Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur la polémique créée autour du projet dit d’éducation sexuelle complète

2

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) exprime sa profonde indignation face au projet dit d’éducation sexuelle complète qui, nonobstant les dénégations initiales du Ministère chargé de l’Education Nationale, s’avère être un cheval de Troie pour légitimer et inculquer dans la tête de jeunes  écoliers  une pratique sexuelle contraire à nos bonnes mœurs, à notre culture et à nos valeurs de société.

La CNAS-Faso Hèrè note que ladite pratique sexuelle est condamnée non seulement par les deux principales religions monothéistes  qui regroupent l’écrasante majorité de notre peuple , mais aussi par les cultes animistes ayant cours dans certaines parties du Mali.

Tout en prenant acte de la décision du Gouvernement de geler ledit projet, la CNAS-Faso Hèrè estime que cette affaire véritablement attentatoire à nos valeurs socioculturelles révèle non seulement la difficulté que beaucoup de Ministres et de cadres ont à dire non quand il le faut aux bailleurs de fonds et à certaines de leurs conditionnalités même lorsque la souveraineté du Mali, nos valeurs de société et l’avenir du pays sont clairement en jeu, mais aussi l’impérieuse et urgente nécessité pour les pouvoirs publics d’être plus vigilants  par rapport à certaines ONG locales et étrangères et à leurs relations avec leurs partenaires internationaux.

 Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun/chacune

Bamako, le 20 décembre 2018                                                      

Pour le Bureau politique National

Le Secrétaire Administratif

 Bakary Sako

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Boua IBK veu amuser la galerie avec son homosexualite, nous n’avons rien a faire avec des betises et des aneries quand notre pays brule. Boua n’est pas Malien du tout et ca se voit encore dans cette connerie qu’il nous amene.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here