Lundi 19 Novembre 04:44 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Développement
Réalisé pour un coût de 30milliards de FCFA : Le Pont de l'amitié sino-malienne inauguré dans la liesse populaire par le président ATT en présence d'une forte délégation chinoise
 L'Indépendant, 26/09/2011 Commentaires [ 7 ] E-mail Imprimer
Diané Ahmed Semega, décoré par le président de
la République

Le troisième pont du district de Bamako baptisé " Pont de l'amitié Sino-malienne " s'impose désormais majestueusement sur les deux rives du fleuve Djoliba. Construit pour un coût global de plus de 30 milliards FCFA, il a été inauguré le jeudi 22 septembre par le chef de l'État, Amadou Toumani Touré, en présence d'un parterre de personnalités maliennes et d'une très forte délégation chinoise conduite par  le ministre Assistant  Chargé du Commerce de la ChineYu Jianhua et d'une foule des  grands jours venue apprécier le joyau.

La première dame, Touré Lobbo Traoré, l'ancien président de la Commission de l'Uemoa, Soumaila Cissé, les anciens Premiers ministres Modibo Sidibé et Ousmane Issoufou Maiga et beaucoup d'anciens ministres, entre autres personnalités, ont assisté à l'inauguration du troisième pont de Bamako. Les travaux de cet ouvrage gigantesque, cadeau de la Chine à notre pays, ont été  lancés en février 2009 par les présidents Hu Jintao et Amadou Toumani Touré.

Conçu avec une esthétique lui permettant de s'intégrer harmonieusement dans l'environnement du site, ce joyau architectural était très attendu par les populations car il va désormais décongestionner le trafic à l'intérieur de la ville de Bamako, en permettant une liaison plus aisée des communes I et VI.

En plus, ce nouveau pont va faciliter la circulation des gros porteurs en provenance de Ségou et Sikasso devant se rendre à la zone industrielle ou emprunter la route de Koulikoro. Ce n'est pas tout. Le troisième pont permettra également aux populations de la commune I et de Koulikoro de mieux accéder à l'hôpital du Mali situé en commune VI.

Pendant les 27 mois de travaux, l'infrastructure a été un chantier-école pour les étudiants maliens et ceux de la sous-région qui s'y rendaient pour s'imprégner de l'expertise chinoise en matière de ponts et chaussées. C'est ainsi que de nombreux étudiants de l'Ecole nationale d'ingénieurs, ainsi que des auditeurs provenant d'autres écoles de formation technique et professionnelle du Mali et des pays voisins sont venus y effectuer des stages pratiques.

Il est bon de préciser que le Pont de l'amitié sino-malienne est le plus grand investissement réalisé par la Chine en Afrique de l'ouest. C'est un véritable ouvrage d'art monumental et futuriste qui enjambe fièrement le fleuve Niger et s'impose comme une prouesse technologique de dernière génération. Il est long de 1616 mètres, soit la longueur du pont des Martyrs et celle du pont Fadh réunies. Il offre des voies d'accès de 667 m et deux échangeurs d'une longueur de 899m et 866 m respectivement à Missabougou et Sotuba. En plus d'un réseau de drainage des eaux de ruissellement ainsi que celui de l'éclairage public.

En effet, c'est un plaisir de contempler ce joyau le soir lorsque toutes ses lumières sont allumées. Autres détails techniques et pas des moindres, le troisième pont se présente en un ouvrage en béton précontraint avec 69 travées, constitué du pont principal, du pont d'accès et du saut de mouton. Les travaux ont été exécutés par l'entreprise China Gezhouba Group Company Limited dans un délai record de 27 mois, soit 8 mois avant la fin du délai contractuel qui était prévu en avril 2012. Cela, en dépit des problèmes techniques enregistrés dans le transport du matériel de l'entreprise au début des travaux. En effet, entre autres désagréments, un conteneur s'est renversé dans les eaux profondes de l'Afrique du sud. Les travaux de l'ouvrage ont permis la création de 1025 emplois dont 845 emplois journaliers occupés par des citoyens maliens.

Le ministre de l'Equipement et des transports, Hamed Diane Séméga, en a profité pour rendre un vibrant hommage à toutes les structures qui ont évolué sur le site, notamment la Direction nationale des routes, les ouvriers et les techniciens chinois.

 

Le représentant du président chinois, le ministre Assistant Chargé du Commerce de la Chine, a rassuré les autorités maliennes de l'accompagnement de son pays. Il avait, auparavant, salué l'exemplarité de la coopération entre les deux Etats et a laissé entendre que l'empire du milieu va faire du Mali une zone de concentration de la coopération chinoise dans la sous-région.Le plus heureux de tous, c'était, sans nul doute, le chef de l'État, Amadou Toumani Touré. Dans son intervention, il s'est longuement attardé sur la coopération entre les deux pays. Il a rappelé que la Chine a, de tout temps, maintenu le cap de sa coopération avec les différents régimes qui se sont succédé dans les affaires au Mali. Il a égrené une liste des nombreux investissements chinois dans notre pays. 

 

 

A le croire, entre les deux pays, c'est une longue histoire d'amitié que tous les dirigeants, de part et d'autres, ont tenu à consolider et élargir au fil des années. Citant le philosophe Isaac Newton, ATT dira que " nous avons été plutôt de ceux qui construisent les ponts ". Au terme de la cérémonie protocolaire, la délégation présidentielle a traversé le pont pour la première fois, suivie des autres officiels et de nombreux usagers. C'est pour dire qu'avec ce pont, les deux rives sont plus que jamais proches.

 

Abdoulaye DIARRA

 

 

 

Pour services rendus à la nation, Hamed Diané Séméga décoré Grand Commandeur de l'Ordre National du Mali par ATT

L'inauguration du troisième pont fut l'occasion pour le chef de l'État, Amadou Toumani Touré, de décerner des distinctions à des personnes sans lesquelles la réalisation de l'ouvrage ne serait pas une réalité. Au premier rang desquelles figure en bonne place le ministre de l'Equipement et des transports, Hamed Diane Séméga. Ces distinctions, fait remarquer Amadou Toumani Touré, revêtent une valeur symbolique encore plus forte et les récipiendaires l'ont largement méritée.

 

Ainsi dit, Hamed Diane Séméga a été fait Grand Commandeur de l'Ordre national du Mali. C'est là toute la consécration d'un homme qui a troqué son costume de ministre contre la combinaison du contremaitre pour être constamment sur le terrain pour suivre l'évolution des travaux de réalisation des infrastructures initiées par le Chef de l'État pour faire du Mali un pays émergent. Par la même occasion, l'émissaire du président chinois, le ministre du Commerce, Yu HuJian, a été élevé au grade d'Officier de l'Ordre national du Mali et le Directeur national des routes, Issa Hacimi Diallo, au grade de Commandeur de l'Ordre national du Mali. Ce sont au total 10 Maliens et 7 Chinois qui ont reçu des distinctions officielles des mains du chef de l'Etat.                      

 

 

    Abdoulaye DIARRA


L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
3340 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Nouveau Centre Commercial de Bamako : La modernisation du centre ville enclenchée  ( 5)
Infrastructure routière : Le pont de l’amitié Mali-Chine inauguré  ( 1)
Inauguration du centre commercial et du parking à étages de l'ACI : Un complexe ultramoderne pour le monde des affaires -Bittar met en garde les maires contre le morcellement des marchés  ( 3)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par malianticorruption  780,  le 26 Sep 2011 17:30:28 GMT
 
CE QUE PEUT NOUS COUTER UNE AUTORITE POLITIQUE ADMINISTRATIVE OU JUDICIAIRE CORROMPUE :
LORSQU’UNE AUTORITE ADMINISTRATIVE POLITIQUE OU JUDICIAIRE CORROMPUE INSCRIT UN SEUL DE
SES ENFANTS A L’ECOLE « LIBERTE A » : ELLE JETTE 200 AUTRES ENFANTS DANS LES BRAS
D’IGNOBLES MARABOUTS POUR MENDIER. AU MOINS 20 CLASSES A L’ECOLE PUBLIQUE PASSENT D’UN
EFFECTIF DE 60 A 90 ELEVES. SI SON ENFANT EST INSCRIT EN FRANCE OU AUX ETATS-UNIS : C’EST
400 ENFANTS QUI DORMIRONT DANS LA RUE. ET C’EST 40 CLASSES QUI DEVIENNENT PLETHORIQUES A
L’ECOLE PUBLIQUE. UNE AUTORITE ADMINISTRATIVE, POLITIQUE OU JUDICIAIRE CORROMPUE QUI
ENVOIE SA FEMME POUR UN ACCOUCHEMENT EN FRANCE OU AUX ETATS-UNIS : TUE 50 FEMMES LORS DE
LEURS ACCOUCHEMENTS, SON SEUL ENFANT AINSI MIS AU MONDE EQUIVAUT A 100 MORT-NES ICI, CHAQUE
MAISON QU’ELLE SE CONSTRUIT EST L’EGALE DE:20 BATIMENTS ADMINISTRATIFS QUI SE DELABRENT,
150 MAISONS QUI S’ECROULENT PENDANT L’HIVERNAGE A TRAVERS LE MALI.
 
  Rpondre < malianticorruption >
Post par Broulayi  2647,  le 26 Sep 2011 15:26:42 GMT
 
...... Bien ! ........ c'est promis......... nous allons nous battre pour que, sous
l'impulsion de l'immense diaspora malienne ici en France, ce pays fasse un grand acte de
développement........ je ne sais pas moi........ un grand hôpital......... un grand
barrage hydroélectrique............ des centaines de milliers d'hectares aménagés pour le
riz...........
 
  Rpondre < Broulayi >
Post par bbouz  118,  le 26 Sep 2011 12:25:41 GMT
 
Nous les malienne de la diaspora on a rien compris on veux photos du pont sur plusieurs
facettes.
 
  Rpondre < bbouz >
Post par badougua  38,  le 26 Sep 2011 12:02:46 GMT
 
vive les chinois
 
  Rpondre < badougua >
Post par malianticorruption  780,  le 26 Sep 2011 10:47:46 GMT
 
La corruption au Mali, Parlons-en: Sachons que notre Mali démocratique ne mérite pas
d’être plus corrompu que celui de Moussa TRAORE. Chaque malien doit méditer sur
l’étendue de la corruption aujourd’hui dans notre pays. Sachez qu’au Mali, par
semaine : la gendarmerie est corrompue à hauteur de 35 millions de F Cfa, la police empoche
45 millions dont 27 dans la circulation routière urbaine, les services des impôts sont,
eux, corrompus à hauteur de 60 millions, la douane « creuse notre tombe » avec 90
millions de FCFA. Ces sommes pourraient: Construire une école par village dans notre pays,
Construire un centre de santé de mêmes dimensions que celui du quartier-mali pour les 761
collectivités territoriales de notre pays. Construire 20 ponts de même type que le pont
Fahd, Bitumer Kayes-Kidal en 8 ans.
 
  Rpondre < malianticorruption >
Post par veridique  3380,  le 26 Sep 2011 10:39:47 GMT
 
Bravo! vive la cooperation chinoise! vive ATT , vive Semega et vive le Mali!
 
  Rpondre < veridique >
Post par Gerenimo  535,  le 26 Sep 2011 09:27:21 GMT
 
Au lieu de nous montrer l'inutile photo de la decoration inutile de ce Semega, faites nous
plutot le plaisir de nous montrer les photos du pont sur plusieures facettes.
 
  Rpondre < Gerenimo >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011