Coopération Mali¬- Maroc : Le Parena salue la volonté affichée par le Roi du Maroc Mohammed VI de faire du Royaume un partenaire essentiel du continent

1

Le prochain sommet sur le climat, la COP22, se tiendra en novembre prochain à Marrakech au Maroc. Le Parti pour la Renaissance nationale, (Parena) a exprimé son adhésion à l’organisation par le Maroc, de cette importante rencontre pour le devenir de l’environnement mondial.

Le Parena «partage la fierté» de voir le Maroc organiser la conférence internationale sur le climat (COP22) et fait part de sa disposition à contribuer à la réussite de ce grand évènement, a affirmé à Bamako son président, Tiébilé Dramé dont les propos ont été rapporté par l’Agence marocaine de presse (MAP). «A l’instar de nombreuses organisations africaines, le Parena partage la fierté de voir le Maroc abriter la prochaine COP22, en novembre prochain à Marrakech, ville historique ayant des liens ancestraux avec Tombouctou au Mali», a souligné Tiébilé Dramé dans un communiqué parvenu mardi à la MAP. Le Parena a exprimé, en ce sens, sa disposition «à apporter sa modeste contribution à la réussite de cette grande conférence mondiale dont le succès et la portée concernent l’humanité tout entière».

Tiébilé Dramé a mis l’accent, à cette occasion, sur les excellentes relations entre les peuples malien et marocain liés par «des siècles d’histoire, de partenariat économique et cultuel». Il a également soutenu que «nos deux vieilles Nations se doivent de marcher main dans la main pour renforcer le combat de l’Afrique pour la sécurité et le développement». Abordant l’annonce du retour du Maroc à l’Union africaine (UA), le communiqué du Parena souligne que cette décision «reflète la volonté affichée par S.M. le Roi Mohammed VI de faire du Royaume un partenaire essentiel du continent».

Sans nul doute, cette annonce historique fera date dans les annales de l’organisation continentale, a noté le président de la formation politique malienne, ajoutant que cette décision «contribuera également à enrichir les débats sur la recherche des voies et moyens de promouvoir le développement socio-économique de notre continent». «L’expertise reconnue du Royaume du Maroc dans différents domaines est un précieux atout», a-t-il poursuivi, saluant le discours royal de «grande portée panafricaniste» prononcé par S.M. le Roi le 20 août dernier et qui constitue, selon lui, «une illustration éloquente de la disponibilité du Maroc pour l’Afrique».

B. Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. commencez par dechiffrer les trois religions abrahamiques:

    >judaisme: tous les peuples payaient tributs(impots) a izrael(peuple de dieu), ils ont longtemps mine sous leurs pieds qu’ils devrait s’exiler tant les peuplades autour etaient devenus lies par le sang et hostiles a la discrimination et l’exploitation millenaire… la force brutale L’EXCLAVAGISME,MESSIANIQUE

    >chretiennete: (tous les croyants apporte 10%, les non-croyants eux memes et tout leurs biens appartiennent a l’eglise), presence journaliere et hebdomadaire et periodes de fetes inventees purement commercialisees…. la force brutale L’EXCLAVAGISME,MESSIANIQUE

    >musulmane: chaque jour de 5:00 a 13:00 vous travaillez et, rapportez l’argent a 13:00, 16:00, 18:00 21:00 et a 5:00 ou marquer sa presence! et autres obligations materielles hebdomadaires, mensuelles, annuelles…et pelerinage a la mecque, plus promotion de la langue arabe que les anges et dieu comprennent(autant dire aux idiots qu’EUX MEMESSONT DIEU!!! la force brutale L’EXCLAVAGISME, MESSIANIQUE

    LES REGLES ECONOMIQUES DU BRETONWOOD NE SONT QU’UNE SEULE CONTINUATION DE LA NUISANCE ECONOMIQUE DES ABRAHAMIQUES UNIFIES ET REGROUPES EN UNE VOLONTE DE SOUMISSION DES PEUPLES A JAMAIS

    LE FRANC CFA N’EST QUE DANS LA LOGIQUE AVEC L’EURO QUI DETRUIT L’EUROPE
    DES MONAIES PAPIERS CONTRE LA VRAIE VALEUR DU TRAVAIL ET LES RESSOURCES REELS

Comments are closed.