Communiqué de presse : Bilan des Aigles du Mali : Le CNOSM apporte son soutien à la Femafoot et félicite le ministre Mossa Ag Attaher

0

Le football malien sort d’une double campagne (la CAN 2021 au Cameroun) et les derniers matches de Barrages qualificatifs pour la Coupe du Monde Qatar 2022. Ces deux rendez-vous ont suscité une adhésion et une mobilisation populaire à la hauteur de la passion de nos compatriotes pour le football.

A l’heure du bilan, nous pouvons faire le constat que notre participation à la CAN n’a pas atteint le niveau de nos meilleurs résultats dans cette compétition. Dans les éliminatoires de la Coupe du monde, les Aigles ont réalisé leur meilleur résultat en sortant 1er de leur poule et ont frôlé l’exploit d’une première qualification en Coupe du monde devant la Tunisie à l’issue d’une double confrontation dont les enseignements résident dans cette réflexion du Président du Comité National et Sportif du Mali, à savoir que la « « La loi du sport est souvent très cruelle pour le perdant qui n’est pas forcément le moins bon mais seulement le moins chanceux ».

Ce coup d’arrêt ne doit pas nous faire oublier le parcours plus qu’honorable des Aigles du Mali qui, en huit matchs, ont engrangé cinq victoires, deux nuls et ont subi une seule défaite malheureusement suffisante pour nous barrer la route de QATAR 2022.

Cette jeune génération des Aigles qui arrive à maturité, à l’avenir pour elle pourvu qu’elle bénéficie d’un encadrement technique de très haut niveau technique et professionnel, fédérateur avec un sens éthique élevé, auquel les joueurs puissent se reconnaitre.

Les Aigles et leur encadrement méritent toute notre reconnaissance et nos encouragements pour leurs 20 victoires, 18 nuls et seulement 5 défaites pour les 43 matchs qu’ils ont joués de 2017 à 2022.

L’insatisfaction du public sportif malien est une réaction saine tant qu’elle traduit l’exigence tout à fait raisonnable de voir notre football franchir le dernier palier pour jouer le premier rôle après s’être installé depuis longtemps parmi les meilleures équipes du Continent africain.

Le CNOSM suggérera prochainement la tenue d’une table ronde de haut niveau réunissant les acteurs clés du football (ministère, fédération, anciens internationaux, supporters, etc.) dans les meilleurs délais pour faire le bilan de nos participations à la CAN Cameroun 2021 et aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 et, dans la foulée, définir des nouveaux objectifs et stratégies pour nous permettre de réaliser la passe de trois : qualification à la CAN 2023, JEUX OLYMPIQUES PARIS 2024 et Coupe du Monde 2026.

Nous devons gagner ces trois combats pour le Peuple malien et les supporters qui n’ont ménagé aucun sacrifice pour assurer aux Aigles la victoire finale pour la Coupe du Monde 2022.

Les 60 000 supporters du Stade du 26 Mars qui ont parfaitement accompli leur rôle de 12è homme en sont la preuve vivante.

Nous devons nous incliner devant leur dignité dans la défaite.

Qu’ils en soient remerciés.

Le Comité National Olympique et Sportif du Mali félicite et soutient aussi la Fédération Malienne de Football tant pour ses résultats sportifs cités plus haut qui ont été précédés par plusieurs podiums de nos équipes de jeunes U 15 et U 20, des Aigles locaux, médaillés d’argent au CHAN Cameroun 2021 et des Aigles Dames médaillées d’argent à Freetown en 2021 et au Cap Vert en 2020.

La réalisation prochaine du Centre Technique National à Bamako grâce au concours financier de la FIFA et l’acquisition de deux bus neufs offerts au football malien par la Fédération Royale Saoudite de Football sont à mettre à l’actif de notre Fédération Nationale.

Le Président de la Fédération Malienne de Football, Monsieur Mamoutou TOURE est aussi membre de la CAF et de la FIFA et assure la Vice-Présidence de la Zone Ouest A du football en Afrique.

Les visites des Présidents de la CAF et de la FIFA dans notre pays participent du rehaussement de l’image de notre pays sur la « planète foot ».

Le crédo du CNOSM a été et sera toujours la stabilité du mouvement olympique et sportif du Mali.

Enfin, le Comité National Olympique et Sportif du Mali affirme son éternelle reconnaissance au Président de la Transition, Son Excellence le Colonel Assimi GOITA, au gouvernement du Mali et au Ministre de la Jeunesse et des Sports, Chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Monsieur Mossa Ag ATTAHER qui ont mis tous les moyens financiers, humains et logistiques pour mettre notre équipe nationale dans les conditions optimales de réussite, malgré la période difficile que traverse notre pays.

La rénovation du Stade du 26 Mars, la réhabilitation du Centre d’Entraînement pour Sportifs d’élites de Kabala Ousmane TRAORE dit Ousmanebleni ainsi que l’affrètement de vols spéciaux pour les voyages des Aigles à l’extérieur sont autant de signes montrant l’adhésion des hautes autorités à la politique sportive du Mali qui ne demande qu’à être confortée par des résultats probants àcourt et à moyen terme.

L’élan de solidarité et d’osmose que suscite cette nouvelle génération d’Aigles se traduira par des succès certains avec la mise en place d’un encadrement adéquat.

En avant pour des nouvelles conquêtes du football malien.

 

Le Comité Exécutif du CNOSM

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here