Opération barkhane : Point de situation du 18 au 24 août 2019

3

SITUATION MILITAIRE DU THÉÂTRE

Point de situation du 18 au 24 août 2019

La force Barkhane poursuit son effort dans la région du Liptako-Gourma en appuyant les forces partenaires par le biais d’opérations conjointes et en agissant au profit de la population.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Cette semaine Barkhane et ses partenaires ont poursuivi leur effort de lutte contre les groupes terroristes en menant une séquence d’opérations entre les villes de Gao et Ménaka ainsi que dans plusieurs zones du Gourma.

  • Le groupement tactique « Edelweiss » poursuit ses opérations dans le Liptako

Du 12 au 22 août, le groupement tactique « Edelweiss » a été engagé dans une nouvelle série d’opérations dans la région de Ménaka, avec pour objectif de continuer à renforcer le partenariat militaire opérationnel entre les Forces Armées Maliennes et Barkhane.

Dans ce cadre, une compagnie d’infanterie malienne était engagée sur le terrain aux côtés du groupement tactique « Edelweiss », tandis qu’un officier malien était intégré au centre opération du groupement pour concevoir, conjointement avec ses homologues français, les plans et les ordres des opérations sur lesquelles les unités ont été engagées.

Alternant patrouilles et séances de formations, les soldats maliens ont pu profiter de cette séquence pour mener de manière conjointe des missions avec les soldats français, notamment dans la ville de Ménaka, tout en approfondissant leurs savoir-faire dans le domaine du combat individuel et collectif et du guidage aérien.

  • Bilan de 6 mois d’aide médicale au profit de la population à Gao
    Sur la base de Gao, l’unité médicale opérationnelle du service de santé des armées (SSA), appelée rôle 2, assure le

soutien chirurgical de la force Barkhane et de ses partenaires. Près d’une trentaine de personnels y travaillent.

En plus de sa mission première, le rôle 2 soigne quotidiennement plusieurs dizaines de civils, adultes et enfants des environs de Gao, dans le cadre de l’aide médicale à la population, en prenant en charge de nombreuses pathologies médicales et chirurgicales, par le biais de consultations programmées ou en urgence. Il dispose également d’un laboratoire d’analyses médicales, d’un cabinet de radiologie avec un scanner et d’un cabinet dentaire.

Sur les six derniers mois, le rôle 2 a effectué, au profit de la population locale, 1762 consultations médico- chirurgicales, 260 chirurgies programmées ou en urgence, 1232 actes de radiologies, ou encore 561 consultations dentaires. Ses personnels ont également réalisé plus de 30 000 actes paramédicaux allant de la pose de pansements à la réalisation d’électrocardiogrammes.

  • Sorties air hebdomadaires (bilan du 14 au 20 aout inclus)

Les avions de la force Barkhane ont réalisé 82 sorties, parmi lesquelles 24 sorties de chasse, 19 sorties de ravitaillement/ISR et 39 missions de transport.

 

BARKHANE : Passation de commandement à Gao. Le détachement estonien décoré de la médaille outre-mer.

Le 11 août, sur la base avancée de Gao, s’est déroulé le transfert opérationnel d’autorité du détachement estonien présent au sein de la force Barkhane. Le commandant Raido succédant ainsi au commandant Edgar. Cette cérémonie présidée par le chef de corps du groupement tactique désert (GTD) « Belleface », le colonel Nicolas James, fut l’occasion de remettre à chacun la médaille outre-mer avec agrafe Sahel… (suite)

BARKHANE : Les équipes médico-chirurgicales de Gao toujours prêtes à œuvrer au profit de la population malienne

Sur la base de Gao, une unité médicale opérationnelle du service de santé des armées (SSA), appelée rôle 2, est présente en permanence et assure le soutien chirurgical de la force Barkhane et de ses partenaires. Près d’une trentaine de personnels y travaillent. En plus de sa mission première, le rôle 2 soigne quotidiennement plusieurs dizaines de civils, adultes et enfants des environs de Gao, dans le cadre de l’aide médicale à la population (AMP)… (suite)

BARKHANE : Un an du détachement estonien de Gao – Entretien avec le commandant du détachement.

En mars 2018, le gouvernement estonien ordonnait à son armée le déploiement d’un détachement aux côtés de la force Barkhane. L’élément précurseur de ce détachement est arrivé au Mali, en juillet 2018. Le commandant Edgar du Scout Bataillon, à Gao depuis cinq mois, dresse à la fin de son mandat le bilan de l’année écoulée… (suite)

BARKHANE : Patrouille conjointe du groupement tactique « Edelweiss » avec les Forces

Armées Maliennes dans les rues de Ménaka Du 12 au 22 août, le groupement tactique « Edelweiss » était engagé dans une série d’opérations qui avaient pour objectif de marquer avec détermination la présence de la force dans Ménaka et sa région. Dans ce cadre plusieurs missions ont été menées de manière conjointe avec les soldats maliens. Parmi elles, des patrouilles quotidiennes dans les quartiers de Ménaka… (suite)

BARKHANE : Partenariat Militaire Opérationnel tous azimuts lors d’une nouvelle opération conjointe à Ménaka

Du 12 au 22 août, le groupement tactique « Edelweiss » a été engagé dans une nouvelle série d’opérations dans la région de Ménaka, avec pour objectif de continuer à renforcer le partenariat militaire opérationnel entre les Forces Armées Maliennes et Barkhane… (suite)

Contact presse : [email protected]

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Vas tu passer le reste de ta vie a attaquer les gens sur les sites Maliens? Cela veut dire que ton patron est tres exigeant et se soucie beaucoup de son image au Mali. Ta violence est ta nature te demasque car aucun Malien ou Malienne ne se comporte comme toi car les insultes ne font pas partir de leur valeur ce qui explique qui tu es. Continue a applaudire pour toi ici et defendre ll’indefendable. Il faut comprendre que tant que la france continue a imprimer ces papier monnaies pour les Africains/Africaines elle aura toujours des gens a payer pour faire son sale boulot ou soigner son image.

  2. visus_Mali 25 Août 2019 at 16:35
    Ça se voit que MALIWEB a signé un contract de communication avec BARKHANE”😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Tous les pays du monde ont leurs CONS, mais il faut reconnaître que nous, nous avons réellement des cons D’ÉLITE ! 😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  3. Ça se voit que MALIWEB a signé un contract de communication avec BARKHANE. Mais cela n’effacera jamais le double jeu de la France perçu par les maliens. Tant que la France ne se desolidarisera des renégats de Kidal aucun malien digne ne composera avec ce pays. C’est Kidal l’épicentre entretenu du terrorisme au sahel par la France pour justifier sa presence. Comme le Malien a à sa tête un vendu à la France eh bien elle peut jubiler encore.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here