Déclaration relative à la répression de la marche du 02 juin 2018

4
Sy Kadiatou Sow, co-fondatrice et présidente de la plateforme Antè A Bana (Touche pas à ma Constitution). © Capture d'écran Youtube
Sy Kadiatou Sow, co-fondatrice et présidente de la plateforme Antè A Bana (Touche pas à ma Constitution). © Capture d'écran Youtube

Télécharger (PDF, 739KB)

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Merci Madame, vous faites la fierté du grand Mali, ni la faim, ni la soi, ni le climat n’ont jamais affecté votre conviction pour le Mali et vous n’avez jamais fait la politique du ventre .Il ya encore de l’espoir pour le mali. Nous comptons sur vous pour enseigner les notions de démocratie et d’alternance à vos camarades égaré de l’ADEMA et Alliés.

  2. Toutes les declarations qui peuvent directement ou indirectement porter atteinte a’ l’unite’ nationale du Mali et conduisent dangereusement notre faso vers une guerre civile aux consequences catastrophiques, doivent cesser! Les dirigeants de l’opposition sont sense’s savoir le grand danger qui guette le Mali. L’histoire recente du continent africain nous enseigne les ravages des guerres civiles au Tchad, En Libye, En RCI, en Ethiopie, au Soudan , au Rwanda et dans bien d’autres etats africain.
    Au lieu de tenter de defier le gouvernement, il faut plutot privilegier la cohesion nationale, l’unite’ du Mali et une democratie ancre’e dans la paix, la securite’ et le developpement. Le regime malien doit s’assumer en appliquant toutes les lois en vigueur au Mali. Il ne doit en aucun cas accepter d’etre menace’ par qui que ce soit!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here