Mercredi 19 Septembre 06:51 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Tourisme
Rapt de touristes dans les régions du nord : Les agences de voyage du Mali dénoncent le laxisme de l’Etat
 Le Républicain, 02/12/2011 Commentaires [ 5 ] E-mail Imprimer

L’enlèvement de deux français dans un hôtel de Hombori et la prise de trois autres touristes en otage à Tombouctou, avec l’assassinat d’un touriste allemand, sont des évènements qui viennent pratiquement pour faire déborder le vase. Des agences de voyage qui ne travaillent plus depuis trois ans ne savent plus à quel saint se vouer. De crainte de mettre la clef sous le paillasson, les responsables des Agences de voyage du Mali se sont retrouvés le 29 novembre 2011, dans la salle de conférence de l’Office malien de l’hôtellerie (OMATHO) pour décider d’une conduite à tenir face à ce qu’ils considèrent  comme le laxisme de l’Etat.

Pays à fort potentiel culturel, le Mali à force de travail était parvenu à s’imposer comme une destination touristique très prisée dans les différents programmes des tours opérators. Bon an, mal an, le tourisme malien était parvenu à se hisser parmi les secteurs qui contribuent le plus à l’économie du pays avec 80 milliards de FCFA. Mais, depuis quelques années, cette performance est en net recul. Pour cause : alors qu’aucun touriste n’avait été enlevé sur le territoire malien, la France avait initié une campagne auprès de ses ressortissants pour déconseiller la destination du Mali. Du coup, la filière touristique au Mali a accusé un coup terrible.

 Des hôteliers aux agences de voyage en passant par les petits artisans et autres restaurateurs, c’est la débandade générale. Les touristes n’arrivaient plus qu’à compte gouttes et les acteurs de la filière étaient tous devenus comme des malades sous perfusion. Ils avaient tout juste des miettes pour faire vivre leur entreprise en attendant des périodes plus fastes. N’eut été les récents évènements, nombreux sont les citoyens des pays occidentaux qui étaient prêts à passer outre les interdictions de leur chancellerie pour venir visiter notre pays.

Et, c’est ce que les responsables des Agences de voyage n’arrivent pas à pardonner à l’Etat, étant donné qu’un battage médiatique avait été initié pour dire à tout le monde que le Mali était une destination sûre. A la réunion du 29 novembre 2011,  les Agences de voyage, après avoir dénoncé le laxisme de l’Etat, ont discuté de la possibilité d’organiser une marche  à Bamako ou à Tombouctou, pour dénoncer l’attitude de ces bandits d’une autre époque qui sapent l’économie du Mali par leur comportement des plus répréhensibles. Au cours de cette marche, elles comptent interpeller l’Etat malien afin qu’il prenne tous les dispositions pour assurer la sécurité sur toute l’étendue du territoire.

En attendant, certains responsables d’Agences de voyage ont proposé la mise en place d’une  Association forte qui sera leur interlocuteur avec les autorités du pays. Mais, auparavant dans les discussions Aly Dolo, maire de Sangha, dont la commune vit à 95% du tourisme, a conseillé aux responsables d’Agences de voyage de ne rien attendre du Gouvernement. Pour la simple raison qu’après ce qui s’est passé à Hombori et à Tombouctou, le Gouvernement n’a sanctionné aucun responsable de la sécurité, bien qu’ils ne soient pas exempts de tout reproche. « En vous taisant et ne bougeant pas, vous êtes tous complices de ce qui vient de se passer », a-t-il indiqué. La réunion a convenu que le plan de sécurisation des axes routiers, des sites touristes et des établissements hôteliers du Mali est insuffisant en ce sens qu’il ne prend pas en compte l’escorte  ou le jalonnement entre Douentza et Tombouctou.

   Assane Koné

Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
1150 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Le ministre Mohamed El Moctar à propos du secteur touristique ! « Quand on s’attaque au secteur touristique, on s’attaque à l’Etat »  ( 10)
Tourisme malien : Des funérailles anticipées  ( 4)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Post par seulelafoisauve  86,  le 02 Dec 2011 14:01:04 GMT
 
Il est peut être temps que des sociétés de sécurité privée voient le jour au Mali et
l'Etat doit accepter que les vigiles de ces sociétés soient armés pour faire face aux
bandits qui semblent déborder les forces étatiques.
 
 
Rponse de < fa traoré  1337 > < seulelafoisauve >,  le 02 Dec 2011 16:28:36 GMT
 
tu voudrais que les chasseurs de primes s'installent au Mali? c'est peut etre une solution, car apparemment personne ne veut mourir cadeau pour les autres
 
  Rpondre < fa traoré >
Post par mirage express  215,  le 02 Dec 2011 10:58:32 GMT
 
bien parler monsieur dolo il faut que toute les region marche tout les hotelier artisant
gargote alimentation il faut les pousse sinom si ont dort ca veut dire quont est complice
letat ne va jamais nous dedomager et ont nous laisse tomber il faut denoncer lincapaciter de
letat a gerer ce probleme de toute facon ont paierait plus dinpot ca plus rien meme pas une
miete ces deja bien mais il faut qont se leve comme un seul homme et ont marche denoncer
letat il ya a mare du laxisme de letat ont a tout perdue ont a investi endeter mais letat
sen fout cest nous cest eux qui devront prendre le taureau par les corne et le teraser il
faut decider un jour pour que toute les region se leve et marcher pour defendre le tourisme
 
  Rpondre < mirage express >
Post par koudis  2948,  le 02 Dec 2011 09:48:06 GMT
 
Merci Aly et ce n'est pas seulement le tourisme!!! A Kignan dans la région de Sikasso un
ressortissant est entrain d'installer une petite unsine d'extraction de jus, les ingénieurs
allemands qui doivent superviser le boulot ne viendront plus. Ils disent que le Mali est
dangereux et les assurances ne veulent pas couvrir les voyages au Mali donc ils ont
annulé!!!
 
  Rpondre < koudis >
Post par zairois  257,  le 02 Dec 2011 09:38:56 GMT
 
Ces agences ne savent - elles pas depuis longtemps que le ministre Gassama est
incompétents? Ignorent -elles la moralité et le mode de recrutement des forces de l'ordre.
C'est pas maintenant que leurs interêts particuliers sont visés qu'elles doivent sortir
leur nez. Elles sont dans des magouilles organisées par les fonctionnaires et je pense que
personnes ne sera surpris des dangers à venir.
 
  Rpondre < zairois >

 Réagir cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne refltent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la dfense de la rpublique Codem en appelle l'union sacre
    Mali: ramnagement du gouvernement, ngociations Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le dveloppement en Afrique de lOuest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colre lancent une expdition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako at-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011