Dimanche 18 Novembre 01:18 GMT 
à Bamako [La Météo]
maliweb.net
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
Politique
Présidentielle 2012 : IBK investi par le Rassemblement pour le Mali (RPM)
 Le Républicain, 16/01/2012 Commentaires [ 10 ] E-mail Imprimer

Le stade omnisports Modibo Keïta a abrité, le samedi  14 janvier 2012, la cérémonie d’investiture du candidat Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) pour la présidentielle de 2012. C’était en présence de milliers de militants et sympathisants du parti et des membres de la Coalition IBK 2012, constituée de 15 partis politiques et de nombreuses associations de soutien.


Plus de 30 000 personnes étaient présentes à cette cérémonie d’investiture du candidat IBK à l’élection présidentielle d’avril 2012. L’on  notait la présence de quelques figures emblématiques comme Seydou Badian Kouyaté, auteur de ‘’Sous l’orage’’ ; Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien premier ministre du Mali ; Chérif Ousmane Madani Haïdara, Soufi Billali, Soufi Adama etc. Moussa Timbiné, porte parole de la jeunesse du collectif des partis pour IBK, a fait savoir que le candidat IBK est un homme de rigueur, homme de confiance, homme de compétence et de mérite, travailleur lucide et infatigable qui a mis le Mali et les Maliens au dessus de tout. A l’en croire, le président du RPM comprend les enjeux de leur époque. « Nul doute qu’avec vous, camarde président, les Maliens et les Maliennes sentiront le changement, vivront le changement et fêteront le changement ensemble dans la quiétude et l’assurance. C’est pourquoi se serrant les coudes, les forces positives de notre pays vous rassurent d’une victoire éclatante en 2012 », a-t-il dit à l’endroit d’IBK. A ses dires, la bonne gouvernance qu’ils espèrent tant sera une réalité quotidienne.    

   
Ce jour d’investiture, sur la pelouse du stade Modibo Kéita, une projection a été suivie avec attention, qui retrace le parcours du candidat IBK, ainsi que de nombreux témoignages sur les qualités de l’homme. Un moment pathétique de la cérémonie a été sans doute la remise symbolique du fanion par deux petits enfants au candidat IBK pour qu’il soit leur porte étendard.     

       
Le Candidat Ibrahim Boubacar Keïta a fait savoir que c’est avec honneur et humilité, mais aussi une conscience claire et nette de la lourde responsabilité qui en découle qu’il a pris bonne note de l’appel solennel que les militants et militantes du RPM viennent de lui lancer à l’effet de porte étendard à l’élection présidentielle du 29 avril 2012. « Oui, je suis le candidat de tous les Maliens », a dit IBK.
Il s’est dit prêt à relever les grands  défis du Mali d’aujourd’hui et de demain à savoir: la sauvegarde et la consolidation des acquis démocratiques, la crise de l’école, l’emploi des jeunes, le développement des ressources minières, la modernisation de nos structures et pratiques économiques, l’épanouissement de la société civile, la professionnalisation de l’administration publique, la sécurité alimentaire, l’accessibilité économique et géographique des soins de santé et des médicaments, l’éradication de la corruption, l’assainissement de la justice, l’épanouissement socio-économique, culturel, touristique et politique du Mali, le développement durable et équilibré de toutes les régions du Mali,  l’égalité des chances pour tous les citoyens, la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national, le renforcement de l’entreprenariat,  la lutte contre l’ennemi au sein de la société malienne, le rayonnement de la voix du Mali  démocratique sur tous les grands enjeux africains et internationaux. « Comment laisser nos jeunes sans avenir ? Comment accepter que notre vaillante armée nationale soit humiliée par des bandits ? Comment accepter que des centaines de milliards soient détournés ? », s’est interrogé IBK.


Pour le candidat, ce tableau sombre n’est pas fatal, seulement il est temps d’agir. «  J’ai le désir profond d’aider, d’accompagner et de protéger chaque Malien. Mon énergie serait sans faille. Oui, je veux le Mali », a-t-il martelé. IBK s’est dit prêt à présider le Mali pour que le pays change positivement. A l’en croire, une fois élu président de la République du Mali, un grand contrat sera fait pour la jeunesse, des mesures fortes pour l’école car avec lui, l’école ne sera plus un luxe mais un devoir. Il a promis que d’ici 2017, chaque région du Mali disposera d’un campus universitaire et dès qu’on est titulaire du baccalauréat, chaque universitaire aura un ordinateur portable pour les cours. Il a souhaité la paix sur l’ensemble du territoire car le Mali a été et sera un et indivisible. La cérémonie d’investiture fut agrémentée par des artistes vedettes, comme Bako Dagnon, Fantani Touré etc.              
Aguibou Sogodogo           
B. Daou


Le Républicain, est seul responsable du contenu de cet article  
1192 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Présidentielle 2012 : Moussa Mara d’accord avec le nouveau code des personnes et de la famille  ( 5)
Forum des leaders : Boubèye lance un appel pour soutenir un candidat issu des partis politiques  ( 27)
Le Président de la CENI face à la presse : «Nous ferons en sorte que la victoire du vainqueur soit préservée»  ( 1)
Soumeylou Boubèye Maïga lors du forum des leaders: «Nous nous battons pour que le futur Président soit issu d’un parti politique»  ( 14)
Le Directoire du parti de Bouga Traoré face à la presse : «La CARE n’est pas la fille de l’UDPM»  ( 4)
Moussa Mara à propos du Code des Personnes et de la Famille : «Nous sommes en phase avec les nouvelles dispositions»  ( 2)
Me Mountaga Tall au cours de son investiture : « Wati sera »  ( 30)
IBK au cours de son investiture au stade Modibo Kéita : « Aucune victoire ne sera encore volée en 2012 »  ( 63)
Investiture d’IBK : Tout en grand  ( 6)
Forum des leaders de l’ASMA : Sous le signe de la persévérance, de la préservation et de la prospérité  
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
Posté par NAKANMA  79,  le 17 Jan 2012 03:18:31 GMT
 
IBK le vendeur d'illusions a deja montre ses limites. Il est temps pour lui de prendre sa
retraite.
 
  Répondre à < NAKANMA >
Posté par DOUDOUBA  6028,  le 16 Jan 2012 02:09:43 GMT
 
IBK: « l’école ne sera plus un lux mais un droit, chaque étudiant, après le bac, aura
un ordinateur portable, chaque région aura un campus universitaire. Je prévois un contrat
qui liera l’Etat à la jeunesse. Au plan économique, dès mon arrivée au pouvoir, je
compte redynamiser notre économie et amener cette dernière d’une économie de
pauvreté à une économie de richesse »
 
 
Réponse de < NAKANMA  79 > à < Almouha1 >,  le 17 Jan 2012 03:16:22 GMT
 
Bien dit Almouha. Maitenant ca devient IBK le vendeur d'illusions
 
  Répondre à < NAKANMA >
Réponse de < Almouha1  61 > à < DOUDOUBA >,  le 16 Jan 2012 22:41:21 GMT
 
Ce genre de promesses n'avance en rien le pays et dévoile flagrament le mensonge, le problème de l'école malienne ce n'est pas un pb d'ordinateurs pour les étudiants mais un mensonge electoral de celui qui prétent être un kankelentigui. C'est ce que l'on appelle un vendeur d'illusions, ce n'est ni reflechi, encore moins faisable pour qui connait nos pays. Ces idées il ne les avait quand il a été PM, ça veut dire qu'à l'époque il n'aimait pas le Mali.
 
Posté par DOUDOUBA  6028,  le 16 Jan 2012 02:09:35 GMT
 
IBK: « l’école ne sera plus un lux mais un droit, chaque étudiant, après le bac, aura
un ordinateur portable, chaque région aura un campus universitaire. Je prévois un contrat
qui liera l’Etat à la jeunesse. Au plan économique, dès mon arrivée au pouvoir, je
compte redynamiser notre économie et amener cette dernière d’une économie de
pauvreté à une économie de richesse »
 
  Répondre à < DOUDOUBA >
Posté par DOUDOUBA  6028,  le 16 Jan 2012 01:47:52 GMT
 
IBK:« je ne suis pas le candidat d’un seul parti, d’un camp, d’un groupe, d’une
communauté ou d’une région. Je suis le candidat de tous les Maliens, Oui, je suis le
candidat du peuple malien.»
 
  Répondre à < DOUDOUBA >
Posté par DOUDOUBA  6028,  le 16 Jan 2012 01:47:46 GMT
 
IBK:« je ne suis pas le candidat d’un seul parti, d’un camp, d’un groupe, d’une
communauté ou d’une région. Je suis le candidat de tous les Maliens, Oui, je suis le
candidat du peuple malien.»
 
  Répondre à < DOUDOUBA >
Posté par DOUDOUBA  6028,  le 16 Jan 2012 01:47:40 GMT
 
IBK:« je ne suis pas le candidat d’un seul parti, d’un camp, d’un groupe, d’une
communauté ou d’une région. Je suis le candidat de tous les Maliens, Oui, je suis le
candidat du peuple malien.»
 
  Répondre à < DOUDOUBA >
Posté par NAKANMA  79,  le 16 Jan 2012 00:14:47 GMT
 
Jamais deux sans trois. Pauvre IBK qu'est ce qui lui fait croire qu'il peut etre le
president du Mali? Apres deux cuisantes echecs et humiliation, il en veux une troisiemme
coute que coute. Qu'est ce qu'il trouvera a dire de nouveau cette fois-ci apres l'echec? On
a deja assez entendue "on m'a vole ma victoire". Comme si la victoire apartient a lui et lui
seule IBK!
 
  Répondre à < NAKANMA >
Posté par homme debout sabre au clair  1223,  le 15 Jan 2012 21:34:29 GMT
 
qui nous racontait qu'il y avait 100.000 militants et sympathisants au stade pour
l'investiture de IBK ? le journaliste nous parle de 30.000 !!!! où est l'erreur?
 
  Répondre à < homme debout sabre au clair >

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011