Le Syndicat autonome de la magistrature retire sa plainte contre Chahana Takiou (sam)

3

Suite au Communiqué du  Président de la Maison de la Presse, et la médiation menée par tous les acteurs de la presse et des médias,

Précisant que la plainte du SAM en diffamation est portée contre la seule personne de Chahana Takiou,  directeur de publication du journal «  22 Septembre »  et, non pas collectivement contre les directeurs de publication, encore moins contre l’ensemble des acteurs de la presse et des médias, dont l’excellence des relations  avec le corps des magistrats ne fait l’objet d’aucune ombre.

-Reconnaissant  que Presse et Justice  constituent deux maillons essentiels et complémentaires au service de la Démocratie et de l’Etat de droit, chacune étant  tenue au respect  de la loi, ainsi que des règles d’éthique et de déontologie propres à sa  profession ;

-Rappelant les recommandations issues du Séminaire International organisé à Bamako en 2000 sur le thème : «  Rapports entre Justice et Presse », engageant d’une part les acteurs des deux secteurs,  à plus de professionnalisme et de responsabilité, et les invitant d’autre part à l’établissement et au maintien d’un partenariat sincère et confiant ;

Réaffirmant son souci constant de consolider le bon climat  déjà existant entre  la presse et la justice, toutes  deux engagées au service de nos concitoyens pour une bonne distribution tant de  la justice que de l’information :

Salue l’humilité et le sens de responsabilité des acteurs  de la presse et des médias,  dont la forte implication par l’instauration du dialogue franc et direct , a permis un dénouement heureux du différend ;

Par conséquent décide, après concertation de l’ensemble des magistrats, de retirer sa plainte  contre le Directeur de publication du journal «  22 Septembre ».

Remercie  l’Union Internationale des Magistrats, les ordres professionnels, les syndicats partenaires et amis pour l’élan de solidarité et le soutien inestimables;

Adresse ses vives et fraternelles salutations  à tous les magistrats du Mali restés  mobilisés, dans une unité d’action pour la défense de l’honneur et la considération dus à la Magistrature.

Souhaite par ailleurs  prompt rétablissement et un bon retour à son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature.

Bamako le 19 Avril 2016

Le Président du Comité Directeur

Cheick Mohamed CHERIF KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. au moins les journaleux alimentaires sauront maintenant qu’on ne doit plus écrire n’importe quoi pour se rendre juste intéressant. il faut vraiment professionnaliser ce secteur très sensible qu’est la presse qui est gangréné par certains qui n’y connaissent rien en matière de code de déontologie et pensent qu’ils doivent salir l’honneur d’honnêtes citoyens.
    vivement des mesures urgentes !

Comments are closed.