header top background
Jeudi 21 Novembre 13:32 GMT 
à Bamako [La Météo]

Politique (URD)
LURD, parti de la majorit prsidentielle prsid par Younoussi Tour, a tenu sa confrence nationale le week-end dernier.
 Le Rpublicain, 26/04/2010   E-mail Imprimer

L’URD, parti de la majorité présidentielle présidé par Younoussi Touré, a tenu sa conférence nationale le week-end dernier.  Son président  a appelé à la cohésion et la poursuite de l’engagement militant.

L’année dernière est vue comme une année qui a été « chargée d’épreuves », mais « toute la famille de l’URD est rassemblée à nouveau », selon le président du parti Younoussi Touré.

Cette conférence nationale, une session ordinaire, qui se tient les 24 et 25 avril, en l’absence de Soumaïla Cissé, empêché par son agenda,  a deux points à son ordre du jour : « vérifier l’exécution des tâches assignées par le dernier congrès et faire des recommandations » d’une part ; et « se prononcer sur le rapport d’activités du Bureau exécutif national et tracer les perspectives jusqu’à la prochaine conférence nationale » d’autre part. Selon le président du parti de la poignée de mains, chaque section dispose depuis plusieurs semaines du rapport d’activités du BEN, assorti d’une analyse des dernières élections communales.

L’URD a emporté deux élections législatives partielles sur trois à Ansongo et à Kati. Aux élections communales, le parti a augmenté le nombre de ses conseillers de 33 % environ, celui des maires d’environ 50 %. Le nombre de présidents de conseils de cercle est passé de 10 à 13. « Enfin l’URD dispose pour la première fois depuis sa création, d’un président d’Assemblée régionale, celui de Mopti », a indiqué Younoussi Touré. Il a invité les participants à aller dans le sens d’un engagement ferme qui sera poursuivi par chaque militant à quelque niveau de responsabilité qu’il se trouve, « dans la cohésion de nos forces et dans le respect strict des idéaux d’unité, de justice et de travail qui fondent notre parti. Rien, absolument rien ne devrait nous écarter de cette voie.

Car nous ne devrons jamais oublier comment l’URD est née et comment notre parti a forgé son destin. Nous devons rester un parti ouvert au dialogue, un parti des débats d’idées tout en observant une vigilance accrue pour traquer avec vigueur, en notre sein, les comportements qui sèment le doute et finalement la division dans nos rangs », poursuit-il. L’objectif est la « victoire lors des élections générales de 2012 afin d’apporter la contribution de notre parti à la gestion de notre pays ». Pour le président du parti, Younoussi Touré, aucun sacrifice ne sera de trop pour atteindre cet objectif, soit seul, soit dans le cadre d’alliances avec les forces politiques avec lesquelles nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes ambitions pour le peuple malien.

Le président de l’URD, Younoussi Touré, a cité les chefs de file des groupes de personnes qui ont adhéré à l’URD depuis la dernière conférence nationale. La dernière adhésion est celle de certains responsables et militants de l’Alliance nationale pour la construction (ANC).

 Selon le chef de file de ces transfuges, Makan Kéïta, le motif de leur départ de l’ANC est le « dysfonctionnement incurable » qui existe au sein de ce parti. Ils viennent renforcer l’URD pour la victoire en 2012. « Notre bateau s’appelle désormais URD. A chacun de nous, je demande de naviguer sans relâche pour la victoire de 2012 », a-t-il déclaré. Soumaïla Cissé, parrain du parti qui était absent, a envoyé un message à la rencontre (lire brèves).

L’URD, à travers son président, a salué l’initiative prise par le président de la République dans le cadre des reformes politiques pour la consolidation de la démocratie et « fera part de ses contributions le moment venu ».

B. Daou

4 ème conférence nationale du parti :

Soumaïla Cissé, ATT et les ministres URD                  

Dans un message qu’il a adressé à la conférence nationale, Soumaïla Cissé a exprimé « au nom de tous, ma fierté des actions accomplies par notre parti sur l’échiquier national. L’URD a en effet joué et continuera de jouer un grand rôle aux côtés des autres partis et mouvements membres de la majorité présidentielle. L’URD se réjouit ainsi du soutien apporté aux actions du président de la République et du Gouvernement, actions auxquelles contribuent avec efficacité  et diligence, les ministres Abdoul Wahab Berthé, Oumar Ibrahim Touré et Salikou Sanogo ». Le parrain s’exprime enfin non pas seulement pour saluer et galvaniser les participants, mais pour parler au nom de tous. Et surtout s’approprier les actions des trois ministres URD. Il arrive … le vrai patron de l’URD ?

Soumaïla Cissé sensibilise : « Nos actions doivent être ... dans le respect de l’ethique et la morale politique »         

Dans son message à la conférence nationale, Soumaïla Cissé note : « Toutes ces militantes et tous ces militants, de l’intérieur comme de l’extérieur, dans un écho de plus en plus fort, nous demandent avec une foi et un engagement à la limite de l’exigence, plus de solidarité, plus de don de soi, mais surtout plus de cohésion. Partout les femmes et les jeunes nous prient de demeurer unis et solidaires ! je vous comprends, chères militantes et chères jeunes de l’URD, je vous comprends et respecte vos vœux, d’autant plus que notre force réside dans notre unité. Je vous comprends d’autant plus que notre avenir, celui du Mali se décline à l’aune de notre capacité à surmonter les éventuelles difficultés. Nous devons ainsi continuer à nous enrichir de nos différences et rester unis et solidaires. Nos actions, toutes nos actions doivent être orienter vers l’intérêt du plus grand nombres, ceux, dans le  respect de l’éthique et de la morale, oui, dans le respect de la morale politique »

Minute de silence : Depuis la dernière conférence nationale, l’URD a perdu 6 responsables   

Younoussi Touré a fait observer une minute de silence à la mémoire de ses camarades disparus depuis la dernière conférence nationale. Il s’agit de Oumar Samba Diallo premier président d’honneur de l’URD ; Ali Baba Alkaya Touré,  Secrétaire général de la section de Diré ; Sadia Fofana président du conseil de cercle de Baraouéli. On note également la mort de deux honorables députés : Sagdoudine Ag Al Bakaye et Alou Bathily, élus respectivement à Ansongo et à Kati, et du maire de Yognoko, Mme Maïga Salimata Dembélé, assassinée. 

Gratitude de l’URD à ATT : La défunte maire de Yognoko, Chevalier de l’Ordre national à titre posthume       

Le Président de la République a honoré la mémoire du maire URD de Niognoko Feue Mme Maïga Salimata Dembélé, en l’élevant au grade Chevalier de l’Ordre national à titre posthume. Le président de l’URD, Younoussi Touré, au cours de la cérémonie d’ouverture, a exprimé « la gratitude du parti à l’endroit du Président de la République, pour avoir fait diligenter les enquêtes sur l’odieux assassinat politique de Mme Maïga Salimata Dembélé, enquêtes ayant abouti à l’arrestation et à la condamnation des coupables ». A la satisfaction du parti.

Ils ont regagné l’URD : L’ANC prolonge la liste des adhésions

Le président de l’URD, Younoussi Touré, a cité les chefs de file des groupes de personnes qui ont adhéré à l’URD depuis la dernière conférence nationale. Parmi eux, les maires de Rharous Abdou Touré ; de Ouenkoro, cercle de Bankass Harouna Sankaré ; le chef de village de Bourem Sid Amar, Diré Mahamadou Sidéye Touré et l’ancien maire de Sikasso, Mama Sylla. La dernière adhésion est celle des membres du parti ANC.

La Rédaction

 

Le Rpublicain, est seul responsable du contenu de cet article  
870 hits
Autres Articles dans la même catégorie
4e confrence nationale de lURD : Baliser le terrain pour les lections prsidentielles de 2012  
4me Confrence nationale de l'URD : Soumaila Ciss salue l'initiative de la rforme Constitutionnelle du Prsident ATT  
URD : La confrence des hostilits ouvertes  
4 confrence nationale de lUrd : Quand Soumala Ciss brille par son absence  
Younoussi Tour, lors de la 4me confrence nationale de l'Urd : ''Nous devons traquer tout comportement qui sme le doute, la confusion''  
Remonter


 Réagir � cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refl�tent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.