Communiqué de presse : « L’Alliance Ensemble pour le Mali appelle l’opposition à la responsabilité »

6

L’Alliance Ensemble pour le Mali (EPM), qui soutient la candidature de Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, a pris connaissance du communiqué de presse signé par certains candidats issus de l’opposition.

Dans ce communiqué, il est fait état de graves accusations de corruption contre des institutions de la République, ainsi que de cas de fraudes et de non respect de la loi électorale par le candidat Ibrahim Boubacar Keïta.

L’Alliance EPM dénonce ces procédés graves qui visent à discréditer un processus électoral transparent et salué comme tel par l’ensemble des acteurs internationaux et nationaux indépendants.

L’Alliance EPM s’insurge contre les propos tenus par certains candidats et leurs représentants qui visent à discréditer un scrutin dont les résultats semblent ne pas leur être favorables.

L’Alliance EPM rappelle que le candidat Ibrahim Boubacar Keïta et son équipe de campagne ont scrupuleusement respecté la loi électorale et qu’en aucun cas les biens de l’Etat n’ont été mis à contribution dans le cadre de cette campagne.

L’Alliance EPM exige de ces candidats qu’ils fassent preuve de responsabilité et se soumettent aux rigueurs de la loi en acceptant les résultats qui seront proclamés par les autorités, tout en présentant les recours qu’ils souhaitent devant les juridictions compétentes. EPM en fera de même pour ce qui est des irrégularités qu’elle a constatées sur le terrain, le jour de l’élection.

L’Alliance EPM appelle toutes les Maliennes et tous les Maliens à ne pas tomber dans le piège tendu par ceux qui espèrent accéder au pouvoir par d’autres voies que celle des urnes. Le Mali n’a pas besoin d’une nouvelle crise, la stabilité de notre pays n’a pas de prix.

Dr. Bokary TRETA

Directeur de campagne Ensemble pour le Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. LES BIENS DE L’ETAT ONT BEL ET BIEN ETE MIS A CONTRIBUTION DANS LA CAMPAGNE D’IBK. MAIS MALGRE TOUT CELA VOUS SURPRIS AU DEUXIEME TOUR.
    L’OPPOSITION N’INCITE PAS A LA VIOLANCE, ELLE VEUT SEULEMENT LA VERITE DES URNES.

  2. Vous denigrez l’opposition a’tort en la traitant de tous les noms d’oiseau c’est votre apprehention;tout ce qu’elle vous demande c’est de publier la liste des bureaux ou’le vote n’a pu avoir lieu.C’est complique’ ca?Que chacun mette un peu d’eau dans son vin ;le monde entier nous observe.Bonne comprehention.

  3. les maudits de la république qui sont ces soi-disant opposants de tout bord. qui pensèrent que ce facile pour accédé au pouvoir par le mensonge. la calomnie . le dénigrement. etc etc. pendent cinq ans ils ne faisiez que mentir pour déstabilisé le régime. ils ont tout essayer pour faire tombé le pouvoir rien. ils ne voulais pas allez aux élections parce que il savent très bien qu’il vont les perdes . ils avez trois plan A. B. C. LE A ce de saboté l’organisation des élections jusqu’à empesé la tenus des élections échec. LE B ce d’allez aux élections en cas de victoire du président sortant ils contestent les résultats et demandé l’annulation. LE C ce de faire sortir les enfants des pauvres a la rue pour cassé les biens privée et les biens publique jusqu’à la chute du régime. le plan A à échoué maintenant ce le plan B qui est encoure. incha allah le plan B aussi va échoué. ont leur donnera pas le temps d’appliqué le plan C. ont va leur barré la route. ils sont minoritaires. la majorité silencieuse à voté pour le candidat de la vérité qui est le président IBK. cette majorité n’acceptera pas qu’on détruisent notre bien commun qui est le MALI. Incha Allah on va les maudirent tous. ils finirons tous mal. ils irons tous dans l’enfer. que dieu sauve le Mali et ses enfants !!!!!

  4. les maudits de la république qui est ces soi-disant opposants de tout bord. qui pensèrent que ce facile pour accédé au pouvoir par mensonge. calomnie . dénigrement. etc etc. pendent cinq ans ils ne faisiez que mentir pour déstabilisé le régime. ils ont tout essayer pour faire tombé le pouvoir rien. ils ne voulais pas allez aux élections parce que il savent très bien qu’il vont les perdes . ils avez trois plan A. B. C. LE A ce de saboté l’organisation des élections jusqu’à empesé la tenus des élections échec. LE B ce d’allez aux élections en cas de victoire du président sortant ils contestent les résultats et demandé l’annulation. LE C ce de faire sortir les enfants des pauvres a la rue pour cassé les biens d’autrui et les biens publique jusqu’à la chute du régime. le plan A à échoué maintenant ce le plan B qui est encoure. incha allah le plan B aussi va échoué. ont leur donnera pas le temps d’appliqué le plan C. ont va leur barré la route. ils sont minoritaires. la majorité silencieuse à voté pour le candidat de la vérité qui est le président IBK. cette majorité n’acceptera pas qu’on détruise notre bien commun qui est le MALI. Incha Allah on va les maudirent ils finirons mal. ils irons tous dans l’enfer. que dieu sauve le Mali ses enfants !!!!!

  5. Sachons raison gardée, soyons responsable; une faiblesse ne se crie pas, c’est un signe de défaite, un pays à ces lois que nul ne peut outrepasser; une élection aussi transparente, aussi observée comme celle là, ne sait jamais passée au Mali, aucune intimidation nous fera croire que les résultats sont truqués, PV à la disposition des candidats, représentants des 02 parties (Majorité, opposition), observateurs tous présents, quel signe de transparence et de clarté, le peuple a fait son choix et il est éclairé

  6. Mon candidat preferé est Cheick Modibo DIARRA mais je sais que les mentalités au Mali ne sont pas encore pretes à elire ce Monsieur en 2018 comme Président de la République .Pour autant , je pense que IBK a toutes les chances d’être réelu cette fois ci peut etre même au premier tour et que l’opposition tendance Soumaila- Tiebilé- Bathily c’est à dire celle radicale sur le vide n’a pas le droit de mettre le Mali à feu et à sang pour venir faire les choses qu’il denoncent. Les elections présidentielles , ce n’est pas Bamako mais surtout les zones rurales et là IBK a raflé beaucoup dans ces dites zones.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here