combines n’arrangent pas le peuple malien. Premier ministre de la transition du 9 Avril 1991 au 9 juin 1992, dirigé par le Général ATT. Après la transition Zou, devenu fonctionnaire international, a quitté le Mali pendant plusieurs années. Ce dernier temps, il était Secrétaire exécutif de l’ACBF à Harare. A la fin de son mandat, il n’a pas voulu continuer.

Younoussi Touré : né le 1er janvier 1941 à Niodougou (cercle de Niafounké)

Il est titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en science économique. Younoussi a travaillé à la banque centrale du Mali où il a été directeur général avant de devenir conseiller spécial du gouverneur de la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO). En 1992 Alpha le nomme Premier ministre. Il démissionne en 1993. Younoussi est membre fondateur et président du parti URD.

Abdoulaye Sekou Sow :

Il est titulaire d’une maîtrise en philosophie et d’un doctorat d’Etat en droit public. Sow est également détenteur d’un certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA). Me Sow a reçu une formation de psychopédagogie à l’école normale supérieure de Saint Cloud en France. En 1992, il est nommé ministre d’Etat en charge de la défense nationale dans le gouvernement de la III è république dirigé par Younoussi. Après la démission de ce dernier en avril 1993, Sow est nommé premier ministre à l’âge de 62 ans, il rend le tablier en février 1994.

Ibrahim Boubacar Keita alias IBK : né en 1945 à Koutiala

Il est titulaire d’une maîtrise d’histoire et d’un diplôme d’études approfondies en politiques et relation internationale. Le 4 février 1994, le Président Alpha le nomme Premier ministre. Il occupe ce fauteuil jusqu’en février 2000. Il présida l’adema PASJ. Le 14 février 2000, IBK démissionne de son poste de Premier ministre, puis de la présidence du parti en octobre 2000 . Avec ses partisans, il fonde le rassemblement pour le Mali (RPM), formation qu’il préside depuis juin 2001. En 2002, il est candidat à l’élection présidentielle, à l’issue du premier tour il arrive en troisième position derrière Soumaila Cissé et ATT. IBK a contesté les résultats, sa contestation ne fera pas mouche. IBK s’est remis à Dieu, en évitant le pire au Mali. Il a invité ses militants au calme, dans une assemblée générale au Stade Modibo Keita.

Mandé Sidibé : né en 1940 à Bafoulabé

Il est titulaire de plusieurs diplômes, Mandé est un redoutable banquier. Il a été nommé premier ministre du 21 février 2OOO au 18 mars 2004.

Modibo Keita : né le 13 janvier 1953

Il a obtenu le 27 Juin 1983 un doctorat en sciences sociales avec une mention très bien en (RFA). Mobibo a été nommé premier ministre du 12 mars 2002 au 9 juin 2002

Ahmed Mohamed Ag Hamani : né en 1942

Ag Hamani fait parti du rang des personnalités maliennes, qui ont presque servi plusieurs pouvoirs. Il a été premier ministre sous la présidence d’ATT le 9 juin 2000, il démissionne avec son gouvernement le 28 avril 2004.

Osmane Issoufi : né en 1945 dans la région de Gao

Il titulaire d’un diplôme en économie de développement bancaire et financière.

En 2002 il devient ministre de la jeunesse et des sports, c’est lui-même qui a organisé la coupe d’Afrique des nations qui s’est déroulée à la même année au Mali.

Après l’élection du général ATT à la présidence de la république, Pinochet rentre au gouvernement de Ag Hamani le 14 juin 2002 en tant que ministre de l’économie et des finances. Après le remaniement ministériel du 16 octobre 2002, il devient ministre des transports et de l’équipement. Pinochet est nommé le 29 avril 2004 Premier ministre, Le 27 septembre 2007, il présente sa démission et celle de son gouvernement. Il a été remplacé par l’actuel premier ministre, Modibo Sidibé.

Que font-ils présentement ?

Soumana Sacko : il est à Bamako, apparemment il se positionne pour l’échéance de 2012

Younoussi Touré : Il est député et premier vice président de l’assemblée nationale

Abdoulaye Sekou Sow Partage sa retraite entre son cabinet et sa famille, il n’a pas chômé. Me Sow faisait parti de l’équipe de Salif Kanouté de la Cour constitutionnelle.

Ibrahim Boubacar Keïta IIBK : est député du RPM à l’assemblée nationale, il profite de ses congés pour aller voir ses nombreux amis diplomates et chefs d’Etats. IBK est l’homme politique malien qui a un carnet d’adresse très riche et varié.

Mandé Sidibé toujours rompu dans ses fonctions de banquier. Il a été porté à la tête du groupe Ecobank transnational depuis le 27 juin 2006. Il est également président du conseil d’administration d’Ecobank.

Modibo Keita, sorti de sa retraite, est le président de la commission de lutte contre la corruption.

Ahmed Mohamed Ag Hamani s’occupe de sa santé, il est toujours dans l’avion pour aller faire son bilan.

Ousmane Issoufi, passionné du paysage, il est à cheval entre Bamako et son village natal. Il paraîtrait qu’il participe aussi aux travaux champêtres !

 Réalisé par : Moriba Dabo

 

Nouvel Observateur, est seul responsable du contenu de cet article  
9874 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Billet : Abdoulaye Sékou Sow : Le mérite d’avoir mis les pieds dans le plat  ( 8)
Association démocratique justice : Le sauve-qui-peut !  
Perspectives 2012 : Déjà des tractations  
L’avenir politique au Mali : les chantiers très particuliers  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
28 ractions (0 en attente de modération)1 2 3  
Post par wenty  51,  le 27 Sep 2008 13:07:52 GMT
 
le mali ne deviendra GRAND qu'avec IBK; on a vraiment besion d'un redresseur au mali. Tout
le monde est corrompu; à l'aide tonton IBK!!!
 
  Rpondre < wenty >
Post par amiral  312,  le 25 Sep 2008 11:28:32 GMT
 
je pense que Mr le journaliste c'est essayé à un exercice qu'il ne maitrise pas encore
courage vous finirez par devenir grand
 
  Rpondre < amiral >
Post par vanba  227,  le 23 Sep 2008 16:01:34 GMT
 
au lieu de se cacher derrière les murs à ecouter ce qui se raconte ou dans les grins de
thé et nous faire lire du n'importe quoi,vous ferez mieux de travailler avec
patriotisme.c'est pas parce que c'est le soir et qu'on veut coute que coute vendre son
journal demain qu'on se permet de delirer.quelle info avez vous donnée ici?tout le monde
sait ça,je dirais mieux que vous.nous ne lisons pas pas vos articles parce qu'on est dupes
mais parce qu'on veut topujours vous mettre sur les rails et eviter la honte au Maliba par
vos fautes.pourqoi ne pa aller chez chacun d'eux pour s'enquerir,s'informer.soyez de dignes
journalistes.il vous manque beaucoup pour être de vrais journalistes.je ne suis pas au Mali
mais je connais mieux sur les anciens premiers ministres que vous les soit-disants
journalistes maliens.
 
 
Rponse de < pouloba  115 > < vanba >,  le 24 Sep 2008 14:19:39 GMT
 
voila qui est très bien dit!
 
  Rpondre < pouloba >
Post par horê  141,  le 20 Sep 2008 17:48:14 GMT
 
A la lecture de cette feuille de choux, l'on ne peut qu'être deçu. Une fois de plus,
certains de nos jeunes journalistes étalent leur carence et le manque de sérieux qui
caractérise leur travail. Dites-nous sincèrement qu'avez contre M. AG HAMANI, son bilan de
santé, son nom kilométrique.Aucune information (Ah, si!!!). Il y en a une: l'Ancien 1er
Premier Ministre. Non, pas celui qui a fermé l'école qui a formé notre journaliste, mais,
<>, serait toujours dans l'avion. Tenez-nous informés, SVP, de
l'attérissage de l'avion de AG HAMANI ( j'espère en meilleure santé). L'homme n'a
"presque pas servi tous les pouvoirs", mais son pays. Comme ATT et Zou avant mars 1991,
Alpha O.K. avant 1992, Modibo Keîta avant 2002. Je crois également au patriotisme de ceux
qui n'ont connu un seul regime.
 
  Rpondre < horê >
Post par Patriote76  18,  le 20 Sep 2008 17:24:47 GMT
 
informez vous avant de delirer!
 
  Rpondre < Patriote76 >
Post par dadiarra  202,  le 20 Sep 2008 16:34:59 GMT
 
Pourquoi vous dites qu'Ag hamani est le plus impopulaire?sur quelle base tu avance un tel
jugement? as tu fait des sondages? soyons serieux! ne cherchons pas à nouir gratuitement
aux autres.Les maliens ont toujours du respect pour leur enciens chefs ne leur attribuez pas
des propos qui ne vous engagent que vous seulement.Tous les PM sont des grands hommes et se
sont sacrifiés à un moment donné pour le pays. Nous tirons plutot nos chapeaux à ses
hommes, quant à vous Mr le journaliste allez parfaire votre formation et revisitez vos
codes de conduite envers nos responsables et nos ainés.Longue vie à eux tous et prompte
retablisement pour ceux qui sont malades.
 
  Rpondre < dadiarra >
Post par delin  238,  le 20 Sep 2008 12:22:26 GMT
 
Votre article est plein de fautes et de contre-vérités. Tu peux être contre Ag Hamani,
mais soit honnête en rappelalnt qu'il a été ministre sous Moussa. Et puis, peux-tu
oublier déjà que Younoussi Touré a été Commissaire du Mali à l'UEMOA. dans le titre,
vous parlez de ministres alors qu'il s'agit seulement de Premier Ministre. De grâce Mr le
journaliste, quand vous voulez faire un article de ce genre, prenez le temps de vous
informer bien pour ne pas balancer du n'importe quoi.
 
  Rpondre < delin >
Post par Mr. Guindeba  1970,  le 20 Sep 2008 09:58:21 GMT
 
Je pense que, si tous les anciens dirrigeants pouvaient accorder des interviews, du moins
pour donner des points de vue et partager leur experience, ce serait une bonne chose pour
la jeunesse. GMT, Alpha, les ex ministres et autres responsables. Mais chz nous, apres tant
de tapages a travers l'ORTM, on s'eclipse en fin de mandat. C'est domage.
 
 
Rponse de < le protagoniste  14 > < Mr. Guindeba >,  le 25 Sep 2008 20:54:03 GMT
 
c,est dommage pour le mali de savoir que la democratie est allè au diable
 
  Rpondre < le protagoniste >
Post par Diarraf  717,  le 19 Sep 2008 21:51:19 GMT
 
Bien de savoir tout ça, merci quand même Monsieur le journaliste. Vive le Mali...
 
  Rpondre < Diarraf >
Post par MK  5,  le 19 Sep 2008 19:43:51 GMT
 
Le CV que vous m'avez attribué de bonne foi n'est pas le mien.Je suis titulaire d'une
Maitrise en Lettres Modernes obtenue à l'Ecole Normale Supérieure de Bamako.Date de
naissance:31 Juillet 1942 à Koulikoro.
 
 
Rponse de < verité1  53 > < MK >,  le 20 Sep 2008 14:30:15 GMT
 
Je me demande si le journaliste a fait reellement de recherche. On ne doit pas se tromper sur le CV d'un PM.....
 
  Rpondre < verité1 >
28 ractions (0 en attente de modération)1 2 3  

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011