Lundi 22 Avril 09:59 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Interview
Soleil d’Afrique au Canada : Mariam Sy Diawara : l’Afrique à cœur, le monde à l‘âme
 Option, 07/09/2010   E-mail Imprimer
Mariam Sy Diawara

(Une erreur technique a provoqué le « massacre » du texte la semaine dernière, nous vous proposons la bonne version dans cette édition)

 

Au-delà de ses occupations d’épouse et de mère, Mariam Sy, épouse Diawara est avant tout une militante, une femme de cœur et de cause qui veut baliser les chemins et montrer les voies du courage. Pour elle, il n’y a aucun secret quand on veut aller de l’avant : le travail, l’unité, la bonne entente suffisent. Dans cette petite série d’interviews, nous donnons la parole à des Africains de la diaspora, ceux qui peuvent nous inspirer ou nous rappeler des combats oubliés. Découvrez avec nous le parcours de celle qui a ouvert, il y a un an, la Maison de l’Afrique à Montréal.

 

Option : En deux mots, qui est Mme Diawara Mariam Sy ?

 

Mariam Sy Diawara : J'ai fait des études d'administration, je travaille depuis 1974 et je suis une férue de Marketing, Communication et Éditions.

   

O : Vous êtes Sy de quel village ou de quelle ville, parlez-nous de votre origine.

 MSD: Je suis originaire de Sokoro, village à la frontière du Mali et de la Guinée dans le département d'Odiénné. C'est marrant  dans mon village,  nos plantations sont dans le Mali.  Je suis SY épouse DIAWARA. Je suis donc l'épouse préférée des DIAWARA DICKO partout dans le monde.

 

O : Qu’est-ce qui vous a inspiré à créer la Maison de l’Afrique au Canada?

 

 MSD: Tous les africains vivant à l'extérieur du continent ont à cœur  de faire connaitre notre belle Afrique.  A Montréal, il se trouve  qu'il y avait beaucoup d'Afriques, mais qu'il nous manquait un lieu de convergence ou l'on parlerait de l'Afrique, du nord, du sud, du centre, de l'est, de l'ouest. Notre slogan  est : *Toute l'Afrique sous le même toit*. Cela peut paraître prétentieux, mais c'est cela et ça se vit bien.

 

O : Que peut-on voir, savoir et faire comme activités en fréquentant cette Maison de l’Afrique?

 

 MSD: On vit l'Afrique des que l'on passe le seuil de cette Maison : les contacts, les sons, l'habillement, les odeurs, etc.  Vous êtes reçu à l'africaine. Nos valeurs sont la convivialité, la créativité, le professionnalisme et le partage.

La Boutique et la Galerie  montre toute la créativité africaine dans l'art, l'artisanat, le design, la mode etc.

A l'espace Café/Librairie une grande panoplie de la littérature africaine est mise à votre disposition ; vous pouvez ainsi vous plongez dans les livres tout en dégustant des mets ou boissons typiquement africains. Les mercredis littéraires permettent de parler livres à satiété. A ce chapitre, le CLAM organise en collaboration avec Maison de l'Afrique le premier salon du livre Africain les 1, 2 et 3 Octobre.

Dans l'espace KARI SY BILÉ, vous avez diverses formations ; en langues africaines, aux affaires en Afrique,  à diverses pratiques africaines, aux voyages.

Les 25 et 26 Septembre nous organisons *SIRA ; LA ROUTE VERS L'AFRIQUE*. C'est un mini salon du voyage, du tourisme et surtout de la découverte. Le pays à l'honneur est le Sénégal.

Nous y accueillons aussi des cocktails, et des spectacles d'artistes africains inédits.

 

O: Comment les autorités montréalaise, québécoise, canadienne et les représentations diplomatiques africaines ont accueilli cette réalisation?

 

MSDDe partout nous avons reçu un très bon accueil, ce qui me fait dire qu'il y avait un besoin.

D'abord de la part du groupe des ambassadeurs africains que je tiens à remercier encore. Ils étaient venus en grand nombre à l'inauguration.

Ensuite de la part des autorités Montréalaises, Québécoises et Canadiennes. Ils ont été séduits par le fait que nous ayons pu faire la Maison sans subventions. Beaucoup nous ont apporté des conseils qui n'ont pas de prix. A ce titre nous saluons l'aide de Mme Louise Harel.  L'engouement pour l'espace aussi bien chez les Québécois que les africains nous comble de joie. Cela fait chaud au cœur d'entendre les africains se dire : *On se rencontre au village*

 

O : Ces autorités locales et personnalités diplomatiques africaines contribuent-elles à la promotion de cette importante Maison de l’Afrique à Montréal inaugurée il y a moins d’un an?

 

MSDOui chacun fait sa part ; mais les individus qu'ils soient africains d'origine ou de cœur font aussi leur part. Je ne pensais pas que les gens aimaient autant l'Afrique.

 

O : Et les populations africaine et canadienne s’intéressent-elles à cet espace culturel?

 

MSD: Oui. Par contre ma plus grande joie, c'est de voir le lien que  Maison de l'Afrique tisse entre les Africains d'Afrique avec ceux du Brésil, de Cuba, du Canada, des États Unis, de Haïti, etc. J'ai toujours rêvé qu'on chemine ensemble. Peut être que Montréal va être la plateforme de cette rencontre tant désirée....Qui sait ? 

   

O: Quel message voulez-vous adresser au public africain et canadien qui n’a pas encore fréquenté la Maison de l’Afrique à Montréal ?

 

 MSD: *VENEZ VIVRE L'AFRIQUE EN VILLE*

Il ya ce petit quelque chose *LE SAVOIR ÊTRE*, qui semble faire défaut au Monde dit civilisé ; l'Afrique à mon avis l'a... sûrement qu'on devrait s'en inspirer.

 

Propos recueillis par OPTION, à Montréal

Option, est seul responsable du contenu de cet article  
1416 hits
Remonter


 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011