header top background
Dimanche 16 Juin 04:53 GMT 
à Bamako [La Météo]

Économie
Gestion intégrée des ressources en eaux : Des instruments économiques et financiers à la rescousse
 Le Républicain, 16/02/2009   E-mail Imprimer

Il n’y a plus de doute, le 21ème siècle est caractérisé par des défis énormes qui sont de nature à compromettre un meilleur accès aux services durables d’eau et d’hygiène à des milliards de personnes.

Pour faire face à une menace de cette nature, la nécessité d’améliorer l’efficacité de la gestion dans le secteur de l’eau, est l’alternative unique. Depuis le sommet de Rio, cette alternative est prise en charge par la promotion de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Dans ce contexte, aucun aspect de la problématique n’est ignoré. Tous les éléments susceptibles d’améliorer le processus de la GIRE, sont mis à contribution. Depuis le 9 février 2009, le programme national de l’eau (PNE-Mali), en partenariat, avec le partenariat ouest africain de l’eau, Cap-Net, l’union européenne et Wa-Net, a initié un atelier de formation nationale des acteurs de l’eau sur «  les instruments économiques et financiers de la GIRE ».

Selon Housseini Amadou Maïga, Président du PNE-Mali, l’atelier qui doit prendre fin ce soir, a été organisé pour renforcer les capacités des acteurs et usagers de l’eau du Mali sur l’utilisation des instruments économiques et financiers dans le cadre de la GIRE en général et de disposer d’un répertoire des formateurs sur la GIRE pour le PNE-Mali en particulier. L’atelier a regroupé des représentants des élus communaux, des gestionnaires des points d’eaux potable, des groupements et associations des usagers d’eau, les membres du PNE-Mali, les membres des comités locaux de l’eau formés par le PNE-Mali sur la GIRE, les professionnels de l’eau et les représentants des services techniques en charge de la gestion des ressources en eau.

La trentaine de personnes ainsi regroupée a suivi des communications relatives à plusieurs modules. Ce sont : la définition des instruments économiques pour la gestion de l’eau, l’état des lieux des ressources en eau du Mali, l’identification des problèmes prioritaires du secteur de l’eau, la consommation en eau au Mali : le cas de Bamako, eau comme bien marchand, tarification de l’eau au Mali. En plus des travaux en groupe, les participants ont effectué, le 11 février 2009, une visite du barrage de Sélingué, pour voir dans la pratique l’utilisation des instruments économiques et financiers.

Mais, auparavant, à l’ouverture de l’atelier, Oumar M. Touré, directeur national adjoint de l’hydraulique a indiqué que les instruments économiques et financiers, constituent des éléments clés et des outils de résolution des problèmes de gouvernance des ressources en eau dans notre pays, afin d’assurer des mécanismes de gestion et d’investissement qui permettront d’assurer à plus de personnes un accès équitable et durable à l’eau, à l’hygiène sans oublier la protection des écosystèmes.

Selon lui, les instruments économiques et financiers sont des outils qui permettent d’atteindre plusieurs buts : fournir des incitations à l’augmentation ou à la diminution de l’utilisation de l’eau, apporter plus de capitaux propres dans les avantages de l’eau, recouvrer des coûts et récupérer des ressources auprès de ceux qui reçoivent des avantages. Mais, à l’opposé, il dira que si les instruments économiques et financiers ne sont pas correctement appliqués, les conséquences peuvent être le gaspillage de l’eau, l’accès injuste aux services de l’eau et d’assainissement, la pollution non contrôlée de l’eau et des institutions non durables.

« De toute évidence, les instruments économiques et financiers jouent un rôle important dans la mise en œuvre de la GIRE et par conséquent un grand besoin de renforcer les capacités des acteurs de l’eau sur ces outils apparaît à tous les niveaux, d’où l’atelier », a-t-il conclu ?


Assane Koné

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
1509 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Carburants : La baisse se poursuit  ( 19)
Initiative riz : La poudrière qui fera des victimes  ( 16)
Remonter


 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.