Lundi 19 Novembre 03:01 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Editorial
Edito : Le symbole ou l’efficacité ?
 Le Républicain, 04/04/2011 Commentaires [ 14 ] E-mail Imprimer

Intervenu après quatre jours de suspens et moult rebondissements, le second Premier ministre du second mandat aura été plus le produit d’une césarienne que d’un accouchement normal.

 D’aucuns y verront la preuve que la démission du gouvernement mercredi dernier pouvait ne pas avoir été concertée entre les amis de vingt ans que sont Amadou Toumani Touré et Modibo Sidibé.

 En politique rien n’est totalement vrai mais rien n’est entièrement faux, non plus. Mais la lenteur dans le choix du successeur de Modibo Sidibé peut aussi avoir d’autres raisons : le président Touré n’avait fini de concevoir les missions et les profils du nouvel attelage et ensuite que bien qu’amateur incurable de symboles, le président a réfléchi et hésité avant de se décider à donner à la République la première femme chef de gouvernement de son histoire. Son pays encore très conservateur reste divisé sur la question du genre et les péripéties du code de la famille -qui eut en plus le malheur d’être peu communiqué- le prouvent amplement.

Or dans un an, le pays joue son destin démocratique avec des élections sensibles. Jamais le contexte sous-régional n’a eu autant d’implications directes pour la gouvernance locale.

La gestion de la demande sociale à un moment où habituellement convergent les revendications sera aussi un front prenant. Même chose pour la conduite la gestion du projet de réformes comme la révision constitutionnelle et le code de la famille qui ont deux ennemis : le temps et le message tel qu’il peut être perçu. Pour toutes ces raisons, l’ordre macho voulait un gladiateur.

ATT a tranché et dans le principe, il a rendu justice à 52% de notre population composés de femmes. Et puis, il ne veut pas passer son temps à surveiller si son Premier ministre n’est pas candidat aux élections qu’il est censé piloter. Reste à souhaiter que le président ait choisi la bonne personne pour le boulot.

 Reste aussi à souhaiter que la Première ministre sera loyalement accompagnée. D’où la question capitale de l’équipe. Car au-delà d’un symbole qui est à saluer, il y a la pression du résultat. Elle n’est pas facultative mais indispensable pour boucler un mandat sensible. Un autre remaniement d’ici à juin 2012 ne pouvant être rien d’autre qu’un signe de crise.

Adam Thiam

 

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
3288 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Editorial : Crise ivoirienne : Laurent Gbagbo aux abois  ( 1)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
14 ractions (0 en attente de modération)1 2  
Post par rebel  4268,  le 04 Apr 2011 23:03:16 GMT
 
Le symbole ou l'efficacité ?
a mediter, sans nul doute! une chose est
sure, le symbole pour le symbole ne sert a rien, et dorenavant, la gent feminine aura eu sa
chance et ne pourra plus avancer l'argument facile de la mysoginie... pour ne pas se sentir
concernee par la chose politique. alors, esperons que "[...] bien qu'amateur
incurable de symboles, [...] que le président ait choisi la bonne personne pour le boulot."
c'est l'essentiel, apres tout.
 
  Rpondre < rebel >
Post par rebel  4268,  le 04 Apr 2011 23:00:34 GMT
 
Le symbole ou l'efficacité ?
a mediter, sans nul doute! une chose est
sure, le symbole pour le symbole ne sert a rien, et dorenavant, la gent feminine aura eu sa
chance et ne pourra plus avancer l'argument facile de la mysoginie... pour ne pas se sentir
concernee par la chose politique. alors, esperons que "[...] bien qu'amateur
incurable de symboles, [...] Reste à souhaiter que le président ait choisi la bonne
personne pour le boulot."
c'est l'essentiel, apres tout.
 
  Rpondre < rebel >
Post par Kinguiranke  19547,  le 04 Apr 2011 20:50:05 GMT
 
Thiam, c'est le symbole de l'efficacite ici, et nous avons rendu hommage a nos meres, a nos
epouses et a nos filles, desormais nous avons brise les chaines de la l'injustice sociale et
nous avons donne a la femme la place qu'elle merite dans la gestion du foyer, du village, et
de la ville. Nous disons merci a ATT pour nous donner ce joli cadeau et cette grande
efficacite.
 
  Rpondre < Kinguiranke >
Post par Tototoutcourt  1609,  le 04 Apr 2011 13:09:36 GMT
 
Thiam, il faut obligatoirement choisir ou on peut prendre les deux? trop
tard..........Je prefere et je prend les 2 pour l'instant. Bon courage Madame le premier
ministre, heuu! pardon la premiere ministrette...non! treuse...heu!...? pourquoi faire
toujours compliqué quand on peut faire simple, parmis les 48% il y'a bien un gladiateur...
bon debrouiller vous avec votre symbole.
 
  Rpondre < Tototoutcourt >
Post par Yougoussake  180,  le 04 Apr 2011 11:27:46 GMT
 
Pour ATT ce qui compte c'est les symboles....
 
  Rpondre < Yougoussake >
Post par Dongo  885,  le 04 Apr 2011 10:44:26 GMT
 
Le généralissime écoute-t-il les récriminations de ses sujets? Qu'il nous soit permis
d'en douter. Que reproche-t-on au super flic galonné: son manque de poigne tant face à la
question récurrente du Nord que face à la spéculation sur le marché des céréales et à
l'incurie du monde des affaires en général et de l'administration en particulier. La
question du Nord, me dira-t-on échappe à la compétence du premier des ministres et c'est
ce qui couté sa place à son prédécesseur. Et les prix des céréales? Et ces
commerçants qui peuvent tout se permettre? Et l'initiative riz ou "Rire", dont il est sûr
qu'on ne fera jamais l'audit? Le profil sied comme vous le dites, plus à un gladiateur,
qu'à une rose des sables. Ensuite les femmes du Mali, veulent plus une réelle égalité
des chances, plus qu'à un vernis médiatique. Il faut, pour nous convaincre que le
gouvernement soit à cinquante-cinquante et que la parité soit la règle dans les futures
nominat
 
  Rpondre < Dongo >
Post par Dongo  885,  le 04 Apr 2011 10:40:13 GMT
 
Le généralissime écoute-t-il les récriminations de ses sujets? Qu'il nous soit permis
d'en douter. Que reproche-t-on au super flic galonné: son manque de poigne tant face à la
question récurrente du Nord que face à la spéculation sur le marché des céréales et à
l'incurie du monde des affaires en général et de l'administration en particulier. La
question du Nord, me dira-t-on échappe à la compétence du premier des ministres et c'est
ce qui couté sa place à son prédécesseur. Et les prix des céréales? Et ces
commerçants qui peuvent tout se permettre? Et l'initiative riz ou "Rire", dont il est sûr
qu'on ne fera jamais l'audit? Le profil sied comme vous le dites, plus à un gladiateur,
qu'à une rose des sables. Ensuite les femmes du Mali, veulent plus une réelle égalité
des chances, plus qu'à un vernis médiatique. Il faut, pour nous convaincre que le
gouvernement soit à cinquante-cinquante et que la parité soit la règle dans les futures
nominat
 
  Rpondre < Dongo >
Post par Dongo  885,  le 04 Apr 2011 10:38:55 GMT
 
Le généralissime écoute-t-il les récriminations de ses sujets? Qu'il nous soit permis
d'en douter. Que reproche-t-on au super flic galonné: son manque de poigne tant face à la
question récurrente du Nord que face à la spéculation sur le marché des céréales et à
l'incurie du monde des affaires en général et de l'administration en particulier. La
question du Nord, me dira-t-on échappe à la compétence du premier des ministres et c'est
ce qui couté sa place à son prédécesseur. Et les prix des céréales? Et ces
commerçants qui peuvent tout se permettre? Et l'initiative riz ou "Rire", dont il est sûr
qu'on ne fera jamais l'audit? Le profil sied comme vous le dites, plus à un gladiateur,
qu'à une rose des sables. Ensuite les femmes du Mali, veulent plus une réelle égalité
des chances, plus qu'à un vernis médiatique. Il faut, pour nous convaincre que le
gouvernement soit à cinquante-cinquante et que la parité soit la règle dans les futures
nominat
 
  Rpondre < Dongo >
Post par Ndy  4763,  le 04 Apr 2011 09:26:32 GMT
 
Le Général Kafougouna KONE à Koulikoro ce jour à 15h00 pour discuter avec les insurgés
sur le départ du gouverneur Sounkalo BOUARE et du Préfet. La population de la ville de
Koulikoro ce matin encore voulait continuer sa marche de protestation, mais elle à dû
sursoir pour écouter les propositions de Kafougouna afin de savoir si le Gouverneur et le
Préfet vont partir ou pas. Koulikoro depuis près de 3 mois maintenant est en ébullition
d’abord à cause de l’obstruction de la route du Lycée par une construction anarchique
ayant occasionné la mort d’un élève(le gouverneur ayant soutenu à la télé que
l’enfant serait mort par suite de bousculade au lieu de parler de mort par suite de
blessure causé par une grenade lacrymogène), puis s’est ajouté des revendications
sociales qui embrase la ville. Mme CISSE Mariam Kaidama SIDIBE Koulikoro vous regarde.
Affaire à suivre
 
 
Rponse de < MisterX  226 > < Ndy >,  le 04 Apr 2011 09:29:33 GMT
 
Parlement des jeunes du Mali : Est ce que quelqu'un peut dire d'où viennent ces parlementaires? que font ils ? qui representent ils ? comment sont ils devenus parlementaires ? Elections ? Nominations ? Nepotisme ?
 
  Rpondre < MisterX >
Post par bamaak  3,  le 04 Apr 2011 09:18:44 GMT
 
BONNE CHANCE AU NOUVEAU PM ET BEAUCOUP DE COURAGE
 
  Rpondre < bamaak >
14 ractions (0 en attente de modération)1 2  

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011