Communiqué de la CMA

9
Le vice-président du MNLA, Mahamadou Djéri Maïga, après la signature de l’accord de paix : «Le Mali a tenté sans succès de se fédérer avec le Sénégal, le Niger, le Burkina. Pourquoi pas avec l’Azawad?»
, Mahamadou Djéri Maïga

DECLARATION FINALE DE LA SESSION ORDINAIRE DU COMITE DIRECTEUR DE LA CMA

L’an deux mille dix huit et les 05, 06, 07, 08 juillet ont eu lieu à Kidal les travaux de la session ordinaire du Comité Directeur de la CMA élargi aux Coordinateurs des Bureaux Régionaux, aux Commandants de Zones militaires et les délégués au sein du Comité de Suivi de l’Accord (CSA).
Les points retenus à l’ordre du jour sont:
– La réorganisation et la redynamisation des structures de la CMA,
– L’état de mise en œuvre de l’Accord,
– Les questions sécuritaires et humanitaires dans l’Azawad,
– La question des élections.
A l’issue de ces travaux, la rencontre a noté des insuffisances pour lesquelles elle a fait des recommandations.

Au titre de l’organisation interne de la CMA

La rencontre recommande :
– la relecture de la charte pour l’adapter aux défis du moment ;
– La redynamisation des structures militaires pour répondre aux besoins sécuritaires des populations de l’Azawad.

Au titre de la mise en œuvre de l’Accord

– La CMA salue l’annonce de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des cercles et recommande celles des communes en vue de rapprocher les services sociaux de base des populations.
– La CMA exige le respect du principe de trois parties signataires de l’Accord dans les structures dédiées à sa mise en œuvre tout en restant ouverte à la prise en compte de l’inclusivité au niveau local dans la mise en oeuvre opérationnelle de l’Accord.
– La CMA regrette le retard alarmant constaté dans la mise en œuvre de l’Accord et recommande vivement la création d’une structure composée des parties signataires et les garants de l’Accord chargée de sa mise en œuvre,
– La CMA réaffirme son attachement au respect des engagements pris avec les autres parties dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord.

Au titre des questions de Défense et de Sécurité :

La CMA appelle au respect des engagements convenus entre les parties dans le cadre du fonctionnement et du commandement du MOC.
Elle déplore la violation de l’Accord par le déploiement des Forces Armées Maliennes (FAMA) – en dehors des mécanismes de l’Accord – sous le couvert du G5S dans l’Azawad.

La CMA invite le Gouvernement du mali et la Communauté Internationale à s’investir
Afin d’accélérer la mise en place de l’Armée reconstituée pour faire face efficacement aux défis sécuritaires.

Au titre des questions humanitaires et des droits de l’homme

La CMA dénonce et condamne avec la dernière rigueur les exactions et exécutions extra judiciaires perpétrées contre les populations civiles dans les régions de Ménaka, Gao, Tombouctou et Mopti sous le regard des Forces internationales au prétexte de la lutte contre le terrorisme.
La CMA condamne également l’extrémisme sous toutes ses formes et appelle à la cessation immédiate des exactions et abus ainsi qu’à l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités et traduire les coupables devant la justice.
La CMA lance un appel pressant aux organisations humanitaires pour prendre des dispositions urgentes afin de venir en aide aux populations vulnérables de l‘Azawad.

Au titre des élections

La CMA appelle le Gouvernement du mali à traduire en actes concrets les engagements convenus entre les parties à l’Accord pour qu’elle participe à la sécurisation des élections.
La CMA informe les populations de l’Azawad de l’intérieur comme de l’extérieur qu’elle n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles.

Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale et diligente des dispositions de l’Accord.
Enfin, la rencontre salue les efforts inlassables de la médiation internationale en faveur d’une mise en œuvre intégrale de l’Accord et l’exhorte à redoubler d’engagement pour parvenir à une paix juste et durable au profit de toutes les populations.

Kidal le 09 juillet 2018

La Rencontre

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Apparemment la CMA fait semblant d’oublier les exactions commises à Aguel-hoc, lorsque plus de 100 soldats de l’armée malienne ont été égorgés. Où est la CPI pour traduire le directoire de la CMA devant la justice internationale.

  2. Kinguiranke, ibk sera bien reelu. Ibk contunera son travail nationalist et patriote. Vous ete un Malien come ibk…vous attende quoi pour sauve la patrie? Cherche la route de kidal etvtu sera jamais empeche. Quelle ignorance qui fait honte au pple maliens?

  3. VOUS avez perdus votre temps pour rien, KIDAL appartient aux maliens restera territoire malien vous êtes tous des bâtards les FAMAS ne tolèrent plus à l’égard des ces voyous .

  4. Du n’importe quoi. Vous etes qui pour donner un mot d’ordre de vote. Au nom de qui? Bande de trafiquants de drogues et de terroristes. Vous etes indignes de la nation malienne.

  5. Il ne faut pas en vouloir a la CMA pour cela, mais plutôt à Maliweb qui doit et devrait corriger cela car c’est inadmissible de publier un tel torchon ” Mali avec un m ……………”

  6. 👤TOUS DOIVENT CROIRE EN UNICITE ET L UNIQUALITE DE CE PAYS ET L EGALITE DE TOUS DOIT ETRE UN ACTE JOURNALIER DANS TOUTES LES FAMILLES ET ENTRE COMMUNAUTES PARTOUT A LA FOIS, PERSONNE N EST SUPERIEUR A L AUTRE!👤
    😊TOUT UN CHACUN DOIT SAVOIR QU IL YA DEUX LEZARDS DANS LA FENTE DU MUR DE LA MAISON COMMUNE LE PREMIER LEZARD EST LA LANGUE FRANCAISE IMPOSEE LE DEUXIEME EST LA RELIGION IMPOSEE ABRAHAMO ISLAMIQUE/CHRETIENNE😊
    👤🔆LES PSEUDO INTELLO POLITICIEN SONT LES GRIOTS DE L OCCIDENT ET LES IMAM PRECHEURS SONT LES NIAMAKALAW DES ARABES! NOS PROPRES DJELIW SONT PRIS ENTRE DEUX FEUX BIEN NOURRI DES DEUX ENVAHISSEURS DJIHADO-INDEPENDANTISTES ET COLONIO-BARKHANIQUE-
    Co🔆👤

  7. Espèces de BATA. RDS quand vous écrivez le Mali avec m et azawad avec A pour qui vous vous prenez?
    Attendez que notre Président sois réélu, on vous bottera les fesses jusqu’ dans les entrailles de la terre.

    • Qu’attendiez-vous pour botter les fesses depuis 5 ans que votre president est sur place. N’est-ce que votre premier ministre Moussa Mara a quitte Kidal la derniere fois en courant laissant derriere lui des peres de famille a la mort. IBK est le Mande Djito Keba ani Mande Fougari Keba. Boua a bal, Boua decera!

    • Bonjour, je voulais faire la même remarque. C’est IBK qui a trahi le Mali et l’a donné à ces criminels et leurs soutiens. Que c’est ecouerant d’entendre des fils de pu…..donner des leçons de morale tout en essayant d’oublier leurs crimes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here