Dimanche 18 Novembre 01:19 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Sports
Attaque des délégations maliennes après le match : Des bus saccagés et des dizaines de blessés
 Nouvel Horizon, 08/09/2009 Commentaires [ 4 ] E-mail Imprimer

Après le match Bénin-Mali soldé par le score d’un but partout, ce fut la désolation pour les Maliens qui avaient effectué le déplacement au Stade de l’Amitié de Cotonou. En effet, les supporters béninois, montés par certains officiels qui avaient effectué le déplacement lors du match aller à Bamako et certains journalistes béninois, n’ont pas hésité  d’agresser les membres de la délégation malienne qui quittait le stade après le match. Des milliers de Maliens étaient venus de Bamako, du Nigeria, de Lomé et de certaines régions du Bénin pour supporter l’équipe nationale.

           

Le premier scandale évité a été  la saisie et le jet de la carte professionnelle de l’officier de sécurité, le Lieutenant Goumané qui accompagnait les deux bus des supporters et des journalistes maliens par un policier béninois. Ensuite, ce même policier enleva sa matraque pour frapper l’officier malien. C’est ainsi que les supporters se sont déchaînés et l’affaire a vite été portée au niveau de la hiérarchie béninoise, qui fort heureusement est un camarade de promotion au Lieutenant Goumané à l’EMIA de Koulikoro. Cette affaire a été réglée entre amis et le pire a été évité de justesse.

           

Après la fin du match, les Maliens pour des raisons de sécurité, ont dû rester dans le Stade plus de 3 heures. C’est après que les cars ont été reconduits dans le Stade pour amener les centaines de milliers de Maliens dans leur logement. C’est là où leurs problèmes ont commencé, car avec seulement une voiture et trois hommes à l’arrière, le cortège a pris la route pour les logements.

           

A la sortie du Stade, malgré le rassemblement des policiers et des militaires, les Maliens ont été agresses par les Béninois à l’aide des jets de pierre et de projectiles sur leurs cars. Ces jets ont brisé les vitres des bus maliens et des occupants ont reçu des débris de vitre dans les yeux.

           

Du coup, le ministre de la jeunesse et des sports, M.Hamane Niang s’est rendu sur les lieux vers les environs de 20 heures. Il a appelé son homologue béninois pour le mettre au courant de ce qui s’est passé. Ce dernier avait même voulu effectuer le déplacement, mais compte tenu de la tension, il lui a été demandé de rester et les détails ont été réglés par téléphone.

           

 

Le ministre béninois a exprimé les regrets des autorités de son pays et a promis de prendre en charge  au compte du gouvernement, toutes les dépenses. Ce qui a satisfait les autorités maliennes. Le ministre de la jeunesse et des sports, M. Hamane Niang n’a pas voulu faire de commentaires vifs sur la situation, mais a assisté les malades jusqu'à minuit avant de regagner son hôtel.

           

Cette présence a été un facteur d’accalmie chez ces supporters qui criaient de douleur, car de nombreuses ordonnances ont été réglées tout de suite avec l’apport du ministre et des Maliens résidents à Cotonou avant l’arrivée des autorités locales.

            Avant de partir, le ministre Hamane Niang a reçu le commissaire central de Cotonou par rapport à la sécurité des logements des Maliens dans cette ville pour le reste du séjour des supporters.

Moussa KONDO, envoyé spécial à Cotonou

 

LE MINISTRE HAMANE NIANG AUX MALIENS DE COTONOU

"Restez solidaires et n’oubliez jamais d’où vous venez…"

 

Les Aigles du Mali étaient en déplacement dans le pays de Yayi Boni où ils devaient rencontrer l’équipe nationale de ce pays pour le compte de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Coupe du Monde de football combinées. C’est dans ce cadre que les autorités sportives de notre pays ont effectué le déplacement pour soutenir les Aigles du Mali dans cet ultime combat qu’ils livraient contre les Ecureuils du Bénin.

           

Cette délégation malienne comprenait le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hamane Niang, le président de la Fédération Malienne de Football, M. Hamadoun Kola Cissé, Amadou Bathily, conseiller technique au ministère de la jeunesse et des sports et le 2è vice-président de l’Assemblée Nationale du Mali, Assarid Ag Imbarkhawane.

           

Le Ministre Hamane Niang a rencontré les Maliens de Cotonou devant la maison d’Almamy Diallo. Ce lieu est considéré comme la maison du Mali et son engagement aux côtés des ressortissants Maliens dans ce pays loin de plus de 2000 km de nos terres. Pour cette occasion, des milliers de Maliens de cette ville se sont précipités pour écouter ce que cet envoyé spécial avait à leur dire.

           

Après les salutations, le ministre de la jeunesse et des sports, M. Hamane Niang, a pris la parole. Il a mis la visite dans son contexte sportif à savoir le match que les Aigles du Mali devaient livrer contre l’équipe nationale de ce pays frère.

           

Le ministre a transmis les chaleureuses salutations et les engagements du président de la République, M. Amadou Toumani Touré aux Maliens de Cotonou et de l’ensemble des Maliens résidents dans ce pays. Il a alors donné des conseils à ces ressortissants maliens qui sont nombreux dans ce pays.

           

“Le Mali se porte très bien aujourd’hui grâce au dynamisme des grands chantiers de développement entrepris dans le cadre de la mise en œuvre du PDES du président la République, établi pour répondre aux besoins et aux attentes des Maliens où qu’ils se trouvent.

           

Les Maliens de l’extérieur occupent une place prépondérante dans ce Programme, le Sport et la question de la jeunesse aussi. Ce n’est jamais facile de vivre en dehors de la famille et de son pays, je vous demande au nom du chef de l’Etat d’être solidaire et surtout de ne jamais oublier d’où vous venez, car, au bout de compte, vous aurez toujours en tête que vous appartenez à un pays et pas n’importe lequel", a dit le ministre de la jeunesse et des sports, M.Hamane Niang.

           

Avant de terminer son allocution, Hamane Niang a demandé aux Maliens de sortir massivement pour soutenir et supporter l’équipe nationale dans ce match, tant important pour les prochaines échéances à venir.

           

“… Eviter tout ce qui peut apporter la violence ou créer une situation de nervosité entre vous et les populations Béninoises. Mais de notre côté, nous avons déjà pris des mesures pour que tout se passe le mieux pour tous les Maliens, cette situation est obligatoire, car après le match certains Maliens vont regagner le Mali, mais une grande partie des Maliens résident ici. Toute chose qui nous oblige à laisser une bonne atmosphère à notre retour’’, a-t-il ajouté.

           

La cérémonie a pris fin par des chansons à la gloire du Mali par les animateurs des comités de supporters du Mali

Moussa KONDO, envoyé spécial à Cotonou (Bénin)

Nouvel Horizon, est seul responsable du contenu de cet article  
1249 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Stage en licence C : 27 éligibles en licence B  
Eliminatoires Can/Mondial 2010 : L’adieu des Aigles au mondial  ( 3)
CAN-Mondial 2010 : les Aigles n'iront pas en Afrique du Sud  ( 36)
Montée en D1 : le Nianan et le Sigui favoris mais...  ( 1)
Match Bénin - Mali : Agression des supporters des Aigles. Le Président de l’ASIAM parmi les blessés  ( 30)
Eliminatoires Mondial/CAN2010 : Bénin-Mali (1-1) : Les Aigles attendront le Mondial de 2014 !  ( 2)
Eliminatoires CAN et Mondial 2010 : Les aigles ratent le coche à Cotonou  ( 5)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par Vincent Pellegreni  103,  le 08 Sep 2009 15:48:38 GMT
 
Au prime à bord je condamne ces negatifs des Béninois, mais c'est la reponse aux
agressions de nos policiers lors du match aller sur les journalistes beninois. Il fallait
s'attendre à ça, parce que nos confrères du Benin nous ont demandé de ne pas effectuer
le deplacement, au risque de payer cher le comportement negatif des nos policiers
 
 
Rponse de < kinguiranke  19547 > < lebry >,  le 09 Sep 2009 01:32:41 GMT
 
La loi du thallion entre deux peuples freres c'est de la bassesse humaine et le manque total d'esprit sportif..
 
  Rpondre < kinguiranke >
Rponse de < lebry  169 > < Vincent Pellegreni >,  le 08 Sep 2009 16:41:10 GMT
 
Tant que la terre tourne, les béninois et les les maliens vont se croiser et à multiple reprise. C' est la loi des talions, on se reverrait encore en en match aller retour jusqu'à ce que l'une de nous signe forfait. Je suis malien vivant à Cotonou.
 
Post par FALASHA  81,  le 08 Sep 2009 14:51:42 GMT
 
Le football n'est pas la guerre mais le fair-play
 
  Rpondre < FALASHA >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011