Edito : L’Etat ne doit pas transiger avec les questions liées au radicalisme religieux !

3

Si on tolère des choses que l’on considère insignifiantes, elles deviendront un jour un gros problème pour tous. Personne ne savait que la rébellion touarègue de 2012 allait amener tous ces problèmes. Raison suffisante pour dire qu’il ne faut rien minimiser. Au Mali, on assiste de plus en plus à des dérives sur la religion qui paraissent aux yeux de certaines personnes insignifiantes mais qui pourraient un jour devenir un gros problème parce que l’Etat n’aurait pas assumé sa responsabilité. Certaines déclarations et interprétations au nom de la religion sur les réseaux sociaux sont d’une dangerosité qui devrait pousser le gouvernement à agir avec efficacité pour circonscrire le mal à la racine. Le Mali est à la croisée des chemins parce que l’Etat n’a pas su s’assumer quand il le fallait. Certains faits remettent aujourd’hui en cause l’harmonie entre les religions et la tolérance religieuse qui faisaient que le Mali était envié et cité comme un modèle. A cause d’intérêts personnels, certaines personnes voudraient remettre en cause, ces acquis sur lesquelles la société malienne est fondée. Le djihadisme qui a revêtu les couleurs du terrorisme armé, est à notre porte parce que nous avons montré une certaine prédisposition. La prise du pouvoir par les Talibans en Afghanistan, a ému la planète terre. Elle a ému parce que les pratiques faites au nom de la religion islamique dans ce pays, sont aux antipodes de nos croyances religieuses enseignées depuis la nuit des temps. Pourtant, à écouter certains prêcheurs et autres personnes pratiquants la religion, le Mali n’est pas à l’abri de l’effondrement de sa société par le fait de la religion. Faisons attention et à l’Etat de s’assumer dès maintenant avant qu’il ne soit tard !

El hadj Tiémoko Traoré

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Traorké a raison mais je me demande s’il a lu les écrivains maliens, lesquels, depuis trois décennies, dans leur livre, n’arrêtent pas de tirer sur la sonnette d’alarme (Pagne de femme, Les marabouts m’ont trompé, La route des clameurs, L’Afrique noire est-elle maudite…)

  2. Traore ke tu s mille fois raison mais je me demande s’il n’est deja pas trop tard car comme tu l’as dit la guerre pour les empires religieux et ses avantages a deja commence au Mali entre les differentes sectes et ne va pas s’arreter car les chefs religieux y voyent leurs interets personels et leur gloire. N’oublions jamais que dans l’histore de la destruction de l’Afrique de l’Ouest la religion a ete utilisee comme motif: destruction de l’empire du Ghana, du Songhoi, l’envahissement et la tuerie des communautes par El Hadj Omar Tall et sa horde de conquete Tidjania, meme chose du royaume du Wasulu de l’Imam Almami Toure et la guerre entre les “11” et “12” grains entre Hamallistes et Tidjania a Nioro du Sahel, ou la fin d’El hadj Omar Tall a Bandiagara dans la guerre contre la Quadria, etc… Allons nous voir maintenant les confrontations entre Wahabia, Hamallistes, Omaristes, Ancardine, Quadria et Shia. alors ce sera la fin du Mali. A bon entendeur, salut!

    • @ Traore ke tu as mille fois raison mais je me demande s’il n’est deja pas trop tard car comme tu l’as dit la guerre pour les empires religieux et ses avantages a deja commence au Mali entre les differentes sectes et ne va pas s’arreter car les chefs religieux y voyent leurs interets personels et leur gloire. Ils exploitent tous la pauvrete et l’ignorance de nos populations toutes deux resultats de plusieurs annees de malgouvernance depuis 1968. N’oublions jamais que dans l’histore de la destruction de l’Afrique de l’Ouest la religion a ete utilisee comme motif: destruction de l’empire du Ghana, du Songhoi, l’envahissement et la tuerie des communautes par El Hadj Omar Tall et sa horde de conquete Tidjania, meme chose du royaume du Wasulu de l’Imam Almami Toure et la guerre entre les “11” et “12” grains entre Hamallistes et Tidjania a Nioro du Sahel, ou la fin d’El hadj Omar Tall a Bandiagara dans la guerre contre la Quadria, etc… Allons nous voir maintenant les confrontations entre Wahabia, Hamallistes, Omaristes, Ancardine, Quadria et Shia. alors ce sera la fin du Mali. A bon entendeur, salut!

Répondre à Aziza de Niamkoko Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here