Massacre de Sobane Da: Le bilan ramené de 95 à 35 morts (communiqué gouvernement malien)

4

Le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale que suite à la mission des enquêteurs effectuée ce jour, mardi 11 juin 2019 dans le village de Sobame, le nombre de personnes tuées a été ramené de 95 à 35 (11 adultes et 24 enfants). Ce nombre résulte d’un décompte minutieux effectué par une équipe constituée d’éléments de la protection civile, de médecins légistes du procureur de la République.

Au sujet des 95 précédemment annoncés, le chef du village de Sobame a témoigné que cela correspondait aux morts et disparus combinés. Il ressort des premières investigations menées sur le terrain qu’une centaine de femmes se seraient aussi réfugiées dans le village de Koundo.

Six (06) personnes ont été interpellées suite à des contrôles de routine, dont deux (02) par la MINUSMA. Le Gouvernement sait compter sur le sens de responsabilité des medias afin de contribuer à l’apaisement et au retour à la sérénité des populations civiles. Le Gouvernement réitère ses condoléances les plus émues aux familles endeuillées et ses souhaits de prompt rétablissement aux blessés.

Conformément aux instructions du Président de la République, le Gouvernement a mis en route une batterie de mesures pour poursuivre, arrêter et traduire devant les juridictions compétentes les auteurs de cet acte ignoble.

Le Gouvernement en appelle au sens de responsabilité des maliennes et des maliens et les invite à ne pas tomber dans le piège de l’amalgame et de la vindicte.

Bamako, le 12 juin 2019

Le Ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, Porte-parole du Gouvernement

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. CES MASSACRES NE SONT POSSIBLES QU’AVEC LA COLLABORATION DE CERTAINS MALIENS QUI ONT UNE HAINE CONTRE LEUR PROPRE PAYS. SINON COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS QU’ON A JAMAIS ARRETE’ UN SEUL PARMI LES ASSAILLANTS. MES ANALYSES ME DISENT QUE CEUX QUI MASSACRENT NOS POPULATIONS ET QUI N’ONT AUCUN RESPECT POUR UNE VIE MALIENNE, SONT DES MERCENAIRES ETRANGERS. POUR QUI TRAVAILLENT-ILS? J’AI PEUR DE MA PROPRE CONCLUSION. THEREFORE, JE PREFERE LA TAIRE LA REPONSE A’ MA QUESTION POUR LE MOMENT. SACHEZ SEULEMENT QUE CE N’EST PAS POUR LE COMPTE DE LA FRANCE. INCHALLAH LA VERITE’ TRIOMPHERA UN JOUR! QUE FAIRE D’ICI LA’? FAUT-IL ARMER CHAQUE VILLAGEOISE ET CHAQUE VILLAGEOIS MALIEN POUR ASSURER SA PROPRE DEFENSE? A’ VOUS DE REPONDRE!!!! IL FAUT ETABLIR L’EQUILIBRE DE LA TERREUR POUR EMPECHER LA REPETITION DES MASSACRES. SI TU SAIS QU’IL Y A UNE ARME DANS CHAQUE MAISON DANS UN VILLAGE, TU N’OSERAS PAS PENSER ATTAQUER LEDIT VILLAGE, LIGOTER SES HABITANTS ET LES EGORGER COMME DES MOUTONS!!!!
    JE SUIS UN TRES GRAND PARTISAN DE LA PAIX ET C’EST BIEN POUR QUE NOS VILLAGEOISES ET NOS VILLAGEOIS PUISSENT VIVRE PACIFIQUEMENT QUE JE DIS DE PENSER A’ LA POSSIBILITE’ D’ARMER TOUTES LES VILLAGEOISES ET TOUS LES VILLAGEOIS POUR ASSURER LEUR PROPRE SECURITE’!
    ALLEZ-Y VISITER LES CAMPEMENTS QUI EXISTENT DANS LA MAURITANIE VOISINE. IL Y A LA PAIX PARCE QUE SOUS CHAQUE TENTE IL Y A AU MOINS UNE ARME A’ FEU!!!!!
    ALLAH KA MALI KISSI A DJOUGOU MA!!!!
    ALLAH KA MALI DJOUGOUW MALO!!!!!

  2. N IMPORTE QUOI le bilan de 95 morts est livré par le gouvernement , par un détachement sécuritaire , donc des services de l état , il y a quoi de sérieux dans tout cela , un gouvernement qui s empresse a donner des fausses informations sans même les vérifier , tout cela démontre qu il n existe pas d’état au mali

  3. De 95 à 35, Dieu merci que le nombre de victimes soit aussi réduit !
    Il faut que la justice soit rendue. C’est le seul moyen d’arrêter ce cycle de violences. Je ne comprends pas pourquoi le ministre de la justice ne faisait pas partie de la délégation du Premier ministre. Il est en train de se balader dans les rues de Bamako à visiter des chantiers vides et à distribuer des humidificateurs aux prisonniers, alors qu’il doit s’impliquer personnellement pour rapidement rendre la justice. Plus ces dossiers trainent, plus les populations seront tentées de rendre la justice par eux-mêmes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here