Mardi 20 Novembre 08:20 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Santé
L'hépatite B au Mali
 L'Indépendant, 22/03/2011   E-mail Imprimer

Au Mali, 2, 6 millions de personnes sont porteuses du virus de l'hépatite B, selon l'estimation du Pr. Anselme Konaté. Surtout, un jeune sur deux entre 18 et 25 ans est atteint, explique l'hépato-gastro-entérologue au CHU Gabriel Touré. Ils devraient donc, en priorité, apprendre à se protéger lors des rapports sexuels ou se faire vacciner contre cette maladie hautement transmissible.

Un jeune adulte sur deux est touché

Inflammation du foie, l'hépatite B due au virus VHB peut conduire à la mort.   C'est un véritable  problème de santé publique pour notre pays, affirme le Pr. Anselme Konaté,  spécialiste de l'appareil digestif qui cite des chiffres  " alarmants: 19%  de la population malienne serait  touchée par cette redoutable affection.  Elle peut évoluer chez neuf personnes sur dix  pendant des années sans qu'elles  ne le sachent ". C'est pourquoi, il interpelle les autorités à mettre en place une politique de lutte contre l'hépatite B qui tue plus que le Sida. Selon une étude réalisée en 2003 au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) de Bamako, près d'une nouvelle recrue de l'armée sur cinq (17,1%) était infectée, la prévalence atteignant trois personnes sur vingt (14,9 %) chez l'ensemble des donneurs de sang. Cette maladie transmissible et chronique est souvent silencieuse dans la majeure partie des cas.  Extrêmement infectieuse, l'hépatite B  se transmet par les rapports sexuels ou le contact avec du sang ou des liquides organiques infectés.

Aux dires du spécialiste, il existe d'autres formes de cette pathologie, à savoir l'hépatite A, C, D, E, F, G. Mais la plus prédominante au Mali reste l'hépatite B.  "Cette affection à un stade avancé  peut évoluer vers des complications en particulier la cirrhose et bien d'autres infections comme le redoutable cancer primitif du foie". A ce sujet le Pr Konaté de préciser que 75% des cas de cancer du foie au  Mali sont dus au virus de l'hépatite B. Elle peut  se manifester par des fièvres, de douleur articulaire, des maux de tête et de fatigue. Dans ce cas, le patient peut avoir la peau et les yeux jaunes.  "En présence des ces signes cliniques,  il est nécessaire de faire un bilan afin de réaliser des examens biologiques de l'hépatite qui permettra de confirmer  s'il s'agit du virus de l'hépatite B" a-t-il averti.

Au Mali, il n'existe aucune structure de prise en charge spécialisée de  l'hépatite B. Mais, depuis maintenant trois ans, soutient le Pr. Konaté, le gouvernement, à travers le ministère de la Santé, apporte son  appui  dans la prévention, le  dépistage et la prise en charge thérapeutique de l'hépatite B et C.  Concernant ce point, l'intéressé d'ajouter que le Mali a besoin  d'une quantité suffisante de médicaments pour pouvoir traiter tous les malades. Ce  qui  est présentement loin d’être le cas. Alors que le traitement de l'hépatite B reste relativement cher.  Le coût mensuel du traitement par interféron (600 000 CFA) équivaut à 33 mois de travail pour un Malien aux revenus moyens (600 CFA/jour).  D'ou la nécessité, selon lui, de  mettre en  place une politique efficace à travers un programme de lutte structuré et  approprié pour que tous les patients puissent recourir à un traitement.  Faute de ces stratégies,  la majeure partie des patients qui ont les moyens vont vite se faire traiter en France, au Maroc ou en Tunisie.

Est -il nécessaire de rappeler que le ministère de la Santé, depuis plus de trois ans, a mis en place une politique de dépistage  de l'hépatite B pendant les transfusions sanguines. De même, il   a généralisé la vaccination contre l'hépatite virale B chez les nouveau-nés dans le programme élargie de vaccination.

Cette maladie peut être prévenue  par certains comportements comme le port du  préservatif et le dépistage, seul moyen de diagnostiquer la présence et l'activité du virus dans l'organisme. Avec un bilan précoce, le malade peut être suivi de façon efficace. Ce qui  permet de freiner l'évolution du virus de l'hépatite B vers des complications telles que le cancer du foie. Pour ce faire, le Pr Anselme   conseille  de consulter un médecin spécialiste qui pourra faire des investigations en profondeur pour savoir si la personne a besoin d'un traitement ou pas.

" S'il est encore impossible de guérir d'une hépatite B, des traitements permettent tout de même de stabiliser deux-tiers des patients " a-t-il soutenu. D'autres facteurs comme la toxicomanie, l'utilisation de matériel souillé lors de l'excision ou la circoncision, l'acupuncture peuvent  favoriser la transmission de cette maladie, a indiqué Pr. Konaté. De même une mère infectée peut transmettre le germe à son enfant" a-t-il averti.

 L’hépatite B  50 à 100 fois plus virulent que le VIH

L’hépatite B est  50 à 100 fois plus virulent que le VIH responsable du Sida, et comme lui, son virus se transmet par contacts sexuels ou sanguins. Une étude prospective réalisée en 2003 au Service d'Hépato-Gasto-Entérologie du Centre

hospitalo-universitaire  Gabriel Touré de Bamako a retrouvé un nombre élevé des marqueurs viraux et de l'antigène HBs chez les malades souffrant d'affections chroniques du foie. Elle a aussi montré que les virus de l'hépatite B et de l'hépatite C  sont les plus prédominants dans la cirrhose et le cancer du foie au Mali.

Ramata TEMBELY

CHIFFRES

1 million/an : nombre de morts dans le monde par hépatite fulminante, cirrhose ou cancer du foie dû à une infection par VHB. C'est la neuvième cause de mortalité mondiale.

2 milliards : nombre de personnes infectées par le VHB dans le monde

 400 millions : porteurs chroniques dans le monde

60 millions : porteurs chroniques en Afrique

Source OMS

 

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
1200 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Test de dépistage volontaire du Sida : Les membres du gouvernement le feront-ils afin de donner l’exemple?  ( 6)
Remonter


 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011