Lundi 19 Novembre 05:33 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
3e Congrès ordinaire du MIRIA : Mamadou K.Traoré dénonce «l'affairisme au sein de l’Etat»
 L'Indépendant, 03/03/2010 Commentaires [ 2 ] E-mail Imprimer

Des progrès ont été enregistrés dans la gouvernance du président ATT mais " la généralisation de la corruption et de la fraude, l'affairisme, la prédominance des conditions personnelles sur celles de la République…sont notoires ". C'est en ces termes que le président du Mouvement pour l'Indépendance, la Renaissance et l'Intégration Africaine (MIRIA), Mamadou Kassa Traoré, ouvrait les travaux du 3ème Congrès ordinaire de ce parti, le 27 février à Koutiala.

 

C'est dans la grande salle des spectacles de Koutiala que s'est tenu cette rencontre statutaire du parti de l'étoile rouge, le parti de feu Mamadou Lamine Traoré, sorti des flancs de l'ADEMA. Plus de 250 délégués venus de diverses sections du parti ont pris part aux travaux.

 

Dans son discours d'ouverture, le président du parti, Mamadou Kassa Traoré, a salué les progrès réalisés par la gouvernance du président Amadou Toumani Touré dans plusieurs domaines. "Nonobstant ces atouts et potentialités, les institutions de la République n'arrivent pas  jouer pleinement leur rôle. Une situation qui,  à notre entendement, découle encore de la faiblesse de l'autorité de l'Etat qui est le pouvoir souverain unissant et dirigeant tous les aspects de la vie de la nation", a-t-il déclaré.

 

Pour  le premier responsable du parti de l'étoile rouge les signes de  cette faiblesse de l'autorité de l'Etat sont, entre autres, " la généralisation de la corruption et de la fraude, l'affairisme érigé en mode de gestion des affaires publiques, la prédominance des conditions personnelles sur celles de la République, le non respect des lois, règlements et procédures officielles, la défiance de groupes sociaux par rapport aux institutions de la République». Et le successeur de feu Mamadou lamine Traoré  la tête du MIRIA d'affirmer que l'impact encore faible des sanctions palliatives à cette situation de laxisme entraîne un découragement de plusieurs cadres, dans leur volonté d'exceller dans leurs domaines de "compétences aux mains d'arrivistes en quête d'argent et non de travail"

 

Selon le président du MIRIA, la faiblesse de l'autorité de l'Etat affecte aujourd'hui la situation économique, sociale et culturelle du pays. Ainsi, a-t-il poursuivi, malgré le payement  régulier des salaires des agents de l'Etat et les actes posés pour faire face à la dette intérieure de l'Etat, on observe une exacerbation des problèmes des secteurs de base comme la santé, l'éducation, la justice. " Des secteurs de base où les effets pervers de la mondialisation couplés à la viciation de la vie politique sont en cause du développement inquiétant pour les Maliens du chômage, de la délinquance juvénile, de l'incivisme, du banditisme, des conflits intra communautaires et des rebellions" , a-t-il dénoncé.

 

Précisons que ce Congrès du MIRIA a permis au parti d'élire un bureau de 31 membres présidé par Mamadou Kassa Traoré, la mise en place d'une Commission  de contrôle de 7 membres et une commission d'arbitrage et de conciliation de 5 membres. Il faut signaler que le parti a, désormais, trois présidents d'honneur qui sont Magny Djénépo, Toumani Koné et Cheick Diallo.

Le Mouvement pour l’Indépendance, la Renaissance et l’Intégration africaine (MIRIA) compte aujourd’hui deux députés, les honorables Aliou Aya élu à Koro et Ismaël Samaké, élu  Sikasso et 99 Conseillers municipaux.

Répondant en coulisse à la question de savoir si le MIRIA sera présent au rendez-vous de 2012, le président Mamadou Kassa Traoré répond par l’affirmative avant d’expliquer que «cela ne veut dire que lui personnellement sera candidat  l’élection présidentielle de 2012; mais le parti compte jouer toute sa partition, seul ou en alliance avec d’autres formations politiques de la place. C’est une conférence nationale du parti qui décidera de la conduite  à tenir. Au MIRIA, il n’y a pas de candidat naturel», a-t-il conclu.

Bruno D SEGBEDJI

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
1763 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Convention Nationale des jeunes du Mouvement citoyen : Amadou Goita réélu à la tête d’un bureau de 270 membres !  
Libération de Pierre Camatte : L'US-RDA félicite ATT pour son action  ( 11)
Tentative de rapprochement et de fusion PSP-US RDA-BDIA et Pids : « Pardon et réconciliation » ? Oui mais…  ( 2)
Meeting d’information du CRAJ : Le président de l’association dénonce le laxisme de l’Etat  ( 3)
Congrès du PCR : Ousmane Ben Fana Traoré accuse t-il ATT?  ( 3)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par Maliden007  26,  le 04 Mar 2010 21:13:36 GMT
 
BRAVO A CES GENS. CE PARTI EST VRAIMENT A FELICITER. ON LES CROYAIT MORTS. ILS RESTENT
DEBOUT SANS ARGENTS ET PLEIN DE CONVICTIONS D'ETHIQUE ET DE MORALE; BRAVO
 
  Rpondre < Maliden007 >
Post par pewe  97,  le 03 Mar 2010 15:23:17 GMT
 
tres bon diagnostic Mais que faire
 
  Rpondre < pewe >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011