Dimanche 18 Novembre 01:19 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Sports
Coupes Africaines : Le stade malien s’offre Haras El Hoddod d’Egypte
  01/09/2009 Commentaires [ 5 ] E-mail Imprimer

Le match débute à pas de caméléon pour les deux équipes. Après le quart d’heure de jeu, le Stade sort de sa torpeur et attaque le camp égyptien. Ceux-ci regroupés autour de leur tour de contrôle défensive Ahmed Assen, repoussent le danger aux 25ème et 31ème. A la 37ème minute de jeu, Abdoulaye Sissoko déborde son vis-à-vis Mohamed Mandkour, centre pour son homonyme Sidibé dont la reprise déviée trompe le portier Kaméni Mathurin. A 1-0, les égyptiens foncent sur le but de Soumeyla et Ahmed Said se retrouve seul aux abords des 18 mètres stadistes. Son tir est repoussé des deux poings par Soumeyla. A cinq minutes de la pause, Abdoulaye Sidibé, servi par Sissoko, voit son tir repoussé par le poteau droit de Kameni.

Après la pause, les égyptiens changent de stratégie. Ils optent pour les longues balles et par trois fois (48ème, 55ème et 61ème) manquent de scorer par Mohamed halim, Ahmed said et Ahmed Salam. Entre temps, le coach Dramé remplace Thiam par Ousmane Bagayoko. Ce dernier, grand battant devant l’éternel, fixe les défenseurs égyptiens. A la 74ème minute de jeu, sur un contre mené par Bakary Coulibaly Bako, Ousmane Bagayoko marque le second but stadiste de la soirée. A 2-0, les blancs déroulent et obligent leurs adversaires à courir jusqu’à la fin du match. Le score de 2-0 restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final du referee tchadien Cordier Adam.

Ils ont dit…

Djibril Dramé « Je félicite l’adversaire qui a fait montre d’une grande capacité technique et tactique. Mais il avait en face une équipe du Stade Malien qui gagne en maturité. Ce match est terminé, nous allons nous concentrer sur le match de l’Angola dans deux semaines. »

Kameni Mathurin « Nous étions venus pour prendre les trois points, malheureusement nous avons perdu, nous allons jouer nos chances à fond pour les deux prochains matchs. J’attribue la défaite à l’état du terrain et à l’arbitrage qui n’a pas sifflé de hors jeu sur le second but du Stade. Malgré tout les maliens méritent leur victoire. »

Dans l’autre match du groupe, Primeiro d’angola a pris le meilleur sur Bayelsa United du Nigeria 3-1.

Classement

Stade Malien 8 pts

Primeiro d’Angola 7 pts

Haras El Hoddod 4 pts

Bayelsa United 3 pts

 
News

Le match Stade Malien de Bamako – Haras el Hoddod d’Egypte ‘est déroulée sous une pluie fine. Les 20 000 spectateurs du Stade omnisports ont suivi le match sous la pluie. En fin de partie, une pluie battante s’est abattue sur  la capitale. Malgré la météo et l’heure de rupture de jeun, les supporters ont tenu à faire la fête à travers les rues de Bamako.

Le match Bénin Mali comptant pour les éliminatoires de la CAN et du mondial 2010, aura lieu Dimanche 06 Septembre 2009 au Stade de l’amitié de Cotonou.

Le championnat d’Afrique féminins de Basket Ball (catégorie cadette moins de 16ans), a débuté Dimanche dans la salle de spectacle du Stade Modibo Keïta. Le Mali a été battu en journée inaugurale par l’Egypte 46-45, en seconde heure le l’Angola a disposé de l’Algérie. Les aiglonnettes se sont rattrapés hier en gagnant 57-45 face à l’Angola.

L’ex international malien et ex sociétaire de l’As réal de Bamako des années 70-80, Drissa Konaté dit Driballon est mal en point. Il est actuellement hospitalisé à l’hôpital du Point G. Driballon a besoin du soutien de tous afin de recouvrer la santé. Meilleur santé Driballon.

Le saviez-vous ? Bakary Diakité neutralise Krimau en 1983

En 1983, le Mali rencontre sur la route des éliminatoires de la CAN 84, les lions de l’Atlas (Maroc). A l’aller, les aigles s’inclinent au Maroc 4-0. Au retour, le coach allemand des aigles Steve Manfred, fait appel à Cheick Fantamady Diallo, alors professionnel en France. Lors d’une séance d’entraînement, le jeune défenseur Bakary Diakité s’en prend verbalement au doyen Cheick Diallo, qui prend mal le coup et décide d’administrer une correction à « son jeune frère». Diakité prend ses jambes au cou et rentre à la maison.

Le lendemain, toujours dans une séance d’entrainement, le stoppeur Lassine Soumaoro se blesse et oblige Manfred à rappeler Diakité. Il fallu toute la diplomatie des anciens pour calmer Cheick Diallo afin que celui permette à Diakité de venir s’entraîner et combler le trou laissé par Lassinne Soumaoro. Le match se solde par un 2-0 en faveur du Mali et Diakité réalise l’un des meilleurs matchs de sa carrière sportive en mettant l’attaquant marocain Abdelkrim Merry dit Krimau sous l’éteignoir.

Afin que nul n’oublie : Morciré Sylla

Né le 22 Septembre 1948 à Kindia, Morciré Sylla débute la pratique sportive dans sa ville natale où il est sélectionné dans l’équipe régionale.  Vers la fin des années 60, il pose ses valises à Conakry où il devient champion en natation. Grâce à son physique, il pratique aussi le Basket et le Volley-ball. L’entraîneur hongrois du HAFIA de Conakry, le titularise comme gardien de but. Après le sacre du Hafia en 1972, il quitte le poste de gardien de but et se retrouve à la pointe de l’équipe du Hafia en quête de d’attaquant de grande taille. En 1975, il est toujours présent avec le Hafia et se retrouve au milieu de terrain avec le redoutable Thiam Ousmane Tolo.

Cette même année, le Hafia est encore sacré champion d’Afrique face à Stationnery Stores du Nigeria. Une année plus tard, il est présent à Alger où le Hafia se fait surprendre en finale face au Mouloudia local. En 1977, c’est au poste de défenseur central qu’il remporte la troisième coupe des champions d’Afrique de sa carrière. Parallèlement à sa carrière sportive, il poursuivait avec assiduité ses études supérieures à l’Université de Conakry (ex Institut Polytechnique Gamal Abdel Nasser).  Il est de la « promotion Mao Tsé Toung ». Grâce à sa formation, il intègre la fonction publique et occupe de hautes responsabilités.

Le 12 Août 2005, il rend l’âme à la clinique des nations unies de Rabat (Maroc) où il avait été évacué quelques jours plutôt. Il occupait en ce moment le poste de conseiller au ministère de l’éducation nationale, chargé du sport scolaire et universitaire. Une année plus tard, un journaliste de la télévision guinéenne organise un mémorial en son honneur, au Stade de la mission de Conakry afin que nul n’oublie, le seul joueur africain à avoir remporté trois trophées à trois postes différents dont celui de gardien de but. Dors en paix Morciré. « A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons ».

Par Mohamed SOUMARE (Bamako pour maliweb.net)

 

 
4984 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Basket-ball, championnat d’Afrique U16 féminin : L’E.N. rate son départ  ( 1)
Coupe CAF : le stade malien maintient le CAP  ( 20)
Premier Championnat d’Afrique des Nations de Basketball U-16 Féminin : Le choix du Mali, un honneur et un défi  ( 2)
1ère édition de la CAN cadette féminine de basket-ball : Mauvaise entrée en matière des Aiglonnes  
Stade Malien de Bamako-Harras El Hoddoud : 2-0 Une qualification certaine pour les demi-finales  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par badra818  222,  le 04 Sep 2009 23:43:36 GMT
 
J'ai jamais entendu de ce joueur. C'est normal aussi car je suis nee dans les annees 80. Que
son ame reste en paix.
 
  Rpondre < badra818 >
Post par hermann  2443,  le 03 Sep 2009 09:46:10 GMT
 
Félicitations aux blancs de Bamako!!! et bonne chance pour la suite de la compétition.
 
  Rpondre < hermann >
Post par lenfant  121,  le 02 Sep 2009 15:20:57 GMT
 
wouaaaaaaaaou il etait sans pareil.de genre de personne qu'on ne retrouve plus de nos jours.
 
  Rpondre < lenfant >
Post par hassey  272,  le 02 Sep 2009 14:06:56 GMT
 
Morciré Sylla me rappelle mon enfance, un moment où les commentaires de Cheick Tigui
Coulibaly et Salif Diarra faisaient fureur. Ce joueur à l'instars d'autres comme Cherif
Souleymane, Petit Sory,PAPA CAMARA, kepine, Moussa camara etc.... ces joueurs ont donné
envi de jouer aux enfants des années 70 et 80. Merci pour Mohamed Soumaré pour ses
souvenirs souvenirs
 
  Rpondre < hassey >
Post par iro  109,  le 02 Sep 2009 07:40:28 GMT
 
dor en paix mr sylla.merci
 
  Rpondre < iro >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011