Édito : IBK est sauvé, mais le pays titube !

13

Bamako, la capitale malienne, est en passe de tourner la page de la contestation populaire qui réclamait la tête du président de la République. Des semaines durant, personnalités maliennes et partenaires étaient au four et au moulin afin de freiner l’élan qui conduisait toute la Nation au pire. Mahmoud Dicko et le Chérif de Nioro, les deux hommes les plus consultés ont accepté de revoir le schéma. Le fauteuil présidentiel est sauvé. Mais les Rois de la rue posent des conditions pour arranger la situation. Élections partielles, dissolution de la cour constitutionnelle, formation de gouvernement d’union nationale… option validée par les partenaires du Mali pour décrisper le climat.

IBK est désormais à l’abri, mais le pays titube toujours. La remarque est perceptible au niveau des deux camps.

D’abord, le clan Dicko. Au sein du M5-RFP, la nouvelle d’épargner IBK n’est pas unanimement partagée. Les radicaux crient déjà à la trahison. Cela est lisible à travers le communiqué de la jeunesse de l’EMK du cinéaste Cheick Oumar Sissoko qui évolue désormais en solo. Elle décide de sortir en ce début de semaine et fait appel à la jeunesse du M5-RFP. Une première depuis le début du mouvement, car les déclarations ont toujours été conjointement signées. Les récents messages postés aussi par des politiques et activistes sur leur page Facebook, Aboubacar S. Fomba et Amara Bathily, sont synonymes de malaise. Une réorganisation serait en vue, pilotée par les radicaux, afin de continuer la lutte pour la démission d’IBK et de son régime. Cette situation dénote que dès le départ, aucune ligne directrice n’avait été planifiée et validée par l’ensemble. Ils se sont tout simplement retrouvés parce que tout le monde est unanime que ça ne va pas et il faut que ça change. Mais comment mener le combat ? C’est là où le M5 RFP a manqué d’intelligence.

Ces radicaux ne sont pas à négliger. Certes Dicko était l’acteur de la mobilisation, mais c’est l’expression « IBK et son régime démissionnent » qui a le plus mobilisé. Et le 19 juin passé, lorsque Dicko a appelé au calme et demandé aux manifestants de rentrer à la maison, la déception se lisait sur les visages. La majorité était sortie ce jour pour mettre fin au régime et au système.

Cette nouvelle fronde en gestation, si elle est bien organisée, pourra couper le sommeil aux gouvernants. Elle peut être le soubassement d’une prochaine contestation, car avec IBK les arrangements politiques ont toujours mal tourné. La dernière illustration, c’est l’accord politique de gouvernance qui s’est soldé par le Dialogue national inclusif. Quel bilan ? Les maux du pays sont toujours là et s’exacerbent. Et le M5 RFP est né des cendres de cet accord. Donc, qu’on ne soit pas étonné de ce qui adviendra après le compromis en cours.

Du clan de IBK aussi, deux bords sont perceptibles : les partisans du dialogue et les radicaux. Et cette division a pris corps depuis les législatives. Tréta et Timbiné sont les principaux acteurs.

Tréta à la tête d’une bonne partie, sinon l’ensemble de l’EPM, est pour le dialogue. Même s’ils ne l’affichent pas, ils sont favorables à la dissolution de l’Assemblée nationale pour la simple raison que l’actuel occupant est devenu un ‘’ennemi politique à eux’’. Alors ils adhèrent à toute tentative pour abattre Timbiné devenu aussi une grande partie de cette contestation et redorer leur blason de l’humiliation politique dont ils ont été victimes avec le choix d’IBK lors des tractations pour désigner le candidat du parti pour le perchoir. C’est ce qui explique aussi le fait qu’ils se sont désolidarisés des actions posées par le regroupement Convergence des Forces républicaines (CFR) pour soutenir les institutions. Ils pensent que c’est un instrument de Timbiné pas pour protéger les institutions, mais se sauver lui-même.

Du côté des radicaux (CFR), ils sont prêts à aller au charbon. Selon eux, pas question de céder même d’un iota. Aucune institution ne tombera à cause du M5-RFP qui ne représente pas d’ailleurs, à leurs yeux, le peuple comme ils le prétendent. Pour cela, ils avaient activé leur machine avant d’être stoppés par IBK, le Chérif Haïdara, la MINUSMA…

Composés majoritairement de jeunes, ce sont eux les boucliers d’IBK, car ils ont été de tous les combats qui ont failli faire partir le Président.

Si IBK cède à la pression des partenaires du Mali, le regroupement de Tréta, le clan Dicko dans le M5-RFP, en dissolvant l’Assemblée et la Cour constitutionnelle, il ouvrira un grand boulevard à une nouvelle fronde composée uniquement par ses propres fils.

Là, il sera complètement isolé et observera de façon impuissante la prochaine bataille qui risquera d’être fatale pour lui. Car il n’y a pas à espérer de ce qui se trame. Sa finalité, c’est une révolution inédite qui emportera plusieurs têtes.

Boubacar Yalkoué

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Kinguiranke 29 Juin 2020 at 15:33
    “Moi je pense que recemment Yalkou a commence a consommer quelque chose qui l’amene dans les cieux peut-etre c’est de l’Opium Afghan qui te donne une fausse realite de la vie!”

    C’est amusant et curieux que tu fasses cette remarque, parce que j’étais en train de faire un constat….STRICTEMENT IDENTIQUE !!!😂😂😂😂😂😂😂

    Certes, en matière de journalisme, je n’ai jamais été un INCONDITIONNEL ou un FAN de Yalcoué (Comme je le suis par exemple de Adam Thiam, de Adama Drame, de Saouti Haidara ou de Boukary Daou)😎😎😎
    Pour autant, il lui arrivait parfois de pondre des papiers pas inintéressants du tout.

    Mais là, depuis quelques temps, Yalcoué n’arrête pas de se contredire lui-même, ou carrément D’ECRIRE DES CONNERIES À TOMBER PAR TERRE!!!😯😯😯😯😯😯

    Comme ici: “IBK EST SAUVÉ”😂😂😂😂😂😂

  2. Petit dôgôno YALKOUYE, on dirait que tu ne vis pas au Mali.
    Es tu incapable de sentir la colère populaire qu’en réalité le M5-RFP ne fait que canaliser?
    “IBK EST SAUVÉ”???
    “BAMAKO,capitale malienne, est en passe de tourner la contestation populaire qui réclamait la tête du président”???
    Petit dôgôno et pourtant tu as dit c’est “l’expression,IBK et son régime démissionnent, qui mobilisent les gens”
    Ce que nous avons su avant même qu’Ibk soit au sommet de l’État est incarné par une grande majorité de maliens après sept ans d’exercice c’est-à-dire que la présence d’IBK à la tête de l’État ne fait qu’accentuer les difficultés du pays à chaque instant.
    Ce n’est ni MAHMOUD DICKO, ni les animateurs du M5-RFP qui font sortir les maliens.
    ILS ORGANISENT PLUTÔT LES SORTIES DES MALIENS.
    Les maliens sont guidés par leurs souffrances.
    Ils sont obligés de sortir pour abréger cette souffrance.
    LA MONTÉE DE CETTE SOUFFRANCE A OBLIGÉ LES PERSONNES AUX IDÉES DIFFÉRENTES À TAIRE LEURS DIVERGENCES.
    Des patriotes,sentant que la population risque de sortir de façon désordonnée et en masse,compte tenu de la situation d’insécurité, ont décidé de créer une structure pour canaliser la colère populaire.
    Après la marche du 5 juin, certaines personnalités politiques et publiques ont compris qu’il faut rejoindre le mouvement pour éviter une mobilisation désordonnée.
    SI LA DEMANDE DE LA DÉMISSION DE CELUI QUI INCARNE LA PREMIÈRE INSTITUTION DE LA NATION A MOBILISÉ AUTANT DE PERSONNES,ÇA VEUT DIRE QUE C’EST SON FONDEMENT QUI EST MENACÉ, SI LA POPULATION N’EST PAS ENCADRÉE.
    Il y a là le signe de l’échec patent d’un homme qui dépasse toute prévision,même pour ceux qui n’ont jamais crû en l’homme.
    Penser qu’on peut “tourner la page de la contestation populaire qui réclamait la tête du président”,sans qu’Ibk ne parte ou accepte d’abandonner ses prérogatives constitutionnelles, c’est exprimer une naïveté maladive.
    C’est dire autrement qu’il est normal de souffrir car IBK et son clan doivent faire ce qu’ils veulent du pouvoir.
    Qui peut penser que la population va rester confiner au seule déclaration de MAHMOUD DICKO qu’il faut laisser IBK terminer son mandat?
    Le CHÉRIF de NIORO et MAHMOUD DICKO sont respectés pour avoir su sentir la colère populaire et de s’y conformer.
    Dire à la population d’abandonner la revendication principale sans qu’Ibk ne cède ses prérogatives constitutionnelles, c’est collaborer contre la population qui explique l’impopularité et la méfiance envers les hommes politiques qui se sont fait avoir en acceptant un accord politique qu’Ibk n’appliquera jamais tant que c’est la première dame qui inspire ses décisions.
    La demande de la démission d’IBK est, en filigrane, adressée à AMINATA MAIGA qui pillote un clan fossoyeur empêchant toute décision d’ordre d’intérêt général d’être appliquée.
    Le départ d’IBK ou l’abandon de ses prérogatives constitutionnelles signifie écarter AMI et ses enfants qui sont les véritables auteurs de toutes les décisions qui affaiblissent chaque jour l’État causant d’avantage de deuil parmi la population et nos soldats.
    Le M5-RFP est une DIGUE pour empêcher une vague de population incontrôlée dans les rues de nos grandes villes.
    Il s’agit exactement de ce qui est arrivé en Tunisie en 2011que notre pays, en l’état actuel, ne peut supporter.
    C’est un scénario qui va favoriser le KO qu’est entrain de vivre le Nord et le centre du pays.
    Pour “tourner la page de la contestation populaire qui réclamait la tête du président”,il faut nécessairement qu’Ibk abandonne ses prérogatives constitutionnelles.
    Il n’y a pas d’autres alternatives que le KO.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Moi je pense que recemment Yalkou a commence a consommer quelque chose qui l’amene dans les cieux peut-etre c’est de l’Opium Afghan qui te donne une fausse realite de la vie!

    • “Sangare 29 Juin 2020 at 11:32
      Petit dôgôno YALKOUYE, on dirait que tu ne vis pas au Mali.
      Es tu incapable de sentir la colère populaire qu’en réalité le M5-RFP ne fait que canaliser? “IBK EST SAUVÉ”???”

      C’est suffisamment RARISSIME pour être souligné😂😂 : mais sur ce point, je suis 100% D’ACCORD AVEC TOI !!!

      Pour oser écrire une ÉNORMITÉ TELLE QUE “IBK EST SAUVÉ”😂 alors même que le pays est tout entier en train de VOMIR Ibk et de demander HYPER MASSIVEMENT sa démission par (pour l’instant 😎😎) des marches pacifiques SPECTACULAIRES, il faut :
      – Vivre à des milliers de kilomètres du Mali…
      – Fumer des choses “bizarre” (et très fortes!) avant d’écrire …
      – Toucher quelques “enveloppes bien remplies” du gouvernement aux abois et en fin de règne…😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

      Dans quelle catégorie classer Yalcoué ?😎

  3. IBK ne sait pas gérer un pays.
    Il ne faut surtout pas lui laisser la main libre sur nos institutions car ce monsieur manque d’assez de vertus pour diriger un État.

  4. Pour l’homme averti de ce pays, ce dénouement était prévisible, car même si IBK démissionnait, ce groupe n’était pas capable d’orienter la suite des évènements compte tenu de leur grande diversité, un tel groupe hétéroclite ne peut pas gérer une telle situation complexe et compliquée qui pouvait nous conduire vers une somalisation du pays sans équivoque. Mais à cette étape rien n’est gagné pour le peuple malien, car il s’agira du même système qui conduira les destinés de notre pays avec d’autres acteurs qui serons plus véreux que les anciens malfrats, nous sommes dans la merde. Personne ne peut sauver le Mali dans des arrangements fictifs, incohérents et irrationnels, nous pouvons dire sans risque de se tromper que l’agonie du peuple malien à pris d’autres orientations avec une durée inconnue, nous sommes fichus. Pour chasser un système, on ne fait pas des arrangements de ce genre qui ménera le pays vers d’autres chaos inconnus, mais ce qui reste certain, le tournant vers une autre générations est déjà franchis et personne ne peut arrêter cette accession de la grande majorité des jeunes patriotes dont l’objectif serait seulement le Mali et non l’argent comme le fils actuel du Président et ses amis véreux. Un malien ou un groupe de maliens est en route pour sauver le pays comme ce fut le cas du Ghana actuel avec ce fils digne ghanao-ecossais John Jerry Rwaling, le messie de ce pays.

  5. T.Sankara
    “SI LES GENS LAISSENT LA MAINS LIBRE A IBK ENCORE, CA EN AI FINI POUR LE MALI, POUR TOUJOURS…”

    Tout est dit !
    Et cette triste ÉVIDENCE, même un enfant de 10 ans peut la comprendre…😢😢😢

  6. Vivement cette révolution inédite et salutaire pour le peuple Malien ! Nous avons appris de nos erreurs de Mars 1991. Si aujourd’hui des **** comme Karim KEÏTA et des imposteurs comme ****sont là à cracher sur le sacrifice des martyrs de la démocratie, c’est parce que la pseudo révolution de 1991 a fait des centaines de morts côté peuple et 1 ou 2 morts dans la classe dirigeante. L’histoire nous enseigne que les révolutions réussies sont celles qui ont décimé l’élite. Ces imbéciles de CFR pensent qu’ils ont les moyens de s’imposer à un peuple qui les a rejeté dans les urnes mais ils risquent de ne pas avoir le temps de méditer sur leur forfaiture. À bon entendeur … salut. 💡💡💡💡

  7. Cette histoire est terminée. Dans une révolution politique, le temps est un facteur important. Il a joué en faveur d’IBK, le M5-RFP a perdu la bataille et bientôt quelques uns de ses membres vont s’entre déchirer pour occuper les quelques postes de ministre qui leur seront proposés. Oui, c’est cette soif qui se cache derrière l’engagement de certains leaders: de Choguel à je ne sais quoi. Wait and see, vous verrez que les Dicko et autres vont nous trahir. On a crié et suivi ces personnes pour rien, hélas l’espoir de renouveau se dissipe. Sachez une chose: ces gens ne chassent que leurs biftecks. Ils sont peut-être pires qu’IBK. Le Mali est un pays foutu, le peuple a faim, et il est corrompu par de vieux charognards de politiciens qui sont au pouvoir depuis 1968, et dont le seul objectif est de piller leur propre pays, nous ont indirectement transmis le virus. La preuve, à chaque élection, les pourris distribuent au peuple ce qu’ils ont volé dans leurs caisses pour accéder au pouvoir et ça marche car nous sommes éduqués dans lapât du gain, ils nous assoiffent et nous prennent en otage ensuite. Ceux qui crient dans la diaspora pour intégrer le gouvernement sont pires! Accéder au pouvoir et voler est dans l’ADN de 90% des maliens. Ce virus sommeille en nous, et pour s’y rendre compte, il suffit de nous mettre à la manœuvre. On a beau être intègre, lorsqu’on intègre un système on en devient un composant.
    Oh bon Dieu, je ne vois pas de solutions pour mon pays, et je me demande pourquoi cette malédiction? Je suis désespéré car c’est toujours le même disque et la même danse. Hélas !
    Je ne suis pas un journaliste, mais intellectuel et technocrate. Je n’ai que ce type d’espaces pour m’exprimer car aujourd’hui, seul mon clavier me reste. En espérant être lu par quelques-uns jusqu’au bout, qui partageront mon analyse ou qui y verront une sorte de vérité et vont se réveiller. J’ose y croire!!!

    • Merci Cooljoe

      Le M5 est une ancienne histoire, un radical ne gagne pas une bataille, car qui veux continuer avec un suicidaire. IBK a gagne la partie et la prochaine etape former un veritable gouvernement constitue de veritables hommes du serail de l’interieur comme de l’exterieur , le Mali ne manque pas de cadre competent, il faut tourner le dos aux politiques, nous avons besoin de travailleurs qui aiment le Mali et qui peuvent rapidement changer l’image catastrophique, de ces hommes Moussa Mara et soumeylou B Maiga sont parmis les 10 premiers

  8. “..Mahmoud Dicko et le Chérif de Nioro, les deux hommes les plus consultés ont accepté de revoir le schéma….” N’EST CE PAS TOI L’IDIOT QUI IL QUELQUES JOURS DISAIT QUE LE CHERIF DE NIORO S’ETAIT DESOLIDARISE DES ACTIONS DE DICKO?
    ET CROIS-TU VRAIMENT QUE CES BRICOLAGES (..Élections partielles, dissolution de la cour constitutionnelle, formation de gouvernement d’union nationale… option validée par les partenaires du Mali pour décrisper le climat.) SAUVERONT LE MALI DU NAUFFAGE?
    EN VERITE LA SOLUTION NE RESIDE QUE DANS LA PROPOSITION DE LA SECTION ADEMA DE FRANCE QUI SOUTIENT LE M5RFP : la dissolution de l’Assemblée Nationale, la démission des conseillers de la Cour Constitutionnelle, la composition d’un gouvernement d’Union Nationale de Transition avec la participation de la Diaspora, la Création d’une Constituante (Structure de Transition) composée des représentants de toutes les couches socio professionnelles et de la diaspora, un Premier Ministre avec des Pouvoirs élargis et bien définis, placé sous l’autorité du Président de la Constituante, éviter une humiliation au président de la république en le maintenant dans une fonction honorifique jusqu’à la fin du mandat.
    SI LES GENS LAISSENT LA MAINS LIBRE A IBK ENCORE, CA EN AI FINI POUR LE MALI, POUR TOUJOURS…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here