Vendredi 16 Novembre 17:55 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
"Un 3è mandat pour ATT n’a jamais été à l’ordre du jour ...", a dit “Poulo”
 Soir de Bamako, 26/05/2009   E-mail Imprimer

24 Mai 2008-24 Mai 2009. Il y a un an, des hommes et des femmes s’étaeint engagés à porter le parti de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) sur les fonts baptismaux, en vue de mener le combat pour la victoire de la démocratie et de la bonne gouvernance, avec, à leur tête, le jeune député élu à Sikasso, Housseyni Amion Guindo dit “Poulo”. Aussi, pour célébrer le premier anniversaire de cette jeune formation politique, responsables, militants et sympathisants se sont retrouvés ce dimanche 24 Mai.

           

Cet anniversaire marqué par une conférence s’est déroulé dans le jardin de l’hôtel Olympe (sis à Daoudabougou), en présence de membres des sections de l’intérieur (Sikasso) et de l’extérieur (Côte d’Ivoire).

           

Pour l’occasion, de nombreux représentants d’autres partis politiques sont venus témoigner leur amitié à ce jeune parti qui, à l’occasion des dernières élections municipales, s’est positionné comme la cinquième force sur l’échiquier politique national.

 

  Selon son Président, la CODEM, en plus de s’être dotée d’un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, a enregistré de nombreuses adhésions. Ce qui a facilité son implantation dans la quasi totalité des 46 cercles du pays et dans le District de Bamako, dira-t-il . Aujourd’hui, le parti a un taux de couverture nationale de 53%, toujours à en croire Housseyni Guindo.

           

“Sur les chantiers de la construction du parti, nous n’avions que notre conviction et notre détermination à construire de nouvelles structures politiques proches des attentes des populations et capables d’influencer positivement l’avenir de l’homme malien”, a laissé entendre “Poulo”.

           

Cette conviction qui a animé les hommes et les femmes du parti les a conduits à la compétition communale d’Avril 2009, avec 324 listes. A l’issue de ces élections (dont les résultats sont encore non officiels), la CODEM a obtenu environ 500 élus communaux et plusieurs dizaines de Maires ; ce qui fait que le parti se positionne parmi les cinq premiers partis politiques, rapporte l’honorable député et non moins Président du parti.

           

Au nom du Bureau Politique national(BPN) du parti, “Poulo” a remercié et félicité l’ensemble des militants pour ce résultat obtenu en si peu de temps. “Quels que soient vos résultats locaux par rappport à vos objectifs en terme de nombre d’élus, vous avez tous gagné la compétition. Le parti CODEM est soit connu, soit implanté, et sera désormais respecté”, a déclaré Housseini Guindo.

         

   Malgré le score performant obtenu lors du scrutin municipal, M. Guindo a exhorté les membres de son parti à oeuvrer davantage pour des succès encore plus éclatants. Mais selon lui, cela doit passer par plusieurs autres actions.

           

Les membres du parti doivent donc serrer les rangs ; consolider les acquis par des prises de décision responsables, tout en renforçant à la discipline au sein du parti  ; continuer la mise en place des structures et tendre la main à tous ceux qui se retrouvent dans les idéaux poursuivis par les membres de la CODEM.

           

Le Président du parti en a profité pour “jeter un pavé dans la mare”, en dénonçant les pratiques qui entravent la marche de la jeune démocratie malienne. A ce propos, il a évoqué l’achat de consciences, l’arrogance politique ; le détournement des voix électorales...

            Le Président de la CODEM a cité bien des maux qui constituent des gangrènes de notre démocratie et notre pratique politique. Sans prétendre cependant en détenir plus de solution que les autres acteurs de la scène politique, face à ces maux, Housseyni Guindo dispose néanmoins de sa jeunesse, de son enthousiasme et de ses convictions. “Mieux que les accusations, loin des illusions, déçus des promesses non tenues, nous avons compris que faire la politique au sens propre reste la dernière alternative pour notre jeunesse, afin d’apporter sa contribution à la construction nationale”, a-t-il déclaré.

           

Selon lui, le rajeunissement du leadership politique est une alternative pour amorcer réellement le changement souhaité. “A la CODEM, on appelle cela le tournant générationnel. La CODEM est d’autant plus à l’aise qu’elle pense que le changement positif est à notre portée. Elle reste convaincue que pour réussir, il suffit juste de croire en soi”, a fait savoir “Poulo“. Croire en l’avenir, c’est aussi le slogan de ce jeune parti. “De même, la CODEM reste convaincue que l’avenir des Maliens n’est nulle part ailleurs : il est ici au Mali”, a-t-il indiqué.

           

Face aux insuffisances du système électoral de notre pays, la CODEM a suggéré, au ministre de l’Administration Territoriale, aux partis politiques, à la société civile, l’organisation d’un forum. Et la  CODEM propose que ce forum soit intitulé “Bilan et perspectives du processus électoral, de 1992 à nos jours”.

           

Selon le Président de la CODEM, ce bilan permettra de diagnostiquer les maux qui minent notre processus électoral et d’en apporter des solutions idoines et définitives pour une démocratie digne de ce nom et appréciée par tous. “Comme l’exemple de notre pays frère, le Ghana“, a-t-il citéen exemple.

        

    “Poulo“ a invité toute la classe politique a adhérer à une telle proposition qui vise à aboutir à des solutions consensuelles pour tous les problèmes posés à la jeune démocratie dans notre pays. “En tant que cadet, la CODEM se propose à cette réflexion”, a indiqué le député élu à Sikasso, qui a ensuite rendu un vibrant hommage aux pères fondateurs de l’Afrique. Et comme la commémoration du 1er anniversaire du parti coïncide avec la veille du 25 Mai, journée de l’Afrique...

           

C’est pourquoi, au cours de cette fête, le Président de la CODEM a plaidé pour une Afrique unie et debout “Nous disons oui à une seule gouvernance d’Afrique  ! Il est temps que le rêve des pères fondateurs de nos Etats devienne réalité, après 50 ans de réflexion et de balbutiements”, a-t-il déclaré.

            Le jeune député s’est enfin prêté à quelques questions dela Presse.Au cours des débats, il a été question d’un 3è mandat du Président ATT, selon des rumeurs de plus en plus persistantes.

           

Sur la question, le Président de la CODEM s’est voulu prudent, en l’esquivant “Un troisième mandat pour ATT n’a jamais été à l’ordre du jour, dans notre parti”, s’est-il contenté de répondre.

Laya DIARRA

 

Soir de Bamako, est seul responsable du contenu de cet article  
1390 hits
Autres Articles dans la même catégorie
L’URD et les présidentielles de 2012 : Du rêve au cauchemar  ( 6)
Fête anniversaire de la CODEM : « Pour le troisième mandat nous attendons, la réponse de ATT d’abord »  ( 9)
Commune de Bongosso à Koutiala : Le candidat de SADI kidnappé après avoir battu Kokozié Dembélé de l’DEMA  ( 3)
Réélu pour un second mandat à al tête de la commune I : Mme Konté joue-t-elle avec le feu ?  ( 4)
Conseil communal de Dougouwolowila : La mise en place prise en otage par les indépendants  ( 2)
Mairie de Kidal : rejet de la requête de report de l’Adema : Une nouvelle équipe, sans «les abeilles», est investie  
Défaite de L’Adema à Kidal : Pourquoi Dioncounda et Alghabass accusent-ils la Grande Muette ?  ( 1)
Appels à un troisième mandat : ATT prêtera-t-il l’oreille aux appels à la «Prolongation» ?  ( 11)
Portrait croisé : Assarid Ag Imbarcawène et Intahmadou Ag Albachar Le mammouth- mascotte et le pyromane : même combat, même destin  ( 1)
La Codem a fêté le dimanche 24 mai son 1er anniversaire : Le président Housseïny Guindo prône un tournant générationnel dans la gestion des affaires publiques  
Remonter


 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011