Mercredi 21 Novembre 01:42 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
La Situation politique et sécuritaire au Nord
Forte offensive contre Bahanga : Col Gamou a fait hier 20 morts, 10 otages … dans les rangs des bandits armés
 L'indicateur Renouveau, 23/01/2009 Commentaires [ 54 ] E-mail Imprimer
Colonel Gamou

C’est aux environs de 10 heures du matin d’hier que l’Echelon tactique inter-arme (ETIA) du colonel El Hadji Gamou,a tendu une embuscade aux hommes du bandit armé Ibrahim Ag Bahanga, à Bouressali, nord-Est de Kidal. L’opération s’est révélée très juteuse, car, elle a permis de faire plus de 20 morts, 10 assaillants faits prisonniers, un véhicule équipé récupéré, et trois autres incendiés, des minutions saisis...

Notre armée nationale est décidemment sur l’offensive depuis qu’elle a été poignardée le 20 décembre 2008 par cette attaque lâche et meurtrière des rebelles à Nampala. Et cela conformément à l’engagement du président de la république, pris lors de la présentation des voeux des forces armées et réaffirmé dans son adresse du 20 janvier dernier. Amadou Toumani Touré a décidé de laisser le champ libre à nos militaires pour régler définitivement le compte à Bahanga. C’est pour parvenir à cet objectif qu’il a récemment mis à la disposition de l’armée tout le matériel requis pour la défense du territoire. Des BM 21 et BRDM ont été envoyés de Bamako aux hommes sur le terrain.

Et dès lors, c’est une véritable chasse qui est ouverte pour réduire à néant les incorrigibles bandits armés toujours affiliés au terroriste Ibrahim Ag Bahanga. La première offensive déclenchée le lundi 12 janvier 2009, était conduite par le colonel Ould Meydou, un arabe, dans la zone de Tin-Essako. Par cette attaque, l’armée nationale avait pu faire huit morts, des blessés et huit prisonniers, des véhicules et minutions récupérés dans les rangs des rebelles. Une véritable débandade qui l’avait vu mettre le grappin sur le droit du terroriste Bahanga, en la personne de Ahmed Anakib. Il s’agit bien de ce mercenaire libyen recruté pour les besoins de la cause, et qui avait mené le raid de Nampala. Dans les heures qui ont suivi, les 8 prisonniers avaient été acheminés à Bamako, à bord d’un vol spécial.

Arrivés, et dit-on, dispersés entre les centres de santé de santé de l’armée dans la capitale, un de ces 8 bandits armés faits prisonniers, a même succombé à ses blessures deux jours plus tard. Depuis, les  sept autres prisonniers méditent bien sur le sort qui leur sera réservé pour le crime qu’ils ont commis contre la nation malienne. Un haut gradé de notre armée nous disait en son temps que ces bandits armés arrêtés bénéficieront des meilleurs traitements comme l’exigent les conventions internationales auxquelles le Mali a souscrit, mais qu’ils allaient être jugés par le tribunal militaire qui définira le sort à eux réservé.

Par ailleurs, le samedi dernier, les hommes du colonel El Hadji Gamou, ont à la veille de ce 20 janvier, fête de l’armée nationale, encore frappé dans l’antre des bandits armés. Cette fois-ci dans la zone de Tin-Assalak. C’est toute une base des bandits armés qui a été ainsi mise à sac avec à la clé des véhicules et minutions récupérés, des bandits arrêtés, et des tonnes de vivres saisies. Nos sources indiquent que ces autres bandits arrêtés seront comme les premiers transférés à Bamako, où ils seront mis dans les mêmes conditions de détention que leurs prédécesseurs. Les mêmes sources révèlent que le colonel Gamou n’était même pas loin de l’exploit cette fois-ci, car, d’un cheveu il allait mettre la main sur Bahanga bien vivant. Ce dernier ayant pressenti les accrochages, a vite fait de descendre de son véhicule 4X4 pour prendre ses jambes à son cou.

Hier, c’est une embuscade qui a été tendue aux hommes de Bahanga à Bouressali, dans le nord-Est de Kidal. C’était aux environs de 10 heures du matin. Une opération qui a été menée par les hommes du colonel El Hadji Gamou, chef de commandement des opérations militaires de Kidal.   Au moment où nous mettions sous presse, nos sources faisaient état d’un  lourd bilan de plus de 20 morts, 10 assaillants faits prisonniers, un véhicule équipé récupéré, et trois autres incendiés, des minutions saisis du coté des bandits armés.

Le Col Gamou et d’autres chefs d’ETIA tels que Col Sidi Ahmed Kounta, chef d’ETIA opérant à Léré, mobilisé jusqu’à Kidal pour la cause ;  Commandant Barek, chef d’ETIA de Gao et le Colonel Takini, chef d’ETIA de Kidal mènent désormais conjointement des opérations sur le terrain.

Ensemble ces hommes là auraient donc juré de ne point baisser la garde jusqu’à ce que  la main soit mise sur le cerveau de cette rébellion, Ibrahim Ag Bahanga. Ce dernier à l’instar de son cousin terroriste Hassan Fagaga, serait en train de se chercher dans les montagnes moelleuses du désert de Kidal. Ce qui est maintenant clair, c’est que leurs poursuivants sont fondés de leur existence encore sur le territoire malien, ce qui les motive davantage dans leur offensive non stop.

Abdoulaye Diakité Markatié Daou

L'indicateur Renouveau, est seul responsable du contenu de cet article  
10119 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Bahanga blessé et secouru par un hélicoptère libyen ?  ( 107)
Mali: 31 rebelles touareg tués lors d'une "offensive" militaire (armée)  ( 95)
Des rebelles touaregs enlèvent des touristes au Mali  ( 53)
À l'initiative de Ag Erlaf et de Ag Bouya : 120 jeunes Idnanes se retirent de la bande à Bahanga et brûlent leurs armes  ( 28)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
54 ractions (0 en attente de modération)1 2 3 4  
Post par agsidiag@yahoo.fr  3,  le 26 Dec 2010 13:48:55 GMT
 
c est bien gamou tu merite le titre di general tu a beaucoup fait pour le mali le pays doit
etre reconnaisent enver toi
 
  Rpondre < agsidiag@yahoo.fr >
Post par diziz  461,  le 30 Jan 2009 15:33:32 GMT
 
un bon correcteur pour le journal (je suis dispos)
 
  Rpondre < diziz >
Post par serenissime  1550,  le 29 Jan 2009 01:04:21 GMT
 
au fait monsieur le journaliste ,les 10 personnes faites prisonnières ne sont pas des
otages!les termes sont tres importants en matière d'information!en plus evite pour le bien
de tous de citer les origines ethniques!Gamou est un militaire point!
 
  Rpondre < serenissime >
Post par AntiATT  107,  le 27 Jan 2009 15:33:56 GMT
 
Il faut les excuser, il n ya pas d'école de journalistes au Mali; sinon ils ne referont ps
ce qu'ils ont fait déjà. Mais il faut savoir que le media est une grande source
d'influence de la stabilité d'un pays.
 
  Rpondre < AntiATT >
Post par pacific  63,  le 25 Jan 2009 23:10:22 GMT
 
iL faut lancer un mandat international contre Bahanga pour qu'il sache que ses assassinats
sont un crime contre l'humanité
 
  Rpondre < pacific >
Post par hustlernomic  216,  le 24 Jan 2009 21:22:22 GMT
 
on ne doit po se réjouir de la mort d'une personne, mais j'aimerais bien avoir plus
d'informations sur le col Gamou...
 
  Rpondre < hustlernomic >
Post par sambnyc1  121,  le 24 Jan 2009 01:01:31 GMT
 
BRAVO au colonel GAMOU et tout ses compagnons continue a les matter on en a assez avec ce
soit disant rebel Bahanga.se sur qu'apres ta mission tu serais grader encore, puisque vous
avez fait un travail enorme merci encore mon colonel, tout le MALI te benis nuit et jour
bon courage.
 
  Rpondre < sambnyc1 >
Post par SuperBaobab  207,  le 23 Jan 2009 22:28:49 GMT
 
Plus de negociation.IL faut laisser nos armees aneantir ces brigands et bandits.
 
  Rpondre < SuperBaobab >
Post par alkalin  87,  le 23 Jan 2009 22:23:09 GMT
 
je pense que les journalistes maliens doivent ne pas citer l'appartenance ethnique ou
l'origine des differents chefs militaires afin de ne pas reveiller la heine entre les
ethnies qui sera encore pire.on peut bien citer leurs noms pour encourager les
jeunes.n'oublions pas le role joué par la radio des milles colines lors des genocides qu'a
connu l'autre pays.il est temps de proffessionnaliser le metier de journaliste dans notre
pays car certains ne sont pas du tout a la hauteur.la deontologie du metier n'est pas connu
de bon nombre d'entre eux
 
  Rpondre < alkalin >
Post par paulite  284,  le 23 Jan 2009 21:15:46 GMT
 
il fait en finire avec ces bandiits pour reunir la paix au mali
 
  Rpondre < paulite >
54 ractions (0 en attente de modération)1 2 3 4  

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011