Samedi 20 Avril 20:37 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Interview
Many Al Ansar, promoteur du festival d’Essakane : « Les occidentaux tentent de diaboliser le Nord »
 Nouvelle République, 05/11/2010 Commentaires [ 15 ] E-mail Imprimer

 

Suite  à la campagne sur l’insécurité d’intoxication menée par les occidentaux, nous avons rencontré Many Al Ansar, promoteur du festival Essakane, qui nous a livré ses impressions sur la situation.

 

Nouvelle République : comment voyez- vous la campagne par rapport à la sécurité au nord de notre pays ?

Many : c’est vrai que cette campagne a commencé depuis quelques années déjà et ne fait que s’amplifier de plus en plus. Personnellement comme beaucoup de mes compatriotes ressortissants de ces régions, je trouve qu’il y a une exagération, que la réaction des occidentaux est démesurée. C’est pour cela qu’il faut qu’on s’organise, qu’on montre le vrai visage de nos régions. Je ne dis pas que rien ne se passe dans le Sahara, mais, je crois qu’on est en train de faire porter beaucoup au nord du Mali. A ce titre il faut que la bonne information soit donnée à l’opinion nationale et surtout internationale, car tout le monde connaît les effets de cette campagne sur le tourisme et sur l’économie en général.

 

Nouvelle République : quels sont effets de cette campagne sur la tenue du festival Essakane ?

 Many : Avec dix ans d’existence, dont les cinq dernières années dans des conditions similaires, le festival Essakane a appris à vivre, à faire avec. Honnêtement comme les autres années on reste serein, le festival continue son petit bout de chemin, les inscriptions continues aussi bien de la presse, que des touristes, même si bien sur du coté des touristes ça aurait pu être mieux que ça ; mais le plus important dans tout ça c’est l’assurance que nous donne nos autorités de continuer. Effectivement, il n’y a pas de raisons qui nous empêchent de continuer.

Car, comme je le disais tantôt, ça fait dix ans qu’on fait venir des milliers de gens, dont près d’un millier d’occidentaux, qui viennent chaque année. Ils participent à la fête, ils font des voyages touristiques, ils découvrent notre culture et rentrent tranquillement chez eux, sans aucun incident. Alors, rien ne nous empêche de croire toujours et de continuer.

 

Nouvelle République : qu’apporte le festival en terme de retombées ?

Many : Les retombées du festival c’est vous les journalistes qui êtes mieux placés pour l’apprécier. Sinon je n’ai pas besoin de m’étaler dessus, il suffit de faire un petit calcul. Un millier de festivaliers, 850 exactement la dernière fois, plus les autres années qui traversent le pays, les hôtels, le transport, les cadeaux etc.

C’est très considérable pour l’économie aussi bien nationale que locale. Sans compter les retombées pour l’image du Mali, qui est le plus important.

Pendant les occidentaux tentent de diaboliser le nord du Mali, le rendant infréquentable, nous, on arrive à donner la preuve en invitant des milliers d’occidentaux à venir chez nous, à faire la fête, à découvrir notre hospitalité et notre culture et repartir en tout en sécurité. Ça c’est la meilleure réponse qu’on puisse donner. Coté culture, à travers toutes les télévisions, ces journalistes qui viennent permettent de développer notre culture à travers le monde. Les artistes se font découvrir par d’autres producteurs. Sans compter que le festival est né dans un contexte où, on sortait des événements malheureux du nord, qui ont crées un climat de méfiance entre les populations. Depuis lors on apprend à chanter, à danser, à s’approcher des uns des autres et être du même bord. C’est vraiment important.

 

Nouvelle République : vous avez un dernier appel ?

 

Many : Mon appel c’est à l’endroit de nos autorités, même si je ne minimise pas ce qu’elles font déjà. C’est pour leur dire qu’il est nécessaire qu’y ait aujourd’hui un élan national par rapport à la situation au nord, qui hypothèque beaucoup d’activités, aussi bien les activités de développement des ONG, que les activités touristiques et culturelles. Qu’il va falloir beaucoup communiquer, que les populations du nord et de l’ensemble du pays s’investissent dans ce sens. Que chacun joue sa partition pour sortir le pays de ce carcan médiatique dans le quel on tente de l’engouffrer.   

 

 

Entretien réalisé par Harber Maiga


Nouvelle République, est seul responsable du contenu de cet article  
2257 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Hassane Bocoum : « La solidarité est le régulateur de la société »  ( 1)
Prix du Mérite à Habib Sissoko, président du Comité olympique : «Ce prix est un challenge »  ( 2)
Interview de Lafia Révélateur au Cheick Ibrahim Khalil Kanouté Chef initiateur de la voie pied-nu  ( 22)
Le Docteur Modibo Kane Kida se confie à Mali Demain  ( 85)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par foudkg  20683,  le 05 Nov 2010 18:42:31 GMT
 
En voilà un qui fait tout pour que le lait ne sorte pas de la casserole .......eh oui
le festival c'est son gagne pain ,et s'il n'y a pas de touristes ,il ne gagnera pas de fric
!!! Bon j'ai beau aimer la culture malienne ,mais pas au point de risquer de rentrer en
France la tete sous le bras !! ............................C'est
beaucoup moins dangereux pour un malien de vivre sans papiers à Paris que pour un français
de se balader avec des papiers dans le Nord
 
 
Réponse de < Babemba2000  5947 > à < Babemba2000 >,  le 06 Nov 2010 16:50:04 GMT
 
Qui baisse les bras est vaincu d'avance.Tous les gens du Nord ne sont ni des terroristes,ni des trafiquants de drogues faut-il préciser. C'est à toutes les bonnes volontés de s'impliquer pour un Mali meilleur.....A +
 
  Répondre à < Babemba2000 >
Réponse de < Babemba2000  5947 > à < Ere Dj. >,  le 06 Nov 2010 16:44:01 GMT
 
Salut Ere Dj. Il est incontestable que des gens du nord flirtent avec Aqmi ou les trafiquants de drogues et que des touristes peuvent y être enlevés à tout moment. Il est à noter que le chaos généralisé se fait toujours attendre grâce au courage des gens comme Many . Si on devait se fier aux dramatisations et à l'exagération de certains Occidentaux, Notre pays serait le désert absolu partout et mort depuis fort longtemps déjà.Ce qui à priori,n'est pas le cas.Ce qu'il faut retenir,c'est que la lutte contre Aqmi et les Narcos trafiquant est une lutte de longue halène et de courage surtout.Encore merci à Mr Many et tous ses collaborateurs.
 
Réponse de < Ere Dj.  711 > à < Babemba2000 >,  le 06 Nov 2010 13:15:57 GMT
 
Salut Babemba, il faut rendre a Cesar ce qui est a Cesar, Many doit reconnaitre que tout ressortissant occidental est en danger de kidnapping au Nord Mali (y compris le beauf ). Ce probleme est aggrave du fait que ce sont nos populations du nord qui donnent asile et protegent ces terroristes. Si demain, les tribus du desert refusent toute aide a AQMI, l'armee peut les deloger en moins d'une semaine. En mon sens, la balle est donc dans le camp des chefs de tribus.
 
Réponse de < Babemba2000  5947 > à < foudkg >,  le 06 Nov 2010 12:12:08 GMT
 
L'affluence des touristes parle pour elle même.Calomniez ! Calomniez ! Il en restera toujours quelque chose ! ! !
 
Posté par coco  4324,  le 05 Nov 2010 13:49:38 GMT
 
-------ah ------ah------- ah ---------- Oh Gérard 07 ,
comme que tu as l'air de souffrir de ton statut d'occidental --------- ah
------- ah ---------- ------AU FAIT : ES TU RÉGULIÈREMENT
CONSTIPE ?
 
  Répondre à < coco >
Posté par miki-miké  72,  le 05 Nov 2010 13:41:21 GMT
 
C'est regretable mais c'est certains citoyens maliens qui sont à la base de tout cela
parcqu'ils violentent et refusent de travailler; parce qu'ils pensent que le développement
vient de lui même; non c'est par le travail et l'acceptation de l'autre. Il faut se défaire
des préjugés archaïques qui font d'1 citoyen le maître de l'autre. Dieu a favorisé certaines
régions par le climat mais il n'y a pas de discrimination en terme de projet de
développement. Le Nord est plus choyé que le Sud en terme de projets. Bref c'est le même
pays et....
 
  Répondre à < miki-miké >
Posté par gerard07  2,  le 05 Nov 2010 12:55:49 GMT
 
Bonjour, Je partage complètement cet avis sur l'attitude des occidentaux dont je fais parti
(parfois à regret...) qui, pour des raisons obscures et stupides montent en épingle les
soucis que le Mali rencontre avec quelques personnes indésirables qui bousculent la
tradition d'accueil exceptionnelle mainte et mainte fois constatée de votre pays. Cette
attitude doucement se retourne contre l'occident comme un boumerang et il serait préférable
de cesser cette guerre des mots d'où personne ne ressortira vainqueur. Nous sommes une
trentaine à partager ce point de vue sur un site créé il y a moins d'un mois à cette
occasion amisdumali.com et avons décidé d'exprimer notre attachement à votre pays. Nous
invitons les Maliens à se joindre à nous et à exprimer leur idées sur notre forum avec leur
tolérance et leur sagesse bien connue. Merci pour cet article, nous relaterons prochainement
dans nos pages ce festival.
 
 
Réponse de < Babemba2000  5947 > à < gerard07 >,  le 05 Nov 2010 14:22:19 GMT
 
Bjr Mr Gerard07 .Parole sensées que votre appel pour la paix et l'amitié entre les peuples....J'ai visité le site indiqué et je le trouve sympa.Bonne continuation pour la suite.
 
  Répondre à < Babemba2000 >
Posté par veridique  3380,  le 05 Nov 2010 11:51:18 GMT
 
Ha j'adore ce festival! Que la nation malienne est diverse et belle dans sa diversité! bon
vent!
 
  Répondre à < veridique >
Posté par Lbk  131,  le 05 Nov 2010 11:23:39 GMT
 
Au lieu d'accuser l'occident de diaboliser le nord Mali,vous devez vous en prendre aux
autorités du Mali d'avoir fait du nord-Mali un nid de delinquants.Qui peut ignorer
l'insecurité au nord du Mali aujourd'hui?Comme toujours ,c'est faute aux occidentaux.Si le
Mali veut developper le tourisme,ya pas plus simple que ça.Il faut securiser le nord-Mali
amorcer une campagne de pub sans precedent.Meme le pelerinage à kita peut apporter autant
que celui de la Mecque(c'est aussi un tourism)
 
 
Réponse de < koudis  2948 > à < Lbk >,  le 05 Nov 2010 12:55:33 GMT
 
Merci Lbk, je te raconte un truc incroyable. J'ai des camarades de classe à Lyon qui souhaitaient visiter le Mali ils m'ont demandé à aller sur le site web de (l'office du tourisme) l'OMATHO et c'est là que j'ai compris qu'on avait même pas de site web pour la promotion de notre tourisme, le minimum pour promouvoir une destination. Un militaire au pouvoir venant de Mopti qui n'a même pas de conseiller au tourisme ?
 
  Répondre à < koudis >
Posté par mandenfama  2077,  le 05 Nov 2010 10:58:53 GMT
 
J'aime bien le festival d'Essakaneet je voudrais que ça continue.
 
  Répondre à < mandenfama >
Posté par koudis  2948,  le 05 Nov 2010 09:59:23 GMT
 
Bon courage Many, ne compte surtout pas sur ceux là même qui sont censés de promouvoir le
tourisme au Mali. L'or va finir, le petrole quant on l'aura va finir un jour mais le
tourisme ne finit jamais et est la deuxième source de revenu au monde. La nature nous a
donné un océan de désert le plus beau au monde peut être mais c'est comme ça. Bonne chance.
 
  Répondre à < koudis >
Posté par censnesup  236,  le 05 Nov 2010 02:54:00 GMT
 
bien dit manny je pense que il faut beaucoup d'espoir et beaucoup de courage un seul
personne ne peut pas tout faire comme tu le dit petit a petit notre mali va changer, mais il
faut q'on laisse nos jeunes sen occuper, il faut donner de temps aux jeune pour qu'il pus
faire quelle que chose part exemple si un décide de crée un association ou un congre il faut
les aider pour avancer faut pas le n décourager, nous deux jeune mossa ag acharatmane et
boubacar ag fadil on les arrêté au lieu de se mobiliser hors qu'il n'on rien fait ils
essayes juste de défendre leur pays qui es en train de noyer, je souhaite a mali une tres
bonne guérison
 
  Répondre à < censnesup >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011