Lundi 20 Mai 14:26 GMT 
à Bamako [La Météo]
 Accueil  Politique Sports Économie Faits divers Musique Régions Monde Contributions Gastronomie Annonces   Nord-Mali Immigration 
Rechercher un article sur maliweb.net: 
La Situation politique et sécuritaire au Nord
Le président de l'Adpm, Abidine Ould Ahmed Ganfoud, à propos de la situation au nord : «Non au harakiri malien, non à une guerre totale au Mali»
 L'Indépendant, 25/01/2012 Commentaires [ 15 ] E-mail Imprimer

Le Président de l'Alliance pour la défense des populations du Mali (ADPM), Abidine Ould Ahmed Ganfoud, part de sept constats fondamentaux pour expliquer la situation d'insécurité actuelle dans le septentrion de notre pays. Des constats qui lui ont fait dire ceci : "Il ne faut pas être un devin pour prédire cette nouvelle rébellion".

Comme après l'échec de la création, sous l'ère coloniale, de l'Organisation commune des régions sahariennes (OCRS) que prévoyait le Loi française N° 57-7-27 du 10 janvier 1957, parue dans le journal officiel de la République française du 12 janvier 1957, qui envisageait l'instauration d'un espace spécifique touareg, "une nouvelle rébellion des touareg vient d'être lancée" selon Ganfoud. A l'opposé des hauts responsables du Mali, poursuit-il, camouflés dans des villas climatisées à Bamako et des militaires en mal de guerre, qui ont décidé de lancer des jeunes Maliens s'entre-tuer et soucieux du bien-être des populations concernées dont surtout celui des jeunes, je dis "Non au harakiri malien", "Non à la guerre totale au Mali prônée par des inconscients" "Non à la surenchère électoraliste de certains candidats aux élections présidentielles maliennes qui sont prêts à tout dire et à tout faire pour grappiller quelques voix".     

 

Abidine Ganfoud part de sept constats essentiels pour expliquer l'insécurité au Nord Mali.

Dans son premier constat, il met l'accent sur la diversité des populations maliennes et l'immensité du territoire. Etat d'Afrique, le Mali couvre une superficie de 1.240.190 Km2, soit deux fois et demie celle de la France. Ses 14 millions d'habitants (cinq fois moins peuplé que la France) ont une espérance de vie de 46 ans. Les principales ethnies sont : les Mandingues 40%, les Peulhs 13,9%, les Sénoufos 9%, les Soninkés 8,8%, les Dogons 8%, les Songaïs 7,2% , les Malinkés 6,6%, les Dioulas 2,9%, les Bwas 2,4%, les Touareg 1,7% et l'Ajjma ou Maures 1,2%.

Deuxième constat, le Président de l'ADPM évoque la banalisation de la rébellion et la non résolution de ses causes. D'après lui, avant l'indépendance qu'il qualifie «d'aumône donnée au Mali par le Général De Gaulle», il y a eu, dans la région du Sahara (Mali, Niger etc.), plusieurs rébellions dont les plus meurtrières se sont déroulées dans la période allant de 1960 à 2012, sous la présidence de Feu Modibo Kéïta, Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré.   

 

Dans son troisième constat, Ganfoud dénonce la pauvreté endémique des populations du Mali et dit avoir l'impression que «celles du Nord sont abandonnées». Car, selon lui, du point de vue économique, «toutes les maigres richesses sont concentrées dans le sud du pays alors que le nord du pays ne doit sa survie que grâce aux dons et autres aumônes qui lui sont octroyés par les Occidentaux et les organisations internationales».  

Le quatrième constat évoqué par Ould Ganfoud tient au rejet systématique des gens du nord. De façon persistante, déplore-t-il, «on met dans le même sac toutes les populations du Nord qu'on qualifie de rebelles. Ce qui crée chez elles un sentiment de rejet».

Le cinquième constat est relatif à l'insécurité permanente instaurée dans le Sahara. Selon lui, «le nord Mali et le Sahara sont devenus des "No man's land" où sévissent divers trafiquants».

 

Le sixième constat se rapporte à la chute de Khadafi et au retour des combattants touareg. Après la chute du guide libyen, dit-il, «de nombreux jeunes, potentiels chômeurs, sont rentrés au Mali, armés jusqu'aux dents, les poches momentanément pleine et les têtes pleines de projet de société».

Enfin le septième constat fait par le leader de l’APDM a trait au changement potentiel de Président pourrait expliquer la crise au nord. Aux dires de certains, relève Ganfoud, «le Président actuel semblerait chercher toutes les combines possibles pour se maintenir à son poste et bénéficier du château présidentiel climatisé à Koulouba». Il ajoute : «Aux dires de certains, les candidats à la présidentielle aux abois, chantent tous les airs imaginables quels qu'ils soient et sont prêts à s'allier à Satan pour grappiller quelques voix».

 

D'après Ould Ahmed Ganfoud, qui avait lui-même annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle avant de se retracter, face à la situation très grave, créée par cette nouvelle rébellion, aucun Malien, où qu'il soit, ne peut rester les bras croisés sans rien faire. "Ayant une grand-mère paternelle bambara de Sikasso, une grand-mère maternelle Peulh de Mopti, un grand-père paternel Al Gawinine de Mauritanie et un grand-père maternel songhaï du Niger, j'ai décidé de m'impliquer, plus que quiconque, dans cette lutte pour la sauvegarde de nos populations, quitte à y perdre ma propre vie, pour éviter que des Maliens ne se fassent harakiri entre eux" a-t-il déclaré avant de conclure : "C'est dans ce but que j'ai créé l'ADPM à laquelle je vous demande d'adhérer massivement pour le triomphe de nos objectifs".

Kassoum THERA

 

L'Indépendant, est seul responsable du contenu de cet article  
1470 hits
Autres Articles dans la même catégorie
Attaque de Ménaka, Tessalit et Aguel-hoc : L’ex chef rebelle du Niger rejette le statut de rébellion à ce banditisme armé  ( 46)
Nord-Mali : Aguelhok sous le contrôle de rebelles touaregs  ( 21)
Dans le nord du Mali, les Touareg du MNLA lancent un nouveau défi armé à l'Etat  ( 5)
Guerre de communiqué : Le Colonel Ould Meydou porte un coup à la rébellion  ( 5)
Remonter

Vos commentaires Modifier mon avatar 
15 réactions (2 en attente de modération)1 2  
Posté par gargaryn  12,  le 26 Jan 2012 12:41:00 GMT
 
Mr Abdine je vous demande d'analyser l'apport de l'inteligentsia songhoye dans le
développement de leur localité ( le Nord Mali) et leur comprotement par rapport aux
différentes rébélions.Un noble intélectuel me disait que tout le long du fleuve Niger ( en
tout cas pour sa partie au nord du mali), chaque village autochtone du gourma a son
correspondant(cousin) nomade dans le haoussa. Votre sixième constat est pertinant du moment
où à quelques mois de fin de mandat ATT ne se derrange même pas à commencer par plier
bagages. Il semblent tabler sur TROIS ANS DE PROLONGATIONS sinon ...
 
  Répondre à < gargaryn >
Posté par LAGZELLE  17,  le 25 Jan 2012 22:36:06 GMT
 
AUJOUD HUI CHAQUE CANDIDAT DOIT FAIRE LE BILANT DE CINQUANTE ANNEES DE GESTION DU MALI C EST
VRAI QUE LA DIVISION N EST PAS LA SOLUTION MAIS IL VAUT VOIR COMMENT CHAQUE PEUPLE VEUT VOIR
SON MALI
 
  Répondre à < LAGZELLE >
Posté par jacdem  124,  le 25 Jan 2012 19:19:10 GMT
 
Ce gars a ete gouverneur? S'il l'a ete a kayes il doit savoir que les realisations
economiques sont faites par les emigres de la region et non l'Etat. pourquoi les gens du
nord n'en feraient pas de meme. Ils peuvent tout dire sauf qu'ils n'ont pas d'argent. je
leur demanderai alors d'ou viendrait leur armes et leur 4X4. les ecoles, puits et
dispensaires ne doivent pas etre plus chers que ces armes de destruction et ces 4X4.
 
 
Réponse de < LAGZELLE  17 > à < jacdem >,  le 25 Jan 2012 22:23:38 GMT
 
cet homme n a jamais ete gouverneur de kayes mais son frere
 
  Répondre à < LAGZELLE >
Posté par Boumboumbabatzi  351,  le 25 Jan 2012 18:51:57 GMT
 
je me demande si mr Ganfoud etait dans tout ses etats lors de la redaction de @"=`*))(,
quand il qualifie l independance arraché de "aumone de de Gaule" un peu de respect pour les
milliers de maliens mort aux 2 guerres mondiales, d indochine...aux mort suite au travaux
forces..j en passe, j avoue ke j ai pas pu lire le reste de cet article
 
  Répondre à < Boumboumbabatzi >
Posté par Cherif77  48,  le 25 Jan 2012 18:04:03 GMT
 
Monsieur Ganfoud, c’est vraiment étonnant de votre part de faire une analyse aussi médiocre
tout en révélant ta vraie face. Comment pouvez-vous dire « avoir l'impression que les
populations du Nord sont abandonnées » ? Vous avez été gouverneur à Kayes, qu’avez-vous
donné à ces populations à titre de don ? L’insécurité au nord est créée et entretenue par
les populations qui doivent s’impliquer pour faire revenir leurs enfants à la raison.
Quelles faveurs démesurées ATT n’a-t-il pas fait pour ces gens au risque de se retrouver
avec les autres sur le dos? Vous parlez de « rejet systématique des gens du nord », soyez
raisonnable monsieur ! Qui peut honnêtement parler de rejet d’une quelconque frange de la
population au Mali ? Vous accusez certains candidats d’être prêts à s’allier à Satan pour
grappiller quelques voix. C’est vous au contraire qui vous alliez à Satan pour faire rallier
les extrémistes à votre ADPM. Que Dieu sauve le Mali
 
 
Réponse de < koudis  2948 > à < Cherif77 >,  le 25 Jan 2012 18:46:35 GMT
 
Cherif, il y aura toujours des gens comme ça qui sont prêts à tout pour leur interet perso!!! Merci pour tn post!!!
 
  Répondre à < koudis >
Posté par justicemali  18,  le 25 Jan 2012 17:53:32 GMT
 
De koi est-ce vous parlez ? Les gens ki travaillent pas cmt on va les aider ? Les ONG sont
pillées par eux memes, les véhicules enlevés, les responsables tués. Kan une ONG tente de
partir, on ramène son véhicule mais on ne demande jamais ki a enlevé le véhicule.
Reflechissez un peu, l'Etat est responsable de cette situation. Nous avons vu des véhiculés
volés, répérés, mis à la disposition de la police et remis encore aux voleurs avec toutes
les preuves. Si je ments, demandez aux habitants de Gao. Les gens veulent les aider, ce sont
ces memes gens kils agressent, traumatisent. Voyez-vous. Et cela depuis des années. Est-ce
ces pratiques mènent au développement d'un pays ?
 
  Répondre à < justicemali >
Posté par yacouza  756,  le 25 Jan 2012 17:47:30 GMT
 
Il faut croire que ce Monsieur, veut vomir l'amertume de son retrait dont il était deja
obligé.A part la pauvreté, aucun de ses constats n'explique cette rebellion dans le Nord
Mali.Et je vois en ce monsieur un diviseur du Mali, par seul fait de parler d'un quelconque
favoritisme d'une partie du Mali.A son avis le Sud est favorisé,qu'il me dise combien de
têtes habitent le Nord.Les Sudistes sont plus nombreux en population et en éthnies par
rapport aux nordistes qui à ce que je sache ne font que 2 millions des 15 millions de
maliens et cela pour un nombre d'ethnie très faible.Pour quelles raisons on amenerait les
quelques rares besoins de population auxquels l'Etat pauvre malien arrive à repondre aux 2
millions de personnes.Par ailleurs, moi je ne vois rien de si valereux offert par l'Etat
malien aux sudistes.Au vu du titre, moi j'ai cru que ce monsieur avait des constats qui
s'ils sont analysés et pris en compte pourrait donner un soufle aux peuple malien.
 
  Répondre à < yacouza >
Posté par justicemali  18,  le 25 Jan 2012 16:09:14 GMT
 
Nous ne pardonnerons jamais att pour cette injustice contre tous les maliens. Il a prouvé
que les peaux rouges valent mieux que les noires. Ke Dieu fasse toute la lumière sur cette
affaire ki est seulement gérée par att et non par le mali. ATT, tu as trahi le peuple ki t'a
donné toute sa confiance, en retour tu fais ce que tu veux. Tu as oublié ke tu as juré de
protéger l'intégrité territoriale et les citoyens.Et les morts dans cette histoire. "ALLAH
KA ISSARA I GNANIA LA". Cela va rester graver dans nos memoires et celles de nos descents. A
le voir parler.... Les maliens ont régretté ton election je le jure. Faites un sondage voir.
 
  Répondre à < justicemali >
Posté par penda  20,  le 25 Jan 2012 16:02:30 GMT
 
Vos remarques sont pertinentes Monsieur Abidine.Je ne suis pas du nord Mali mes je pense
comme vous que nos frères touareg ou arabe ne sont pas sufffisament considérés par nos
gouvernants.A mon avis il faut d'avantage une "discrimination positive" pour nos frères du
nord. Comme exemple,regarder un peu les emissions de la télé malienne qui n'accorde
pratiquement aucune place au nord. Les Sambé -Sambé, les Top Etoile j'en passe ne montre pas
la diversité de notre beau pays.Losqu'on parle des héros du Mali , je n'ttends jamais le nom
d'un grand touareg ou arabe et pourtant il en existe.EN TOUT CAS NOS DIRIGEANTS ONT UNE
GRANDE RESPONSABILITE DANS CETTE SITUATION DESASTREUSE. LE MALI RESTERA UN ET INDIVISIBLE.
 
 
Réponse de < verité1  53 > à < penda >,  le 25 Jan 2012 16:30:44 GMT
 
Vous savez, les problemes sont partout au Mali. Kayes est aussi enclavé que le nord, pourtant les kayesiens ne prennent jamais les armes contre leurs freres. Ils preferent plutot risquer leur vie en traversant la mer. Combien de malien sont mort dans la mer a la recherche de vie meilleure ? Pis, au nord, l'arbre ne doit pas cacher la foret. Le Nord n'est pas constitué que de TOUAREG. Il y a des Sonrhais, peuls, Bellah. S'il ya des gens qui souffrent au Nord c'est bien les bellahs. Qu'est-ce que l'Etat malien a fait pour eux? Ma connaissance, rien du tout. A chaque qu'ils veulent prendre leur responsabilité, ils sont bloqués par certain esclavagistes Touareg en complicité avec l'Etat Malien. ? Au lieu de demander plus de justice et de faveur a l'etat malien , je pense qu'ils doivent revoir leur mentalité. L Mali, appartient a tous ses enfant. Il a besoin de ses enfant pour se developer. Il n' y a pa de developement san paix. Reflechisez donc mes freres, Le pays nous attend.
 
  Répondre à < verité1 >
Posté par justicemali  18,  le 25 Jan 2012 15:53:17 GMT
 
Les touareg font ce kils veulent au Nord du Mali. C'est des rois, voyez les dans la
circulation. C'est incroyable. Lors d'une mission à Gao, un touareg dans un véhicule BOULE
BOULE arrêté au bon milieu du goudron, je clasonne en vain et ne me regarde meme pas. kelkin
me dit kils st coe ça sans être inkiétés. kel Etat ?
 
  Répondre à < justicemali >
15 réactions (2 en attente de modération)1 2  

 Réagir à cet Article !
Afin d'améliorer la qualité du débat sur maliweb.net, nous vous proposons de nouveaux  outils :
  • Devenez membre et votre commentaire apparaîtra immédiatement
  • Sinon, indiquez votre Pseudo (requis), et votre commentaire apparaîtra après modération
  • Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez obtenir un compte.
    Poster un commentaire  
     
    NB. La rédaction de Maliweb vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la  crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue du Groupe Maliweb et de ses membres. Votre adresse IP est enregistrée. Vos commentaires n'engagent que vous, et non Maliweb ou ses membres.
     
     
    Autres Titres de l'Actualité
    Pour la défense de la république Codem en appelle à l'union sacrée
    Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg
    Dialogue Politique sur la recherche agricole pour le développement en Afrique de l’Ouest : Donner la parole aux vrais acteurs
    Kati : Des jeunes en colère lancent une expédition punitive contre les familles touareg
    Attaques rebelles au Mali : Bamako a–t-il perdu le Nord ?
     
     
    Forums Rencontres Archives Horoscope Musique Petites Annonces Cuisine Portraits Etudiants Jeux
    © MALIWEB 2002-2011